Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ou comment j'ai "quitté" deux de mes "amies".

Témoignage d'internaute trouvé sur madmoizelle
Mail  
| 230 lectures | ratingStar_283019_1ratingStar_283019_2ratingStar_283019_3ratingStar_283019_4
Déboires amicaux : J'en ai eu deux "gros", qui se ressemblent un peu d'ailleurs. Ou Comment j'ai "quitté" deux de mes "amies". - Le premier : ma meilleure amie pendant 7 ans (CE2 - 3ème) me martyrisait. J'étais un peu la bonne poire. Elle me critiquait devant mes amis. Elle critiquait ma famille sur des critères physiques par exemple. Elle était tout le temps en train de me rabaisser. J'en ai bavé avec elle. Enfin c'était seulement dans les deux dernières années de notre "amitié". Comme je savais qu'elle allait déménager, j'ai laissé couler. J'ai gardé contact après son déménagement. On était sensé s'appeler deux fois par semaine (malgré le fait qu'elle me rabaissait tout le temps, j'étais quelqu'un de très important pour elle, et je lui manquais beaucoup quand elle a déménagé). Un soir je l'appelle et je lui dis "je suis vraiment désolée, mais ce soir j'ai pas le temps, je t'appelle demain". Elle commence à hurler, à me traiter de tous les noms, que je ne suis pas là pour elle, etc … Je lui ai raccroché au nez. On s'est envoyé quelques sms venimeux puis j'ai laissé tomber. Elle a continué à m'en envoyer mais j'ai arrêté de lui répondre même si j'avais très envie de continuer à lui dire ses 4 vérités. 3 mois après, sms d'elle "bon allez arrête de faire la tronche, on fait la paix". Haha. "Désolé mais j'ai coupé les ponts pour de bon". Pendant les deux-trois années qui ont suivi, j'ai eu régulièrement des appels "anonymes" d'insultes, une fois même pendant 10 jours chaque nuit sur mon fixe … Je n'ai plus eu de nouvelles depuis. - Le deuxième : c'était une copine que j'appréciais mais qui est de nature froide, superficielle, elle joue toujours un jeu comme si elle était dans une série, elle veut être parfaite, ce qui la rend assez innaccessible. Je ne l'aimais pas de réputation. C'est elle qui est venue vers mois, elle a absolument tenu à être mon amie. Elle était sympa, j'y voyais pas d'inconvénients. Rapidement elle a décrété que j'étais une fille géniale, que j'étais sa meilleure amie. Je lui ai toujours dis clairement que depuis la fille dont je parlais au-dessus je ne tenais pas à avoir de meilleure amie. Et elle savait très bien que mes "meilleures" amies c'est ma bande du lycée. L'année de première : on apprend à se connaitre, elle essaye de s'intégrer à ma bande, mais elle les critique pour leur excentricité, mes copines finissent par en avoir marre de ses râles et de sa personnalité en plastique et ne s'en cachent pas. Cette fille, appelons la X, essaie donc de m'éloigner de mes amies pour me garder pour elle, mais subtilement. S'ensuit une embrouille avec mes amies, qui ne dure pas. Je me rends compte que X est une manipulatrice possessive. Je coupe les ponts. Prise de remords, je reprends progressivement contact. En terminale, tout va bien, on est assez copine, on part même en vacances ensemble. Première année post-bac : je rencontre mon copain (en tant qu'ami) , j'en parle à X (de manière qui laisse entendre qu'il me plaît et que c'est réciproque). Réaction : "il est trop beau, je veux sortir avec lui, tu me passeras son numéro" (ce dernier sur le ton de la plaisanterie). Je sors avec lui. Réaction "je l'aime pas, il est pas sympa". Dès qu'elle me voit avec lui, elle tire une tronche. Et elle essaie de nouveau de me garder que pour elle. Je m'éloigne un tout petit d'elle, ne serait-ce que pour respirer et profiter de mon couple. Elle râle tout le temps à propos de mon couple, mais, indulgente, je ne dis rien. Deuxième année post-bac : Elle fait une petite dépression. Je suis la seule au courant. Je la soutiens comme je peux, je lui prends rendez-vous avec un psy, je supporte des messages de suicide chaque matin, je la console … Elle remonte la pente. Mon copain est un ange avec elle (alors qu'il ne l'aime pas parce qu'il sait qu'elle me manipule) , il lui télécharge des saisons entières de série qu'elle aime. Réaction "oh bah finalement j'en veux plus". Pas de merci. Mais "ton copain ne m'aime pas, il m'ignore, il est méchant avec moi". Elle commence à me casser sérieusement les bonbons, mais je reste sympa. Je la vois à une fête début janvier, je vais la voir tout sourire, elle m'ignore total. Je l'appelle, elle me dit qu'elle s'est fait chier, que je ne suis pas allé lui dire bonjour … Elle promet de me rappeler bientôt. Elle ne le fait pas, et comme j'en ai marre de faire ma bonne poire et que sincèrement cette fille ne m'intéresse plus depuis déjà bien longtemps, je ne donne que quelque nouvelles par sms, je ne l'appelle pas. Je l'invite à mes 20 ans à contrecoeur, elle est d'une froideur ignoble. Je l'appelle pour lui demander quel problème elle a avec moi, elle joue les victimes, tout est la faute de mon copain … ok … J'apprends que pendant tous ces mois où je m'occupais d'elle avec sa déprime et les mois après ça, elle s'est plaint de moi, que je n'étais pas là pour elle, que je ne l'appelais pas, que sa "meilleure amie" l'avait lâchement laissé tomber … Je l'appelle pour lui dire ma façon de pensée, elle pleure, je raccroche. Fin de l'histoire. Ou pas totalement. Il y a quelques temps, une de mes amies qui connait toute l'histoire mais qui ne veut pas prendre parti entre nous deux (ce que je comprends) , va à ses 20 ans, et à la question "pourquoi Flo n'est pas là ? " que pose à X certains de mes potes (qu'elle s'est approprié … bref passons …) , elle répond "Elle ne me parle plus depuis que j'ai oublié de lui dire au revoir à sa fête" … gros fou-tage de gueule … Je lui ai envoyé un message pour lui dire que soit elle est honnête elle raconte tout soit elle ferme sa gueule mais qu'elle évite de me faire passer pour une conne (surtout que personne ne l'a cru). Je tombe toujours sur des cas, moi, c'est pas possible !!!! Gros big-up à toutes celles qui ont eu le courage de me lire ! Pour les autres, vous inquiétez pas, c'est pas intéressant, ça fait juste du bien de pouvoir le raconter.
  Lire la suite de la discussion sur madmoizelle.com


283019
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages