Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pour ceux qui aiment lire...

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 08/10/11 | Mis en ligne le 31/03/12
Mail  
| 132 lectures | ratingStar_234608_1ratingStar_234608_2ratingStar_234608_3ratingStar_234608_4
On dirait que monsieur inverse les rôles. Il ma dit dans ses derniers sms quil mavait sorti de sa vie et quil ne voulait plus avoir à faire à moi. Alors je me pose la question : quai-je donc fait ? Sil pouvait lire ce que jécris actuellement, il serait certainement choqué et me dirait Oui madame veut toujours sattribuer le rôle de la gentille, innocente qui souffre inutilement. Mais tu devrais te remettre un petit peu en question parfois, et te rendre compte du mal que tu peux faire ! Du mal que je peux faire ? Cest-à-dire me plaindre de ce que tu as pu me faire dans le passé (il y a un an jour pour jour) parce que j'ai beau te faire comprendre quun peu de compassion maiderait à mieux vivre, tu nas pas lair très sensible à mes appels au secours. Tu fais mine de ne pas les entendre, mais moi je suis persuadée que (à moins que tu sois sourd et me lai très habilement caché) TU les entends, seulement tu te refuses de maider car tu nen a tout simplement rien a faire. Tu naimes pas que je te traite de pervers et de sadique, alors il fallait y réfléchir a deux fois le jour où lors de cette énorme dispute, tu nas rien trouvé de mieux à faire que de me tabasser, me forcer à écouter des fichier audio pornographique et de me faire regarder des photos de femmes nues dans des positions suggestives, que tu avais pris grand soin de… rien que pour moi. Mais quelle délicate attention de ta part ! Je nen reviens pas. Une de tes plus grandes qualités est le perfectionnisme. Tu aimes que les choses soient bien faites il ny a aucun doute la dessus. Je peux laffirmer car jétais aux premières loges lors du fameux peaufinage. Quand une dispute éclate, tu te dis : alors que pourrais-je mettre en uvre aujourdhui qui puisse lui faire encore plus de mal que ce que je lui ai faire subir aux disputes précédentes, quelque chose qui pourrait littéralement lachever. Tiens un truc marrant, il mallongeait sur le dos, sasseyait sur mon ventre et sautait violemment. Une chance que je ne vomissais pas. Ou alors aussi il prenait mes mains et me tapait le visage jusqu'à ce que des bleus apparaissent, que je saigne du nez, et que mes lèvres éclatent en me disant le sourire aux lèvres : mais tu te tapes toute seule ma pauvre. Et les insultes fusent,… chienne, tu es sale, tu es malsaine et jen passe, tu vois ces filles que je tais montré en photos ? Eh bien elle ne tarrivent pas à la cheville… Tout cela pour quoi, et bien parce que j'ai regardé la télé et il y avait un garçon torse nu… sacrilège Et j'ai eu le malheur de dire quil était mignon lorsque mon cher et tendre ma demandé mon avis. Cest ce qui fait de moi une fille infidèle. Les évènements se sont enchaînés avec une telle rapidité. De 1, Il massène dun gros coup sur la tête (vous savez avec ces verres gros comme des chopes de bières) , De 2, me balance sur le Lit et minterdit den bouger, et de 3 file a lordinateur et se rend sur google images et tape des noms de stars du X, et a gentillesse de men faire pleinement profiter en tournant lécran vers moi. Je hurle je pleure et essaye de sortir de lappartement mais impossible. Il est beaucoup plus rapide et plus fort… me bart le chemin et me jette violemment sur le lit… je pleure… quest ce que je peux faire dautre… je lui dis que je laime (ma seul arme de défense, susciter de la pitié). Il semble craquer et verse quelque larmes le temps de 3secondes puis revient en force… Néammoins, j'ai quand même le temps datteindre la salle de bain et de my enfermer… Pour 3 longues heures, dans le noir. Car monsieur connaissant mes phobies a bien entendu coupé le courant dans la salle de bain. Alors je fais de mon mieux pour me calmer… mais rien y fait… cest alors que msieur rétablit le courant… et le rééteint… et le réétablitet le rééteint encoreet le réétablit… et la je vois à mes pieds des feuilles quil fait passer sous la porte… des photos de filles nuestiens comment elle sapelle déjà cette actrice… (bref, pt être pour ça que je la porte plus trop dans mon cur aujourdhui). Ensuite quoi, il me fait écouter des fichier audio porno… sympala je me mets a trembler, je tiens plus… et commence a linsultersans grosse conviction (je naime pas faire du mal aux gens gratuitement, cela na jamais été jouissif pour moi contrairement a certaines personnes…) néanmoins ce que je cible sont ses points faibles. Il devient fou, il tembourine comme un malade sur la porte en me hurlant de lui ouvrir. Il arrive je ne sais par quel moyen douvrir la porte. Il me refrappe. Minsulte. Me Frappe. Minsulte. Et me ramène sur le lit. Persuadé quen étant plus sadique que lui laffaiblira, je lui montre du doigt quelques vêtements dans mon placard. Tu vois ce pull… ben… cest e que je portais le jour ou avec mon exetc etc… et plus je parle plus il me frappe… Après il a finit par se calmer je ne sais plus comment dailleurs… je crois que j'ai du simulé une crise dasthme… ou alors non ça c'était une autre disputeet oui y en a une des tonnesmais celle la était de loin la plus mémorable… Ah oui il y a eu aussi celle ou il a cru que je regardais un garcon dans un magazin… il sest donc vengé sur la pelluche que je lui avait offert la veille en la déchiquetant litéralement. Quel impact ce monstre a eu sur la fille fleur bleue, romantique, supersensible, folle amoureuse que jétais… et bien cela a faillit se finir en tentative de suicide… Je ne pouvais plus vivre normalement, jétais sans cesse rongée par des idées noires, javais toujours limpression de cauchemarder que ce soit pendant mon sommeil ou éveillé. Javais beaucoup dhallucinations et javais du une fois quitté un cours de sport parce que je ne supportais plus le fait dexister tout simplement… je ne supportais plus non plus le fait davoir un sexe entre les jambes… un truc de fouje me demandais si jétais pas en enfer. J'ai du alterner psychologue et psychiatre pour men sortir. J'ai même rencontré sa mère… je pensais que cette rencontre était constructive une fois sortie de chez elle mais me suis rendue compte que plus tard… elle mavait en fait bien brossé dans le sens du poil uniquement pour protéger son fils… (javais menacé de porter plainte.) puis mon mec mavait dit et répeté : ma mère, il suffise que je te traite de mytho et elle me croiracest une chose qui me rend aussi complètement dingue… il ma fait passé pour la folle auprès de ses parents. Plusieurs fois pendant notre relation, je me suis automutilé, pour qu'il me laisse en paix… pour lui faire peur… il s'est servie de ce genre de choses pour me faire passé pour la cinglé de services j'imagine qu'il a du dire a ses parents : oui vous savez cette fille n'était pas normal elle se mutilait etc… Pourquoi a-t-il agit ainsi ? (je ne cherche absolument pas à lui trouver des circonstances atténuantes je lai assez fait) Il avait tellement souffert du fait que javais eu un petit ami avant lui, quil était persuadé que lui aussi subirait le même sort et que je le quitterais. Il me croyait toujours a laffut du moindre garcon mignon (ce qui nétait pas le cas) et me croyait infidèle. Alors pendant un an et demi, chaque jour, il me faisait culpabiliser sur quelque chose de mal que javais sois disant fait. Le pire cest que naïve comme jétais je rentrais dans son jeu… et mexcusais, promettant de ne plus recommencer et dêtre la petite copine exemplairejavais constament limpression dêtre épié… même en étant sans lui… il avait une sorte de control… il était dans ma tête et avait pris la forme dune tête chercheuse, a laffut de la moindre chose que je lui aurais caché, et lorsque quil la trouvaitet bien je lappelait et lui disait : chéri il y a une chose que je ne tai pas dite. Stp ne men veux pas. Cétait fou… jétais devenu sa marionnette… J'ai du raconter mon histoire plus dune fois sur ce forum, mais j'ai ce besoin dévacuerdéxorciser tout ça. Bon 4mois se sont écoulé après cette relationnous avont repris (qui laurait cru ?! ). J'ai trouvé un garcon gentil, beaucoup sur de lui, tendre. Il mavait juré quil changerait, quil avait vu quelquun pour laider. Jy ai cru… nous avons passé 2moi et demi ensembleson comportement était irréprochable… mais par contre le mien laissait a désirer… je lui lancé constament des pointes vis-à-vis du passé etc… je souffrais énormément et jattendais quelque chose de sa part, un je ne sais quoi qui pourrait me faire oublier, enfin me faire vivre avec… lui il estimait que je lui demandais limpossible… il ny a rien quil puisse faire pour me faire aller mieux, le seul moyen serait de remonter le temps, ors cest impossible. Après ces 2Mois passé ensemble, chacun est retourné chez soi (nous nhabitons pas la même ville) et a repris ses études. Cela fait 7mois que nous ne nous sommes pas vuet plus dun moi que nous ne sortons plus ensemble… il y a eu beaucoup de disputes… que j'ai provoqué… Il est allé loin… et a dit des choses quil naurait pas du dire… des chose dailleurs quil mavait promis deffacer de son vocabulaire… J'ai eu pour la première fois lenvie de me venger… et j'ai éprouvé du plaisir a le voir souffrir… enfin pendant quelque temps… après je me suis sentie honteuse… men suis voulue et pensais même a mexcuser… puis après je me suis dit… cest fou après tout ce quil ma fait lui na eu aucun mal a vivre avec et a revenir vers moi sans lonce dun regret ou dun honte quelquonque. (il me dit le contraire mais bon je sais quil ment, il a récidivé donc…). Moi rien que le fait de répondre a son insulte ma rendu mal… car je lui en faisais… Je me dis alors que ce type nest pas humain cest impossible. Brefil doit venir dans une 5jours car ses parents habitent la même ville que moi… Nous nous sommes échangés quelque messages il y a 3jours plutôt haineux… il me dit quil ma sorti de sa vie et aparement quil est heureux avec une autre… Jessaye de ne pas trop y penser et de ne pas trop essayer de COMPRENDRE ce qui se passe dans la tête de ce type. Il est anormalement constitué. Il men a fait bavé pendant un an, a moi qui lui ai tout donné, que ce soit ma virginité, mon cur, mon âme aussi… je suis allé même jusqu'à me tatouer la premiere lettre de son prénom. (il me lavait vivement recommandé car c'était pour lui un moyen de me ratrapper des crasses que javais pu lui faire et ainsi lui prouver que mon amour pour lui était sincère) … tu parles ça na rien changé… tout ça c'était avant même quil lêve la main sur moi. Donc la il vient bientôtil ma dit une fois : même si on était faché il ne pourrait pas ne pas passer me dire bonjourmais bon c'était y a 3semaines… De leau a coulé sur les ponts depuis. De toute facon je vois même pas pourquoi je men préoccupe nest ce pas ? Ça ménerve j'ai beau lutter le fait quil vienne me perturbe dans mes études, alors que je suis dans une année très décisive… mais que faire cest plus fort que moije ne ressens rien pour lui a lheure actuelle, ni amour ni envie de le voir, mais je ne peux mempêche de compter les jours.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


234608
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages