Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pour les jeunes publiés, lecteurs potentiels bienvenus

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 15/12/10 | Mis en ligne le 10/05/12
Mail  
| 130 lectures | ratingStar_252960_1ratingStar_252960_2ratingStar_252960_3ratingStar_252960_4
Ce serait dur de répondre à tout de manière développée, je vais juste m'attarder sur quelques réflexions… A mon avis, en effet, même si peu sont ceux qui l'admettront ~et même certains n'en sont pas conscients je pense~ il y a une partie de jalousie… C'est vrai quoi, ça fait chier de voir qu'il y a des gens qui réussissent à mener leur projet à bout pendant que nous, on galère sur les trois premiers chapitres. C'est beaucoup plus facile de critiquer sans avoir lu, de penser que si ça fait 300 pages c'est forcément 300 pages de grosse daube, plutôt que d'admettre que ça a peut-être un intérêt, que c'est peut-être très bon, et que l'auteur est un peu supérieur à nous dans le sens où, lui, il a réussi à mener son projet à terme. Il y a autre chose : beaucoup de gens on du mal à lire pour de vrai, je veux dire, à lire un livre entier, et pour ces personnes là, c'est plus facile de lire de "courts extraits", en donnant son avis ou non… ça permet d'avoir l'impression de lire, tout en ayant l'impression de servir à quelque chose… Aussi : Les gens qui ont déjà publié leur livre, on peut avoir l'impression qu'ils n'ont pas besoin qu'on les lise, vu que ça y est, ils ont été publiés, la vie est belle, youpi tralala. Paradoxalement, un jeune qui a publié un livre, on peut avoir l'impression qu'il n'a plus besoin d'être lu, que notre avis ne lui servira a rien (vu que son texte n'est plus modifiable) , etc… C'est vrai, il y a quelque chose entre l'adolescent prépubère de 11 ans, et l'auteur adulte reconnu… Mais franchement, les boules, de savoir que la personne qui a publié son bouquin a le même âge que nous… Il y a aussi des gens qui pensent qu'il faut être sacrément prétentieux, pour se faire publier. Ce que dis souris de biblio tombe assez juste aussi. (tout ce que je viens d'écrire ne me correspond pas, hein… en partie seulement, et en partie des gens de mon entourage.). Je suis d'accord sur le fait qu'un livre a un coût… C'est vrai que mon raisonnement pose un problème de ce point de vue là, parce que, par définition, sans argent, pas de livre… Enfin, la précarité du statut d'écrivain ne date pas d'hier, suffit de voir les auteurs qui vivaient pendant les diverses monarchies : tous avaient un mécène, et étaient sacrément pauvre. Bon, d'accord, pas tous, il y en a aussi qui étaient riches de naissance, mais boon. C'est vrai aussi que pour un livre publié chez un éditeur, dans le prix du livre, il y a le salaire de l'éditeur, de l'écrivain, des correcteurs, et de tous les autres… Forcément, tout ça accumulé, ça revient plus cher que sur internet ou que publié à compte d'auteur. Disons que ce qui me gène, ce n'est pas tant le fait de vouloir vendre son livre pour couvrir les frais de publication, mais le fait de vouloir faire un bénéfice dessus… Tout comme pour la musique, et je trouve d'ailleurs le site Jamendo assez bien fichu pour ça : tous les albums sont téléchargeables à volonté (mis en ligne par l'auteur, donc c'est légal) , avec possibilité de faire un don de la somme choisie, au moment choisi… Et les concerts gratuits. Pour le théâtre, il y a le système du chapeau. Pour les livres… j'en sais rien. Ces systèmes sont pas mal dans le sens où ils permettent à tout le monde d'avoir accès aux oeuvres, même à ceux qui n'auraient pas eu les moyens d'en profiter si elle avait été payante… Et, surtout, cela permet de ne donner de l'argent que si l'on a réellement apprécié l'oeuvre : personnellement, ça me casse le cul d'acheter un album et de me rendre compte qu'en fait je n'aime pas plus que ça ; ou de payer une place de théâtre pour me rendre compte ensuite que c'était -de mon point de vue- une grosse daube. Je ne dis pas que cela doit TOUJOURS être le cas, mais je pense que pour un artiste, les deux solutions devraient être possibles. Qu'il fasse son show à un endroit et que ce soit payant, tout en le faisant à un autre endroit en libre accès… Pour revenir aux livres, moi, ça me fait chier d'en acheter un (à part ceux à 20 centimes de chez boulinier, mais ça, c'est encore un tout autre registre… !) si je ne sais pas s'il va me plaire ou non. Parce que s'il ne me plait pas : investissement inutile + encombrement de mon appartement + le fait d'avoir donné de l'argent à un auteur qui ne m'a rien apporté… Après je dis pas, hein, quand j'ai l'occasion, ça m'arrive d'en acheter ! (rarement, et en général c'est que j'ai tourné autour pendant un sacré moment avant…). J'ai aussi du mal à acheter un livre sans l'avoir eu dans les mains avant… ne serait-ce que cinq minutes dans une librairie. Le système premier tome gratuit / suivant payant est assez honorable en fait, et correspond assez à ce dont je parlais plus haut… Mais il reste un problème (ça ne serait pas drôle sinon xP) : pour que ce soit possible, il faut qu'il y ait plusieurs tomes !! Je trouve ça assez noble, de pouvoir dire, "je suis écrivain", ou "je me consacre à l'écriture". (oeuvre connue innégal grosse daube commerciale, innégal rayon des meilleurs ventes… ouais, faudrait que je réussisse à me mettre ça en tête. ^^). Floresmirs, deux euros, c'est pas grand chose, mais c'est déjà ça. Déjà mieux pour eux que de ne rien donner du tout ou de ne donner que vingt centimes histoire de se déculpabiliser. Parfois on aimerai pouvoir donner plus, mais bon, on ne peut pas porter toute la misère du monde sur nos épaules non plus… Dis toi qu'il vaut mieux lui apporter une aide éphémère plutôt qu'il crève dans la nuit. Floresmirs, (again) , je crois que j'ai du mal à considérer le métier d'écrivain comme un travail… Il y a sûrement un juste milieu, mais il est dûr à percevoir. Je ne connais pas tant d'auteurs que ça qui, sans être sur-médiatisés, parviennent à vivre de l'écriture sans avoir de métier en parallèle… Enfin, il y a des aides en tous genres qu'il est possible d'obtenir, des aides à l'écriture pour les auteurs qui ont déjà publié un livre (ou plusieurs, je ne sais plus) , et les aides des l'état mais… Tes interrogations sur Culture/culture sont intéressantes.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


252960
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages