Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pour ou contre les témoins de jéhovah

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 257 lectures | ratingStar_269355_1ratingStar_269355_2ratingStar_269355_3ratingStar_269355_4
MDR, Moi pour l'instant ça va, j'ai pas été violé, mais je pense avoir eu de la chance en 10 ans chez les témoins de Jéhovah !! Je vais envoyer un copié-collé sur ses fausses accusations. En tout les cas, tous les témoins de jéhovah savent, grâce à l'étude de la bible, que personne ne connait la date de l'intervention de Dieu dans les affaires humaines : Par exemple, un verset : Matthieu 24 : 36 :" Quant à ce jour-là et à cette heure-là, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père". Notre bible n'est pas plus austère qu'une autre. Elle a été traduite sans qu'on soit influencé par des idées pré-conçues. Le langage est moderne, facile à comprendre, et aussi parce que les traducteurs ont suivi de près les textes originaux.' De plus, on a rétabli le nom de Dieu dans la bible que certains traducteurs (pas tous) avaient volontairement supprimé : "Jéhovah" sous sa forme francisée. Depuis 1966 les TJ ont publiés 27 articles sur la nécessité de protéger les enfants contre cette pratique qu'ils qualifient d' " immonde". Dès 1985[2], ils encourageaient à mettre tout en ¿uvre pour protéger l'enfant victime d'agression sexuelle, quelles qu'en soient les conséquences notamment pour le criminel (prison, etc¿). Reste que si les recommandations de la confession étaient claires il est arrivé malheureusement que certains agresseurs n'aient pu être confondus dans les temps. C'est pourquoi les TJ ont reconnu que leur traitement de ces affaires n'est pas parfait et a dû être affiné avec le temps, mais ils font de leur mieux sans pour autant chercher à dissimuler les criminels. Quand un certain Bill Bowen croyait mieux faire¿ Aux Etats-Unis plusieurs affaires de pédophilie éclatent au grand jour et mettent en cause des TJ. Un surveillant, Bill Bowen par le biais d'une affaire malencontreuse va dénigrer la procédure biblique en interne suivie par le Siège mondiale. Ce dernier recommande de vérifier les faits selon au moins 2 témoins sous le couvert du secret confessionnel en vigueur et ensuite de signaler toutes accusations de pédophilie avérés ou non au Siège mondiale qui les regroupe dans un fichier. (Il faut savoir que ce dernier ne possède pas celui des autres pays ; chaque filiale des TJ possède son propre fichier, si les lois locales le permettent. Enfin certains Etats imposent de rapporter ces signalements. Reste que la victime peut souhaiter rapporter l'affaire aux autorités. Les obligations de les rapporter varient suivant les états là bas. Le département juridique reconnaît qu'il n'est pas toujours simple de suivre l'évolution des lois à ce sujet mais assure qu'il fait de son mieux pour rester à jour. [3]). C'est dans ce contexte juridique que Bill Bowen engagea un bras de fer personnel avec certains représentants de la Watch Tower. Il fit de l'affaire qu'il traita une généralité pour d'autres dont il ne connaissait pas tous les détails. Finalement en 2000 il se retire avec amertume pour salir ces anciens coreligionnaires, les accusant de vouloir cacher en interne des affaires de pédophilie, qui impliqueraient selon lui des ministres du culte. Il lança publiquement la fameuse accusation selon laquelle le Siège mondial des TJ aurait fiché 23 720 pédophiles qu'il dissimulerait aux autorités américaines. A ce sujet Le siège Mondiale des TJ a adressé ce droit de réponse à la BBC concernant cette rumeur : "Il vous a été dit qu'aux états Unis nous possédons une liste de 23 720 noms de pédophiles. C'est faux. Tout d'abord, la liste des noms que nous possédons est considérablement plus petite. Ensuite, il est inapproprié de se focaliser de cette manière sur cette liste. En effet ces chiffres incluent également les noms de nombreuses personnes qui ont été accusées sans que les accusations aient pu être démontrées. Nous conservons ces renseignements conformément aux exigences de nombreux états des USA. Sont également conservées les accusations basées sur des "souvenirs refoulés", dont la validité est pourtant remise en question par nombre d'autorités. Il y a également les noms des personnes accusées de pédophilie alors qu'ils n'étaient pas encore TJ ainsi que ceux qui ne furent jamais baptisés mais dont nous gardons les noms compte tenu de leur association avec les Témoins. (Par exemple si un père ou un beau-père non Témoin était accusé d'abuser ses enfants Témoins) (¿). Les noms de personnes coupables de voyeurisme ou clients de pornographie infantile sont également conservés sur cette liste. Et, bien entendu, la liste comprend les noms de ceux qui se sont effectivement rendus coupables de pédophilie. Nous ne nous excusons pas de garder une telle liste aux états Unis. En plus d'être une obligation légale, elle s'est révélée très utiles dans nos efforts de protéger les [fidèles] (Isaïe 32:2) C'est donc à bon droit que les parents se sentent rassurés de savoir que tout les efforts sont faits pour éloigner les abuseurs d'enfants potentiels de toute position à responsabilité à l'intérieur des congrégations." (Nous soulignons) - traduction via : ). Remarquons ces faits 3 ans avant ce désaccord : - La Tour de Garde du 1er janvier 1997 indiquait sans ambages ceci : " Un homme ayant abusé sexuellement d'un enfant ne remplit pas les conditions requises pour assumer des responsabilités dans la congrégation " -Et Le numéro du 8 avril 1997 de Réveillez-vous !, page 14, déclarait à l'intention des parents : " Bien entendu, on mettra aussi en garde ses enfants contre quiconque leur ferait des avances, même s'il s'agit d'une personne de leur connaissance, et on les encouragera à dénoncer le coupable aux autorités. " -Et 40 ans avant La Tour de Garde de 1962 (l'édition anglaise) déclarait : " L'assemblée chrétienne ne peut protéger ses membres s'ils se rendent coupables de vol, de fraude, de bigamie, de meurtre, de diffamation, d'escroquerie etc. Elle doit livrer les coupables aux autorités pour qu'ils soient punis. En violant la loi du pays et en s'opposant ainsi à l'"autorité", les délinquants prennent position contre l'arrangement de Dieu. "-Nous soulignons. Pourtant Bill Bowen qui milite activement contre les TJ aurait recueillis 7.000 témoignages (et "rumeurs") de fidèles abusés "partout dans le monde". Il en fit une compilation sur une liste qu'il déclare garder pour son usage personnel (on se demande pourquoi ? ) A la demande d'une journaliste il indiqua ne pas pouvoir la rendre publique pour des raisons " légales". Pourtant ces raisons légales lui importaient peu lorsqu'il reprochait à la Watchtower de ne pas jeter les noms de personnes accusées en pâture au public… Il reprocha aussi aux surveillants de ne pas systématiquement dénoncer eux-mêmes les accusations de pédophilie alors que lui-même ne le fait pas sur son site sur le conseil de ses avocats ! Résultat, il se contente de relayer anonymement des histoires qui lui sont rapportées, invérifiables, dont il est difficile d'établir la véracité ¿ Ainsi dès le départ le postulat de Bill Bowen est fondé sur une immense tromperie, avec des statistiques fantaisistes : en réalité dans le but de régler ses comptes personnels avec des responsables de la Watch Tower¿ Si la démarche de cet homme était honnête et sincère il se soucierait également des autres victimes de la pédophilie dans toutes les autres confessions [4]! Quel crédit peut-on donc accorder à ce genre de supputation gratuite ? Les accusations face aux tribunaux. S'il y a eu peu de cas aux Etats-Unis incriminant des TJ il faut préciser que souvent il y a eu méprise sur l'identité des auteurs ; le plus souvent des non TJ ; voici un exemple de manchette de journaux parmi d'autres ci-dessous : Les affaires de pédophilie contre les TJ diminuent -Samedi 5 Février 2005 -By DAVID RYAN -Register Staff Writer. "Une pile d'affaires d'abus sur enfants impliquant les Témoins de Jéhovah est sur le point de fondre. Les avocats des plaignants qui poursuivent l'organisation des Témoins de Jéhovah ont expliqué Vendredi qu'ils allaient retirer huit plaintes dans le conté de Sonoma qu'ils considèrent être beaucoup de bruit pour rien" -http:2414.com/childabuseCoverup1.html. En France, la dernière en date, le journal Le Parisien publiait un article "Deux frères Témoins de Jéhovah aux assises" pour accusation de pédophilie envers leur s¿ur dans l'Eure. Ce fait a déclenché comme d'habitude un déchaînement de réactions virulentes de la part d'opposants (et la création par M. Chasson d'un blog diffamatoire). Or il y eut un revirement à cette affaire. A la suite de cet article, Arnaud M, l'un des deux frères, a demandé au journal un droit de réponse très intéressant que nous reproduisons ci dessous : " Le Parisien" du mercredi 25 mars 2009 a publié un article relatif à ma vie privée et à mon histoire familiale. J'y étais présenté comme l'auteur présumé d'abus sexuels sur ma s¿ur, il y a plus de vingt ans, alors que nous étions mineurs. Contrairement à ce qui est indiqué, ni ma s¿ur, ni mon frère, ni moi-même n'étions Témoins de Jéhovah à l'époque. Je ne comprends pas qu'on se focalise sur une appartenance religieuse alors que l'enquête pénale a établi que mon adhésion ultérieure aux Témoins de Jéhovah m'a permis de trouver des repères moraux et de me reconstruire suite aux agressions dont j'ai moi-même été victime dans mon enfance. Ce procès m'a donné la possibilité d'être entendu dans ma souffrance et qu'un peu de l'enfance et de l'innocence qui m'ont été volées me soient rendues. A l'issue de trois jours d'audience, la cour d'assises des mineurs de l'Eure a prononcé un verdict d'acquittement à mon égard." En effet, dans cet article, le journal faisait l'amalgame entre l'appartenance des deux frères au mouvement des Témoins de Jéhovah et l'affaire pour laquelle ils étaient mis en cause. Cependant, à l'époque des faits, ils n'étaient pas membres du mouvement [5]. Tout ceci traduit une méconnaissance des TJ regrettable qui mérite quelques clarifications. C'est pourquoi la Fédération Française des TJ a réagit à ce sujet sur son site officiel par un communiqué pertinent le 18 janvier 2008. Voir : Le communiqué précisait leur ligne de conduite par ces 3 points : 1/ Les ministres du culte ont pour instruction de révéler systématiquement aux autorités les faits d'agression qui ne l'auraient pas été par la victime ou par ses proches. 2/Si l'auteur des agressions est connu, ils l'incitent à se dénoncer ; dans le même temps, ils invitent les parents ou la victime à porter plainte ; sinon, ils effectuent eux-mêmes un signalement auprès des autorités. 3/L'intérêt de l'enfant doit primer sur toute autre considération. Une honteuse exploitation des faits divers. Certains anti-TJ ont interprété à leur manière la Tour de Garde du 15 Novembre 1973 : "Paul montrait aux chrétiens de Corinthe qu'ils agiraient d'une manière irréfléchie en faisant appel aux tribunaux du monde pour régler leurs querelles." Si un chrétien ne tenait pas compte de ce conseil "Il ne sera donc pas un exemple à suivre pour les autres- I Corinthiens 6 " . Partant de ce conseil on a fait croire que dans les affaires de pédophilie, la ligne à suivre est d'interdire aux victimes de se tourner vers les autorités à l'extérieur de la congrégation et que ceux qui le feraient seraient excommuniés ! Or La Tour de Garde évoque ici non pas les crimes mais des querelles personnelles et ne parle pas du tout d'excommunication. Une agression sexuelle est un crime et non un simple différent entre chrétiens. Quand bien même certains anciens outrepassant cette règle auraient donc recommandé l'excommunication d'un membre de la congrégation pour ce motif, cette recommandation serait automatiquement rejetée par la filiale des TJ. La position des Témoins de Jéhovah est, et à toujours été, claire et sans ambigüité sur ce point. Bien sûr il peut arriver qu'il y ait des cas ou des TJ au courant des faits ne respectent pas ces directives ; cela n'en rend pas pour autant les autres TJ ou leur organisation responsable. Si dans une ville de 200 000 habitants il y a un criminel récidiviste qui n'a pas pu être confondu peut-on soutenir que cette ville est un 'paradis pour criminels' ? Des insinuations odieuses et insoutenables. S'il n'y a pas de dissimulation volontaire de pédophiles chez les TJ comme le clament haut et fort leurs adversaires que cachent ces mises en cause incessantes ? Des opposants voient dans les comités de discipline religieuse une justice parallèle ; or ce n'est absolument pas le cas. Le communiqué déjà cité indiquait qu'ils ne se substituaient pas aux tribunaux et que son existence est à rapprocher d'instances telles que les tribunaux ecclésiastiques dans l'église catholique ou le Beth-Din dans la religion israélite. La plupart des anti-TJ ont fait l'expérience de ces comités¿Pourtant ils doivent savoir que chez les TJ ¿que ce soit dans leurs hautes valeurs morales dans le mariage ou la famille - rien ne les prédispose à la pédophilie ! Le fait que certaines filiales ont des fichiers est une protection supplémentaire pour les enfants ! On peut même constater que les enfants des TJ sont parmi les plus protégés des pédophiles puisqu'en plus dans le cadre des réunions hebdomadaires ou des études on prépare les touts petits à se protéger de leurs agressions. Pourquoi alors autant d'amalgames et d'insultes gratuits à l'encontre de milliers de parents exemplaires et de leurs enfants ? N'est-ce pas leurs ultimes ¿cartouches' pour discréditer les TJ ? Mais comme l'a bien fait remarquer Nathalie Luca (anthropologue) : "Qu'est-ce qui autorise à dénoncer un groupe entier quand les dérives ne concernent que des individus ? Ce procédé n'existe qu'en France. On s'autorise sur les "sectes" ce que l'on s'interdit pour d'autres organisations"-Individus et pouvoirs face aux sectes (Armand Colin-2008). Toute personne raisonnable se demandera avec raison, comment ; des gens jouissant globalement d'une réputation de personnes paisibles, un mouvement dont le rejet de la guerre et de la violence a valu à ses membres les camps de concentration, la prison, la torture et les exécutions, un groupe connu pour les mesures strictes qu'il prend envers ses membres se rendant coupable d'actes immoraux… Comment un tel groupe de personne peut-il nourrir en son sein un si grand nombre de déviants de la pire espèce, commettant viols et meurtres ? En conclusion nous ne nions pas qu'il se peut que quelques "TJ" se soient livrés à ces actes pervers. Cela n'en fait pas pour autant une généralité et en aucun cas il ne faudrait y incriminer leur enseignement puisque rien dans celui-ci n'encourage à ce genre de dépravation : bien au contraire. De plus il est indéniable compte tenu des précautions prises par les responsables des filiales que les auteurs d'agressions sont signalés aux autorités puis excommuniés après vérification des faits. Ce qui est incompréhensible c'est de voir certains journaux afficher la religion des individus soupçonnés de pédophilie quand il a un lien avec les TJ. A t'on parler de celle des autres individus inculpés à ce sujet ? Enfin force est de constater que la plupart des cas rapportés par la presse concernent des personnes qui n'étaient pas TJ au moment des faits au pire des personnes qui étudient la Bible avec les TJ : en réalité autant de demi-vérités qui sont repris en boucle par des anti-TJ et répétés sur la toile pour orchestrer une camagne infame contre les TJ. Autant dire que le sort des enfants ne les intéresse pas vraiment… [1] Du point de vue légal, la législation française n'impose pas à un ministre du culte tenu par le secret ¿confessionnel' (ou professionnel) de dénoncer des faits constitutifs d'infractions pénales appris dans le cadre d'une confession ou toute autre confidence venue à leur connaissance dans le cadre de leur fonction. Mais il est soumis à l'article 223-6 du code pénal sur la non-assistance à personne en danger dans le cadre d'un ¿conseil de discipline religieuse' qui sort du champ ¿confessionnel' au regard de la loi. [2] Réveillez-vous ! du 22 avril 1985 : "Si on découvre qu'un enfant a été victime de violences sexuelles et surtout d'un inceste, deux choses sont à faire sur le champ : en premier lieu protéger l'enfant, et aussi les autres enfants de la famille contre d'autres sévices. Cela doit être fait peu importe le prix. (¿) En second lieu, l'enfant doit se sentir soutenu moralement (…) Le délit dont [il] a été l'objet et toutes les conséquences qui en découlent (même si un proche parent doit aller en prison) ne sont pas de sa faute." -Nous soulignons. [3] [4] Selon la revue Lear's, la pédophilie est, hélas, un fléau effroyable, plus répandu qu'on le pense et "plus courant que le cancer, les maladies cardiaques ou le SIDA". Plusieurs études réalisées dans certains pays 20% environ des femmes et 5 à 10% des hommes ont subis des sévices sexuels dans leur enfance. (.) Selon Anne Morelli : "on sait que nombre de ces [prêtres], énervés par le célibat forcé, se livrent à la pédophilie (¿) [ils] seraient à 20 % poussés à cette tendance" -L'ogre intérieur de Christiane Olivier, chez Fayard. [5] Certaines instructions transmises aux surveillants sur la base de la Tour de Garde du 1er janvier 1997 indiquent les restictions imposées aux ex-agresseurs sexuels d'enfants qui ont été acquittés par la justice et réintégrés dans la congrégation : Ils ne pourront se trouver seul en compagnie d'enfants. Ils pourront rester sous restrictions et ne pas recevoir de privilège pendant de nombreuses années voire jamais. Ils ne pourront pas aller seul en prédication. Ils devront toujours être accompagnés d'un adulte. Ces dispositions existent pour le bien des enfants ainsi que de l'ex-agresseur.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


269355
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages