Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Prématurés, le retour à la maison

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 12/05/11 | Mis en ligne le 07/04/12
Mail  
| 130 lectures | ratingStar_238197_1ratingStar_238197_2ratingStar_238197_3ratingStar_238197_4
Bonjour, c'est la 1ère fois que je réponds à un forum. Pourtant Nadia "des maternelles" avait gentiment parlé de notre blog, Rafael un temps d'avance, lors d'une émission précédente "comment créer le lien avec un enfant prématuré". Rafael est né à 28 SA 1k100 pour 36,5 cm le 24 sept 2010, accouchement rapide par voie basse. Rien ne prédisposait notre petit ange d'une arrivée si rapide. Il est resté 1 mois et demi en réa puis plus d'un mois en néonat, est rentré à la maison le 11 décembre 2010. 1er enfant. Après le combat, les mois d'oxygène, l'angoisse et les moments de bonheur, l'entourage de la super équipe médicale de Port Royal puis de Neuilly, l'amour de la famille et des amis, Rafaël a été mis sous "cloche" ou sous bulle. Tout dépend de la fragilité de l'enfant à la sortie de l'hôpital. Rafaël souffrait d'une dysplasie bronchopulmonaire et les seules visites conseillées furent celles des grands parents. Son combat pour la vie ne nous autorisaient pas à prendre des risques pour lui. Un seul microbe pouvait le faire retourner en réanimation. On a continué les lavages des mains à répétitions et l'usage de la lotion jusqu'à la fin de l'hiver. Les enfants et les personnes âgées étaient formellement "interdits", idem pour leurs parents. Pas facile de vivre enfermés. Un enfant prématuré qui sort au printemps à moins de risque qu'un enfant qui sort de l'hôpital en hiver. Comment éviter les microbes lorsqu'on a des aînés, ce n'était pas notre cas. Contrairement à Cécile, je ne regrette absolument pas de l'avoir dans une bulle. Il a aujourd'hui 7 mois et demi, pèse presque 8 kg, a commencé la diversification il y a un mois et il est en pleine forme. Je le présente depuis début avril, fait de longues promenades, il découvre la vie à son rythme et n'est absolument pas sauvage. C'est un enfant merveilleux et très souriant. Simplement pour vous encourager à avoir confiance en vous. Chaque enfant est unique, vous seuls savez ce qui est bon pour lui. On est tellement préparés à l'hôpital que finalement le retour est facile à la maison, pas sans angoisse,. Il faut rester zen et confiants. Et ne pas gardez des questions pour soi : aller à la pmi, voir son pédiatre, appeler la neonat. On devient rapidement des parents classiques, avec une plaie indélébile. Bon courage à tous, Carine.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


238197
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages