Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Problème de motivation

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 08/10/11 | Mis en ligne le 10/04/12
Mail  
| 126 lectures | ratingStar_239720_1ratingStar_239720_2ratingStar_239720_3ratingStar_239720_4
Bonsoir, Dsl ça va être long mais j'ai besoin de "vider mon sac"… Cela fait des années que j'ai quelques kg en trop qui me culpabilisent. J'ai pris tous ces fameux kg lors de l'adolescence pour me différencier du modèle attendu de mes parents… comme d'autres filles deviennent anorexiques ou boulimiques moi j'ai choisi de faire une croix sur le sport et de manger plus qu'à ma faim, histoire qu'ils me laissent tranquille. Non seulement la tentative a été vaine parce que depuis ils sont encore plus sur mon dos et critiquent mes kg en trop comme le reste de ma famille. J'ai le malheur d'être la seule de toute la famille à avoir été en surpoids parmi les freres/soeurs et les cousins/cousines. Mes parents à mon age étaient minces et sportifs egalement. Avec un entourage mince et fier de l'être c'est dur de ne pas se sentir énorme quand on est légèrement en surpoids… Bref après ma réaction première j'ai très vite commencé à complexer à ce sujet. Depuis que je ne vis plus avec mes parents j'ai arrêté de manger trop. J'ai ainsi perdu les kg qui me mettaient en "surpoids". Maintenant je suis "normale +" et ça ne me satisfait toujours pas parce que je sais que j'ai que quelque kg à perdre pour me sentir bien dans mon corps… Et j'ai eu le malheur d'avoir un copain qui sachant mon complexe et étant sportif a tenté de m'aider en me donnant des conseils. Bon après un mois de conseils avisés, il a compris qu'il fallait surtout qu'il arrête qu'il me démotivait plus qu'autre chose. Il m'a tout de même de nombreuses fois reproché mon manque de motivation (quand je me plaignais de mes kg en trop) et m'a dit que je ne pouvais n'en vouloir qu'a moi-même. Je sais parfaitement pourquoi ces kg superflues sont là et comment y remedier. J'ai entrepris en mai un vrai changement : je me suis remise au sport… mais cela n'a pas duré. J'ai arrêté au bout d'un mois d'effort intensif qui petit à petit modifiaient ma silhouette de manière invisible mais véritable (j'ai découvert des muscles complètement inutilisés depuis des années). J'explique… je fais surtout un complexe au niveau de mon ventre, je ne me considère dans l'ensemble pas grosse mais je considère que j'ai la chance d'avoir des formes là où il faut sauf au niveau du ventre qui lui refuse d'être plat ! Pendant cette période là, donc, je ne faisais aucun régime, c'était surtout un travail musculaire. J'ai tout arrêté il y a un mois à cause des partiels suivi d'un break que j'ai (moi même, ouiiii je suis idiote ! ) imposé à mon copain parce que notre relation stagnait et qu'il fallait que nous prenions du recul pour réfléchir et avancer. Depuis je déprime entre mon indécision à propos de mon avenir professionnel tout comme sentimental. Je me force à ne plus contacter celui que j'aime pour lui laisser du temps alors que je meurs d'envie de lui parler (c'est aussi mon meilleur ami) , alors je noie mon désespoir dans le chocolat et l'arrêt total de la muscu. J'ai l'impression de faire un bond de 10ans en arrière et j'arrive pas à me motiver de me reprendre en main… Dépression chez moi est synonyme de faim et de paresse (en matiere sportive). J'ai tellement honte de ma dépression que j'évite un maximum mes ami (e) s qui veulent me motiver à arreter de penser à mon (ex) copain (parce que pour elles break = rupture) , à reprendre mon régime en main… Je ne supporte pas les critiques de ce genre, ça m'encourage à faire le contraire. Puisque c'est ce genre de critiques (que j'avais recu de la part de ma famille pendant mon adolescence). J'ai très envie d'en finir avec ce "ventre mou" pour passer à autre chose… Montrer à tous ceux qui m'entourent que oui j'en suis capable d'arriver à bout de ses fichus kg. Mais il me manque un déclic, un qui me remotiverait à faire du sport intensivement et à être vraiment mince ou du moins normal, et plus "normal+" à cause de mon ventre. Les sites de régimes etc m'ennuient avec leur propositions de manger toujours moins et de faire plus de sport… ils ne me disent pas comment se motiver à le faire. Je sais ce que j'ai à faire pour mincir vraiment mais je ne sais pas comment me motiver à tenir le rythme plus longtemps que quelque jours… J'ai l'impression de ne pas avoir envie dans le fond de les perdre ces kgs, que j'en reve juste parce que la société me montre du doigt comme une fille pas bien parce que j'ai la flemme de perdre mon bide. Souvent j'ai dit à mon (ex) copain qu'au XVIIIe siècle j'aurais été un canon de la beauté telle que je suis actuellement, que je ne suis pas née à la bonne époque tout simplement ! Mais paraitrait que c'est un argument de faible, dans la mesure où je ne fais pas les efforts suffisants pour changer et me sentir enfin bien dans ma peau… (lui il aimerait surtout que j'arrête de faire un cirque sur mes kg en trop ou que je me prenne enfin en main, avec un penchant pour la deuxieme solution forcément ! ) J'aimerais profiter de ce break pour m'y mettre seule à les perdre ces kg sans son regard à lui qui se prend pour un coach sportif à ses heures perdues… Suis je la seule à avoir ce problème de motivation alors que je suis hyperinformée ? Avez vous trouvé des moyens de contrer cette fichue barrière de protection, construite pendant l'adolescence ? Comment se motiver soi-même ? Quelle motivation trouver à part celui de se retrouver dans la "norme" et belle aux yeux des autres ?
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


239720
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages