Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Qu'entend-on par névrose ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 175 lectures | ratingStar_279881_1ratingStar_279881_2ratingStar_279881_3ratingStar_279881_4
Coucou Cuzco, Dolto (les chemins de l'éducation) : Qu'entend-on par névrose ? C'est le fait de se sentir impuissant, d'être réellement incapable de se sortir d'une situation inextricable ou l'on est complétement enlisé. Or, dans beaucoup de cas, les enfants pour lesquels on vient consulter un médecin ou un psychanalyste peuvent sortir seuls des difficultés dans lesquels ils se débattent-même si on ne les soigne pas-mais ils perdent beaucoup plus de temps, et parfois aussi, à cause de ce temps perdu, ils ont un retard de développement par rapport aux enfants de leur age. Ces difficultés sont évidemment propres a la situation de famille particulière dans laquelle ils se trouvent, mais elles sont du même ordre que celles que rencontrent tout individu pour arriver a construire sa personnalité. ******************************** Sommes nous tous névrosés ? Je ne sais pas… Est ce que chacun traverse, ici, un moment de vie ou il ne se sort réellement pas d'une situation ? Je ne sais pas… oui peut-être que ceux qui s'en sortent seuls ne parcourent pas des forums de psychologie ? En général on consulte a ce moment précis, quand on en a vraiment assez. Certains s'en sortent autrement. Maintenant, pour ma part, l'analyse a été autre chose aussi. On peut se sortir d'une situation a priori inextricable, mais pour moi l'analyse a été plus + que ça aussi, ce fut une réelle découverte de mon être, sur différents plans… Une sorte de labyrinthe découvert de fond en comble, ma psyché… Ce ne fut pas juste sortir d'une situation en apparence inextricable, mais me connaitre aussi… et je dirai même surtout. Ce fut des prises de conscience, sur prise de conscience, qui ne se terminent jamais, la roue se remettait a tourner. Je pouvais enfin murir, grandir, la ou je n'avais pas pu le faire… Je n'étais plus enfermée dans les problèmes de ma famille, et plus dans leurs projections non plus, je devenais moi, ce moi à côté duquel ils sont passés de par leur indisponibilité de par leurs problémes a eux… Ça ce fut la résolution de la névrose, mais il n'y pas que de la névrose en l'être, il y a aussi tout le reste, et l'analyse permet de se connaitre dans tout ce reste aussi… de se re-connaitre. Et pour moi la richesse s'est aussi trouvée la. **************************** Maintenant, franchement, quand je vois certaines personnes, qui n'ont pas fait de chemin intérieur, qui se méconnaissent et qui méconnaissent les autres aussi et qui se plaisent a les mépriser, qui en apparence se sortent de situations inextricables (au prix de la santé, de la paix, de la dignité d'autrui souvent) j'en viens a me poser des questions… Oui il y a des gens qui semblent tout gérer, mais finalement quand on gratte un peu, mouai… Je trouve tout cela très… subjectif. Des tas de gens sont capables de sauver les apparences, mais cela restent des apparences, socialement c'est ok, mais dans le fond c'est totalement pourri comme comportements. D'ailleurs on le voit aussi dans la société, il y a des tas de gens qui se font un tas de pognon, qui ont des vies socialement tout a fait en vue et qui font de cette terre un enfer ! Qui sont totalement egocentrés, egoistes, parvenus, imbus, pretentieux, tordus etc etc etc… il y a aussi des gens sains malgré tout, mais ils ne courrent pas les rues. Se connaitre c'est aussi être capable a un moment donné de comprendre ces jeux la, de ne plus marcher dedans, de voir a travers les apparences et ça, ça demande du courage, car ce n'est pas toujours facile de ne pas se duper et d'agir en conséquence… Bon je dépasse un peu le sujet, mais pas tant que ça) et je précise que je ne parle pas de gens présents sur ce forum, que je ne connais pas personnellement… A dire vrai, je reste perplexe face a ce monde, vraiment… composer avec, me semble par moment difficile si je ne veux pas me trahir moi même, trahir ma conscience, mes valeurs qui désormais me sont cheres, parceque retrouvées aux prix de grands sacrifices et d'un travail intérieur conséquent… Bref… On peut aussi être dans des situations inextricables, de par le manque de conscience des proches, sans être névrosés ? Il me semble… Lol.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


279881
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages