Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Rater sa vie est un droit inaliénable

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 22/10/11 | Mis en ligne le 04/04/12
Mail  
| 195 lectures | ratingStar_236478_1ratingStar_236478_2ratingStar_236478_3ratingStar_236478_4
Rater sa vie n'a de sens que si l'on prend en compte les critères de réussite communément admis, et les critères de chacun en matière de réussite. Pour beaucoup, je rate ma vie (on me l'a déjà exprimé). Pas intéressé par l'argent, pas envie d'avoir un boulot où l'on attend quelque chose de moi différent de ce que j'ai envie de donner, à savoir des sourires et de la sympathie (allez être productifs avec ça !) , pas envie d'être performant face aux autres, je déteste la compétition sauf contre moi-même, ou alors dans un climat amical. Je ne veux ni le pouvoir, ni subir le pouvoir, juste vivre ma vie tranquillement sans qu'on m'embête pour des futilités et des impératifs qui ne sont valables que là où il ont été édictés. Le fait d'avoir cotoyé d'autres cultures, où les gens ne se prennent pas autant la tête que nous sur la réussite, et sont finalement loin d'être malheureux parce qu'ils se contentent de choses beaucoup plus simples, m'a beaucoup fait réfléchir sur le sens de tout ça. Pourquoi vouloir réussir ? Pour réussir soi-même, ou pour procurer à d'autres la réussite dont ils rêvent et coller nous-même au plus prêt à ce modèle ? Pourquoi avoir ce sentiment d'échec ? Pour moi, réussir ma vie, c'est entendre ma meilleure amie me dire que je suis la seule personne en qui elle a confiance. C'est faire des choses que tout le monde ne fait pas. C'est être apprécié des gens sympas. Rencontrer la personne à qui je donnerai l'envie de partager un bout de route avec moi. Réaliser mes rêves, qui sont finalement simples et accessible si je m'en donne le temps. C'est finalement être libre. Des échecs j'en ai essuyé, dans les études, la vie sentimentale, et beaucoup d'autres choses. Par flemme parfois, par fatalité d'autres fois. Et puis avec le temps je me rends compte que j'ai bien fait de ne pas me battre pour ces choses, qui ne me correspondaient pas. Bien sûr il y a un prix à payer : l'imcompréhension de ses proches, parfois la solitude physique ou intellectuelle. Il est certainement beaucoup plus simple de choisir des voies toutes tracées et de s'en contenter. Voilà comment je vois les choses aujourd'hui.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


236478
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages