Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Répondez-moi, svp.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 18/11/10 | Mis en ligne le 08/05/12
Mail  
| 127 lectures | ratingStar_252476_1ratingStar_252476_2ratingStar_252476_3ratingStar_252476_4
Bonsoir, J'ai déjà posté la même chose hier, mais n'ayant eu aucune réponse, je retente le coup car ce qui suit est très important pour moi. Je viens de découvrir que le mal qui me ronge depuis toujours est généré par mon hypersensibilité. Je ne vais pas vous donner plus de détail sur ce mal-être car il est en tout point commun aux problèmes des dépressifs typiques. J'ai décidé d'y remédier il y a des années en cherchant la formule qui me permettra de mieux vivre. Je pense avoir enfin trouvé l'état d'esprit à adopter qui pourra m'aider à être plus stable. Seulement je n'ai aucun recul dessus et j'aimerais donc savoir si cela vous semble logique et faisable. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires, même s'ils sont négatifs. Merci de votre aide (désolée, c'est un peu long…). Voici ma théorie : Alors, concrètement : Je me réveille le matin… si ça va, tant mieux. Sinon, quelque chose me contrarie…et là, c'est le drame. Quand c'est le drame, je garde à l'esprit que rien n'est si grave, qu'il faut relativiser et que c'est plus agréable d'apprécier ce qui peut l'être plutôt que de se focaliser sur ce qui ne va pas. Il est plus agréable de s'amuser. Je me lève pour apprécier ce qu'il y a à aimer, et ignorer ou supprimer le désagréable. Pour apprécier ma vie, il est primordial de m'apprécier moi-même. Je n'ai à me prouver des choses qu'à moi. Mais sans tomber dans le perfectionnisme. Je suis sûre de vouloir m'apprécier, je suis sûre que je vaux quelque chose. J'ai la volonté d'être ce que je dois être, d'après mes critères. (Sinon, c'est la dépression assurée) Et cette volonté est générée par mon énergie qui, elle, est générée par tout un processus justement déclenché par ma volonté. J'ai donc la volonté d'orienter ma réflexion. Et pour ne pas tourner en rond, j'évite les pièges dans lesquels je suis si souvent tombée auparavant. Maintenant, je sais qui je suis. Je sais que mon hypersensibilité a exacerbé mon sentiment d'injustice et m'a rendue envieuse et susceptible. J'ai l'impression de ne rien valoir, ça me déprime, je dois changer ça à tout prix et en deviens égocentrique. C'est ce noeud de ma personnalité que je défais en prenant conscience que ces 3 défauts ne sont pas naturels, alors que les autres, aussi bien que mes qualités font partie de moi et je les embrasse totalement. LENTE, COOL, PARESSEUSE, ETOURDIE, REVEUSE, DOUCE. EFFACEE, INDEPENDANTE, GENTILLE, GENEREUSE. INSECURISEE, HUMBLE, INFLUENCABLE, INDECISE, JE M'ADAPTE FACILEMENT, HYPERSENSIBLE, JUSTE, CURIEUSE, OUVERTE, CRANEUSE, DIGNE, CONTROL FREAK, ANXIEUSE, REFLECHIE. PERFECTIONNISTE, EXIGENTE AMBITIEUSE, POSITIVE. SANS TACT, HONNETE, EMPORTEE, IMPATIENTE, ENTHOUSIASTE, SPONTANEE. Je sais aussi quelle est ma plus grande faiblesse : la peur de la solitude, et la solitude elle-même. Et je sais que la vie et que les gens ne correspondent pas à mes idéaux. La vie n'est pas juste, et les gens peuvent être méchants. C'est comme ça. A partir de ces 3 constats, que je garde en tête constamment, ma réflexion peut être fructueuse et mes opinions justes. Cette réflexion va s'orienter vers ce que j'aime, ce qui m'intéresse, mes goûts. Pendant tout ce processus mental très rapide, des sensations viennent perturber ma pensée. Des sensations plaisantes, mais dont je me méfie car elles sont souvent trompeuses et éphémères. D'autres sensations contrariantes, qui me déstabilisent, et me dépriment. Pourtant, celles-ci aussi sont éphémères. Je suis consciente que mon hypersensibilité aux choses a tendance à me rendre lunatique mais je l'accepte, tant qu'il n'affecte que moi. J'aime les gens, malgré tout. J'ai besoin d'amis, de compagnie, de rire avec eux. Mais je n'en dépends pas, la seule compagnie que j'aurai toujours est la mienne, elle est donc la meilleure pour moi. Si je pars dès le réveil dans cet état d'esprit, celui-ci stimule mon ouverture d'esprit, mon extroversion et mon imagination, et me fournira ainsi l'énergie, et, entre autres, celle de faire ce que je dois faire dans ma journée. Cette énergie sert à renforcer ma volonté et le moteur est ainsi lancé.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


252476
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages