Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Rupture : je ne m'y fais pas

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 22/08/11 | Mis en ligne le 27/03/12
Mail  
| 130 lectures | ratingStar_233048_1ratingStar_233048_2ratingStar_233048_3ratingStar_233048_4
Bonsoir, Depuis 6 mois, je ne suis plus avec l'homme avec qui j'ai partagé ma vie durant 3 ans. Belle rencontre, coup de foudre, beaucoup de points communs, bref, des débuts chouettes. On a eu une petite rupture début 2009, pour des raisons qui lui sont propres, c'est quelqu'un qui avait peur de s'engager. Mais finalement, après l'avoir récupéré, il s'est laissé aller à ses sentiments et ça a duré 2 ans de plus. Durant ces 2 années, nous nous sommes mis en ménage. J'étais fraîchement arrivée dans la ville où je suis et ce fut mon premier repère, j'avais réussi à construire un cadre de vie. Sauf que. J'ai plus ou moins des tendances à déprimer fortement, avant de le rencontrer je sortais d'une sale passe, mais finalement, ces démons sont revenus m'enquiquiner. J'ai eu plusieurs mauvaises passes qu'il n'a pas du tout, du tout supporter. Je voulais l'en protéger, mais en vain. Inconsciemment, je lui faisait porter le poids de mes problèmes et il n'arrivait pas, et ne voulait pas gérer ça. Pas de gros problèmes, juste des passages un peu dépressifs, un mal être qui me plonge parfois dans des crises de larmes. J'ai consulté, et tenté de m'extirper de cette poisse plusieurs fois, et même l'amour qu'il me portait n'a pas suffit. Cet amour, qui, a commencé à s'épuiser car à force de mes passages de déprime à répétition, cela l'a usé. Vers les derniers mois de notre relation, je n'avais plus envie d'avoir de rapports, beaucoup de frustration donc, et aucune remise en question de ma part, bien que je me disais que c'était temporaire et que cela allait finir par passer. Mais le fait est que c'est une personne peu expansif dans la communication, du coup je n'ai pas su deviner non plus qu'il vivait très mal la chose. Il a essayé, de me le dire mais sans non plus me poser un ultimatum. On était bien ensemble, un couple chaleureux qui se chamaillait peu, mais la flamme s'eteignait progressivement. Au fond de moi, je savais que ça ne pouvait plus durer comme ça. Quand je lui proposais de faire des choses, il était moins motivé, on avait plus de projets, ou très peu. Jusqu'au jour où… la corde à lâché. Il a voulu que l'on se sépare, au fond de moi j'étais soulagée mais très très triste. Je ne pensais pas, à ce moment précis, que j'allais vivre une horreur par la suite. C'est qqu'un que j'estime énormément car j'ai construit avec lui. Il m'a aimé, on s'est aimé, c'est qqu'un de sincère mais malheureusement qui fait beaucoup de mal sans s'en apercevoir. Mi mars il rompt, je quitte l'appartement assez rapidement pour ne pas que ça nous bouffe de trop (j'ai fait vite, puisque c'est moi qui devait partir) , la cohabitation se passe bien mais je ne réalise pas encore, que c'est vraiment fini. On se parle, mange ensemble, mais vers la fin, on ne faisait plus grand chose ensemble. Début mai j'emmenage dans une coloc. Contre coup terrible de la relation, je commence à vraiment me rendre compte ce que j'ai réussi à détruire et ce que j'ai perdu. Puis fin mai, il m'annonce froidement (après un weekend à tenter de le joindre pour le voir) qu'il a rencontré quelqu'un. Pouf. Paf. Je me liquéfie et surtout je n'aurais pas pensé, le connaissant, qu'il puisse déjà me remplacer. Il avait fait son deuil depuis longtemps, c'est ça le problème. Depuis, je vis un véritable cauchemar. Nous nous sommes revus à 2 reprises, une fois pour récupérer le reste de mes affaires, ça c'était bien passé mais revenir dans mon ancien appart était très difficile, et la seconde fois, il y a quelques jours, mais pour le reconquérir. En vain. Il a complètement tourné la page de notre relation, qui est bien morte et enterrée. Depuis donc bientôt 4 mois, je me fais violence pour tenter d'avancer. Je ne le contacte plus depuis la dernière fois puisqu'il m'a gentiment demander de faire mon deuil. Il a beaucoup d'affection pour moi mais il ne peut pas se défaire du passé. Trop de désillusions. J'ai tout tenté car depuis cette rupture, forcément, je suis revenue à moi et j'ai une tonne d'amour à lui transmettre, que je ne peux plus. Je voulais une autre chance, et il n'en veut pas. Je voulais me confier ici car je n'en peux plus de cet état. Ça m'a démolie, je peine à bosser, et j'ai réussi à détruire ce que j'avais enfin réussi à construire. Je sors un peu, vois d'autres gens, mais malgré tout, il y a des jours où c'est très très dur. Un mauvais timing entre nous, un manque de communication de sa part et une négligeance de la mienne : voilà le résultat. Et pourtant, on est tellement compatible. Quel gâchis. C'est dur…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


233048
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages