Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sarko a-t-il du sang sur les mains? karachi, une affaire d'état.

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 132 lectures | ratingStar_259000_1ratingStar_259000_2ratingStar_259000_3ratingStar_259000_4
Karachigate : ce que l'on sait, et ce que l'on aimerait savoir. Finalement, cette affaire occupe ici ou là encore quelques journalistes. Les autorités françaises n'apportent aucune réponse, depuis les dénégations de Nicolas Sarkozy et d'Edouard Balladur il y a bientôt trois semaines. Peut-être faut-il rappeler quelques éléments, nouveaux ou pas. 1. Les ventes d'armes françaises à l'étranger s'accompagnent de versement de commissions occultes. On soupçonne régulièrement le pouvoir en place au moment de ces juteux contrats de récupérer une fraction significative de ces commissions en retour. Dans l'affaire de l'attentat de Karachi en mai 2002, les enquêteurs ont mis la main, selon Libération, sur un mémo interne de la DCN qui portait la mention suivante : "Pour payer campagne BAL, AGO refuse de payer 2è réseau." 2. Nicolas Sarkozy est au courant des commissions versées. D'abord parce qu'il est président. Ensuite parce qu'en 1994, alors ministre du Budget, il avait donné son accord au versement par la DCN de commissions à des intermédiaires dans le cadre de la vente des 3 sous-marins français au Pakistan. Selon Rue89, ces commissions se décomposent comme suit : 6%, soit 49,5 millions d'euros, pour Ali Asif Zardari, mari de feu Benazir Bhutto, et son réseau, composé d'officiels pakistanais ; 4%, soit 33 millions d'euros, pour le Syrien Abdul Rahman El-Assir, présenté comme l'un des financiers occultes du clan Bhutto, associé au Libanais Ziad Takkieddine. 3. Ces commissions n'ont pas été intégralement versées. Selon le Point, il restait, en mai 1995, encore 15% des sommes à payer. Impayées à cause de Jacques Chirac, ces sommes sont-elles suffisantes pour déclencher un attentat en représailles contre la France ? 2. Le secret défense serait levé en septembre. C'est une information de Rue89: "Le ministère de la Défense a bien reçu les demandes de levée du secret-défense des juges chargés de l'attentat de Karachi. Le cabinet d'Hervé Morin s'est engagé à répondre dès septembre. La procédure agace les militaires car ils ont le sentiment de jouer les boucs-émissaires de l'hyperprésident". Le cabinet d'Hervé Morin s'occupe directement de cette levée, demandée il y a quelques jours par les deux juges en charge de l'enquête sur l'attentat. 3. On fait le ménage dans les archives de la défense. Toujours d'après Rue89, les cabinets ministériels sont pris d'une frénésie de rangement. "consigne a été passée dans les administrations concernées de faire un ménage de printemps. En clair, il s'agit d'isoler et de trier les documents relatifs à cette affaire." On ne voudrait pas, au Ministère de la Défense, que les juges tombent sur des documents "par hasard". Ce ménage est la raison pour laquelle les juges n'auront accès aux archives … qu'en septembre.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


259000
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages