Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sarkozy promet la fermeté en banlieue

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 23/04/10 | Mis en ligne le 26/04/12
Mail  
| 134 lectures | ratingStar_247025_1ratingStar_247025_2ratingStar_247025_3ratingStar_247025_4
Pourquoi uniquement qu'en banlieue la fermeté ? Le ressentie d'insécurité se retrouve partout aujourd'hui, de jour comme de nuit, dans les petites comme dans les grandes villes, dans les cités comme dans les quartiers pavillonnaires. Alors oui, il faut faire quelque chose pour que le citoyen lambda puisse circuler librement et rentrer chez lui tranquillement et ou que soit l'endroit ou il habite, oui il faut faire quelque chose pour que quand nos enfants sortent on n'est pas peur de les laisser sortir. Alors on nous dit d'un coté il faut plus de fermeté pour que ça change, et de l'autre non il faut plus d'assistantes sociales, de psy, de discussion et d'argent. Maintenant c'est même la faute de l'éducation nationale si les gamins font des bêtises, à en entendre certains il faudrait presque que ce soit elle qui éduquent les enfants, et bien non leur rôle n'est pas d'éduquer (c'est aux parents de le faire) mais d'enseigner. Les deux sont fait ou ont été essayer d'être fait ces dernières 30 années. Et au final, quoi, rien ne change, si peut être de plus en plus d'agressions qui montent de crans en crans dans le degré de violence et plus uniquement que dans les banlieues ou il y des cités, non maintenant c'est partout et pratiquement tout le temps. Alors on nous dit, " ces les politiques ils vivent dans les quartiers tranquilles et protégés, ils sans foutent du peuple", et quand est il des juges qui libèrent avant qu'ils aient fini leurs peines des multi-récidivistes qui à peine sortis recommencent. Ceux là vous pensez qu'ils se sentent concernés par ce que vie jour après jour le citoyen lambda ? J'ai souvenir d'un cas dans ma ville il y a quelques années (ça avait fait la une du journal local) ou un jeune avait volé le sac d'une femme (sans violence physique) dans la rue, au moment de son procès il c'est avéré que c'était la femme d'un juge la victime du vol, il à pris le maximum, et d'un autre qui au même moment était aussi jugé, qui lui avait volé avec violence et à pris deux ou trois mois avec sursis. Pourtant dans un cas le juge à estimé que l'acte en lui même méritait le maximum et dans l'autre, un autre juge à estimé que, bien qu'il y avait eu violence il ne méritait que du sursis. On aurait presque cru que le message était le suivant "volez et agressez on pourra peut être vous excusez, mais attaquez vous à nous et vous verrez que le retour de bâton sera dur pour vous". Je me suis toujours poser la question, est ce qu'un jour si un ou plusieurs juges ont affaires à la violence telle qu'elle est aujourd'hui, à savoir ce faire lyncher sans aucunes raisons, comme on peut le voir malheureusement de plus en plus, ils auront tous à ce moment là autant de de circonstances atténuantes à trouver et de la compréhension et même des remises en liberté, envers tous ceux pour qui ils en trouvent aujourd'hui. On condamne aujourd'hui, limite plus une personne qui à griller un feu rouge ou n'a pas payé ses amendes, que l'on ne condamne des agresseurs, il y a pas comme une illogique dans tout ça, et qui décide des peines au final si ce n'est les juges ? On condamne toujours les politiques et souvent avec raison, la police aussi et aussi parfois avec raison, mais on oubli souvent aussi la justice qui normalement devraient appliquer les lois et qui souvent, en tout cas pour moi, ne le fait pas comme ça devrait être fait. Alors on veut tous que ça change, mais finalement des que ça ne nous convient pas on crie au scandale, à l'outrage, à la révolution, et finalement rien ne change, ça s'empire même. Ce n'est que mon opinion et rien d'autre. Merci.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


247025
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages