Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Se faire éditer

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 112 lectures | ratingStar_270682_1ratingStar_270682_2ratingStar_270682_3ratingStar_270682_4
Ah, le problème de l'édition. Moi aussi j'écris des nouvelles. Moi comme tous ceux qui écrivent je me suis pris d'un rêve fou "étre publiée un jour" Et l'éditions s'est ardue. Première possibilité d'édition : De toutes aucune des grandes maisons d'éditions (une 10 - 20 qui existent) ne lirons ton manuscrits s'il ne fait pas minimum 100 pages et maximum 300 (Anne Galvada par exemple). Ensuite, outre le fait qu'il faut que ton texte surf sur ce qui intéresse les lecteurs en ce moment, il faut qu'il et le truc qui face dires à un 1er lecteur littéraire "ce livre sent bon" après il faut passé les comités de lectures (censures) qui eux statuerons et dirons "Et bien madame réécrivait ce passage ou tout ce paragraphe" au risque de te blesser. Car leurs répondras tu "Mais ils et bon ce passage là non" et eux de te dire avec ou s'en gants un "Oui madame toute à fait" ou un "Bah écouter vous voulez être publiées ou pas ? " en continuant par un "Si oui accepter nos concessions". Seconde possibilité d'édition : Il te reste en second lieux, les éditeurs régionaux moins dur à la sélection. Moins genre la recherche du prochain "Goncourt". Chez eux, celons le sujet de ton livre, tu pourras jouer dans le régionalisme. Ont te demanderas de situé ton histoire dans une ville, un département, par apport à un fait de société régionale précis etc., etc. Troisième possibilité d'édition : L'auto édition. 1 - tu accumule dans un beau bas de laine entre 2 et 5000 euros. 2 - tu trouve celui qui te fait les propositions les plus honnêtes (si elles existent). Tu lui donne ton manuscrit et il s'occupe de tout brochage couverture livraison à domicile etc. Ensuite tu te retrouve avec près de 100 à 200 cartons, contenant entre 50 et 100 livres celons le le nombre que tu à souhaiter auto-édité. Sachant aussi que les imprimeurs ont un nombre minimum aux dessous duquel il ne descende pas pour rentabiliser leurs outils de travails.. Alors une fois tout tes jolis cartons aux pieds de ton escalier la dans le couloir il te faut maintenant te faire (chier) à les vendre. D'abords, toutes la familles, les amis, les collègues etc., puis le voisinages, quelques commerçants etc. En sachant que ton livre ne doit pas valoir plus chère qu'un Gallimard" qui coûte lui minimum 20 euros, cela va de soit. Donc ton bouquin pour que tu le rentabilise doit coûter aller 17 euros pièce et donc tu fait la multiplication (non pas des petites pains) mais du nombres de livres que tu doit vendre pour déjà, chose importante, rentrer dans tes frais et ensuite s'il t'en reste pour mettre dans ta popoche. (tu à la possibilité de faires des foires aux vins, des braderies, des foires à tous, des salons commerciaux, des salons du livres régionaux, locaux, etc. Etc.). Te mettre bien avec les médias (tous supports confondues) nationaux, régionaux, locaux. Et enfin que toutes c'est démarches sont imputé sur ton budget de vie personnelle suffit que tu es une famille et un travaille qui ne paye pas des milles et des cents donc voilà. Ce lancé dans l'éditions de ses textes, manuscrits oui mais bonjour la galère. Sachant qu'il faut que tes manuscrits et textes soit protéger soit par huissier, notaire, avocat ou la "S. D.R. M" locale ou régionale car tu encoure le risque sinon de te faire pompé soit tes sujets soit tes textes et si tu les reconnais sous un autres nom de plume s'est mort. Trouve toi un nom de plume et déclare le avec témoins chez un notaire (j'ai fait ça pour un amie auteurs). Je te dis tout cela non pas pour te découragé mais pour te donner les grandes lignes voilà car moi-même ou pour des amis je suis passé par là. Donne nous un extrait de ce que tu écrit que l'ont vois ce que sa donne non ? Aller amitié…
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


270682
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages