Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Si elles pensaient à leurs santé?

Témoignage d'internaute trouvé sur femmeactuelle - 30/11/10 | Mis en ligne le 08/05/12
Mail  
| 202 lectures | ratingStar_252084_1ratingStar_252084_2ratingStar_252084_3ratingStar_252084_4
Dine24 a écrit / envoyé : si elles pensaient à leurs santé ? at 29/11/2010 2311. Danouette58 a écrit / envoyé : si elles pensaient à leurs santé ? at 29/11/2010 2128. Bonsoir. J'ai lu l'article et les études sur les régimes dits dangereux. Tout le monde est mis dans le même sac et il n'y a pas de possibilité de s'en échapper, c'est triste et cela est dramatique car il n'y aurait donc aucun espoir. D'un côté on parle des dangers du surpoids sur la santé, et puis de l'autre on dit que c'est dangereux de maigrir, qui détient la vérité là-dedans ? C'est une erreur déjà, de parler de régime. Car il s'agit non pas de régime mais de rééducation alimentaire. Si l'on est gros, c'est que l'on fait des erreurs et que l'on ne sait pas s'alimenter, sans parler des autres facteurs (émotionnels, hormonaux, affectifs, le stress aussi qui peut faire prendre du poids). Ce sont les périodes de rééducation alimentaire non stabilisées correctement qui font reprendre du poids. Et il faut savoir qu'il ne faudra plus jamais manger comme avant, sinon bien sûr tous les kilos vont revenir au galop. Actuellement, je suis en rééducation alimentaire, très bien accompagnée par une diététicienne nutritionniste en qui j'ai entièrement confiance et je sais que le plus dur reste à venir mais je suis motivée car j'ai décidé de changer ma vie. Personnellement, j'ai envie d'y croire, j'ai besoin de cette force-là pour avancer. J'apprends d'après mes erreurs et elle m'explique en détails ce que je ne savais pas, comment mon corps fonctionne et pourquoi, c'est nouveau pour moi. D'autre part, le programme est fait de telle façon qu'il n'y a aucune perte musculaire donc aucune fatigue. Lire des articles qui détractent les régimes ne va pas du tout aider les gens qui sont en surpoids et qui ont envie de s'en sortir, alors j'ai envie ce soir de dire que l'espoir existe et que l'on peut changer sa vie à force de volonté et de prise de conscience sérieuse. Bonne soirée. Et oui tu ne fais pas un régime toute seule, tu te fais aider, la je suis d'accord, et j'espère que tu viendras nous dire que tu as réussi, je te le souhaites de tout mon coeur. Ce que je n'aime pas vois tu c'est que certaines filles arrivent et nous disent je fais un régime aidez moi à maigrir faites le régime avec moi, ça m'énerveeeeeeeeeeeee tu ne peux pas savoir. Bisous et à bientôt ? De tes nouvelles ? Merci de ton message. Je suis intervenue car j'avais l'impression que tout le monde mettait tout dans le même panier. Oui, se faire aider est primordial. Toute seule on peut commettre des erreurs et c'est là que viennent les carences et les gros risques pour la santé, je peux en témoigner car il y a longtemps (j'avais une trentaine d'années) , j'avais voulu "maigrir comme une grande" et au bout de deux mois j'étais très fatiguée, je perdais mes cheveux et j'avais des carences, bien sûr ce pseudo-régime où je m'alimentais très mal n'a pas duré longtemps. Après, la vie passe, et avec elle son flot de choses à plus ou moins bien accepter, et dans les périodes douloureuses, de stress, de deuil, de conflits aussi parfois, il m'était absolument impossible d'envisager de maigrir. J'ai compris, et je peux l'écrire maintenant, que l'on ne peut pas mener plusieurs combats à la fois. Depuis plusieurs mois, je mets toute mon énergie dans cette rééducation alimentaire très bien suivie et je pense sincèrement que le moment était arrivé dans ma vie où j'étais vraiment prête pour enclencher une réflexion sérieuse sur mon rapport à la nourriture. Je mangeais beaucoup pour combler des vides, et puis par habitude avec la force du mauvais grignotage qui revient très souvent, et bien les kilos s'installent et on se laisse très vite envahir. Avec beaucoup de kilos à perdre, , je savais que je n'aurai jamais pu mener ce combat toute seule et qu'il me fallait un suivi très sérieux, d'une professionnelle. Perdre un grand nombre de kilos seule est une utopie. Un jour, une personne est venue me demander si je pouvais aider une de ses connaissances à maigrir, j'ai répondu que ce n'était pas de mon ressort et qu'il fallait que cette personne fasse son chemin elle-même, et que l'on ne peut pas maigrir par personne interposée. C'est la première fois de ma vie que je fais un régime en toute conscience, et je prends plaisir à manger, et si au début du régime je pesais 114.3 kilos, ce matin le 91.6 affiché sur la balance m'encourage à poursuivre. La diététicienne a une balance qui a calculé ma masse de graisse, mon taux hydrique, la graisse répartie dans différents endroits de mon corps, et elle a personnalisé le régime par rapport à ma morphologie, si bien que partant d'un poids de départ assez important, j'avais des quantités assez conséquentes d'aliments pour justement ne jamais perdre en masse musculaire. Elle a calculé mon poids à atteindre 72.9 et m'a dit que si on arrivait à 80 ce serait bien. Pour ma part j'ai envie de stabiliser à 85, ce qui fera quand même un bon chemin parcouru et je lui garde toute ma confiance. Au final, c'est la première fois que je fais un régime et que je ne suis pas du tout fatiguée ! De plus, il y a un coaching et je la voyais deux fois par semaine à raison d'1 h 30, ce qui fait que j'avais droit à des explications détaillées, à un suivi très sérieux et à des remontées de bretelles quand il le fallait quand j'avouais mes "dérapages incontrôlés". Oui, cela demande des efforts énormes. Au début j'ai mené une sacrée lutte contre moi-même car mes mauvaises habitudes étaient là, et c'était une véritable addiction à la nourriture que j'avais, il a fallut se désintoxiquer et je me suis accrochée. Quand une fringale me prenait dans l'après-midi, je commençais à manger à l'envers, le fromage, le fruit, et puis je terminais par les protéines, les légumes ou la soupe, et je me rendais compte qu'au final ce petit truc de faire mon souper en plein après-midi m'aidait à ne pas replonger dans le grignotage culpabilisant, dans le "ça y est, j'ai dérapé". Quand ça me prenait, je téléphonais à des amies où je claquais la porte pour ne plus y penser, mais cela a été terrible, et les fringales du début se sont éloignées, elles sont revenues par contre à la suite d'un gros stress, d'une petite dispute au téléphone ou pendant quelques mauvais mouvements de la vie, mais rien de bien méchant. Par contre, je suis très réaliste, et je sais que les kilos m'attendent au tournant et qu'il va falloir la jouer très serré en phase de stabilisation. Mais là encore, pendant toute cette période, la diététicienne nutritionniste m'accompagnera et ne me laissera pas seule dans la nature. Elle m'a dit que la phase de stabilisation pourrait durer entre six mois et un an, et qu'à cette période je pourrais la voir une à deux fois par mois. Je sais qu'elle est là, très disponible. Peu à peu, j'ai repris la marche, ce que je ne pouvais pas faire au début, j'attends les soldes pour refaire la garde-robe et je suis bien décidée à garder cette motivation qui m'anime aujourd'hui. Cette nouvelle approche alimentaire était nécessaire et je n'avais pas bien le choix car en pesant 114.3 kilos, il m'arrivait d'avoir peur, pour ma santé, pour ma vie… Recommencer mes erreurs serait très dangereux, donc je ne tiens pas vraiment à prendre de tels risques, mais chaque régime est une expérience personnelle et chacun fait ce qu'il peut, nous ne sommes que des humains. Bonne journée à toutes et à tous.
  Lire la suite de la discussion sur femmeactuelle.fr


252084
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages