Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sténose du pylore

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 18/01/11 | Mis en ligne le 06/05/12
Mail  
| 648 lectures | ratingStar_251584_1ratingStar_251584_2ratingStar_251584_3ratingStar_251584_4
Bonjour à tous, les post date d'il y a un certain temps mais je vais quand même témoigné ça peut servir !!! Mon fils est né le 14 août dernier et allait très bien. Nous sommes rentrés chez nous sereinement puis au bout d'une semaine il a commencé à régurgiter et avait plus de mal à dormir. Je devais le bercer lui chanter des chanson pour le rassurer. Nous avons donc été chez le médecin qui nous à parler d'un reflux. Je suis donc repartie rassurée avec du gaviscon pour limiter les régurgitations. Une semaine plus tard le problème s'amplifie. Il commence à vomir en jet une foie par jour. Retour chez le médecin qui le voit vomir. Du coup elle demande conseil au pédiatre de l'hôpital. A ce moment là nous sommes arrivés à un reflux important et donc on passe au motilium. Je suis alors un peu anéantie puisqu'en gros il n'y avait rien à faire juste attendre que le clapet de l'oesophage se referme. En plus j'étais super inquiète ayant peur qu'il vomisse dans son lit la nuit et qu'il s'étouffe. En plus, il ne dort presque plus la journée, il pleure beaucoup, n'est à peu près bien qu'à la verticale donc dans les bras et réclame de plus en plus tôt à manger. Les nuits il accepte le lit que j'avais mis en proclive mais il a énormément de mal à se rendormir après les tétées la nuits. J'ai dû parfois le bercer pendant 2h avant qu'il ne se rendorme sachant qu'il tétait à ce moment là toute les 3h la nuit. Puis le 9 septembre, il se met à vomir à toutes les tétées, se tord de douleur, réclame à manger toutes les heures… J'étais désemparée, la boule au ventre à chaque fois que je lui donnais le sein, en larme toute la journée !!! Le soir au retour de mon mari, qui ne l'a vu vomir pour la première fois et qui à ce moment là à commencer à être inquiet, j'ai appelé les urgences. Le pédiatre que j'ai alors au téléphone me dit alors que tant qu'il ne perd pas de poids ce n'est pas grave, c'est un SIMPLE reflux !!!! Du coup le lendemain j'appelle mon médecin qui elle réagit tout de suite et m'envoie faire une échographie en urgence… le diagnostique tombe c'est une sténose du pylore il faut opérer. Direction alors les urgences pédiatriques de Lorient où mon mari me rejoint. Là on nous annonce qu'il faut le transférer à Rennes parce qu'on n'opère pas les nourrissons ici (juste par rapport à l'anesthésie et non pas au geste chirurgicale mais sur le coup ça augmente l'inquiétude). Ils organisent donc le transfère, lui font une prise de sang énorme et lui posent une sonde gastrique et une perfusion puisqu'il doit rester à jeun. Nous sommes arrivés à Rennes le soir. L'interne est venue nous voir pour nous expliquer ce que notre fils avait et ce qu'ils allaient faire. Cependant nous ne savons toujours pas quand il doit être opéré puisqu'il faut d'abord vérifier que ses constantes sont bonnes, les bébés avec une sténose du pylore étant en général déshydratés. La nuit qui a suivi a été horrible. Notre petit ange était angoissé, il était gêné par la sonde, avait besoin de téter mais comme il n'a jamais accepté les tétines j'ai passé la nuit à lui faire téter mon petit doigt pour qu'il puisse dormir. En plus comme il y avait la sonde et la perf, on ne pouvait pas le prendre dans nos bras !!!! Le lendemain matin à 11h, bonne nouvelle le chirurgien vient nous voir pour nous dire que notre fils va être opéré. Nous avons ensuite pu sortir le lendemain en fin d'près-midi puisque tout allait bien, qu'il tétait bien et qu'il ne vomissait plus. Le cauchemar était terminé enfin presque… A la suite, il a présenté un reflux gastro-oesophagien douloureux. Du coup rebelotte, régurgitation, position verticale toute la journée, pleurs… A nouveau du motilium puis du mopral et maintenant nous sommes avec du motilium et de l'inexium et il n'a plus mal et respire la joie de vivre. Une fois les douleurs du reflux résolue on a ensuite enchainé avec un trouble du sommeil en journée, mon fils ne pouvant dormir qu'avec moi. Donc on a bataillé pour lui faire accepter son lit pendant 2 semaine et aujourd'hui il est heureux d'y aller !!! Voilà notre histoire qui a été difficile à vivre et comme beu777 j'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre. J'ai donc décidé d'aller voir une psychologue. Je n'y ait été qu'une fois pour l'instant et m'a préconisé un arrêt de travail pour épuisement qui est à deux doigts de se transformer en dépression. Je pense maintenant que lorsqu'on vit des choses difficile comme ça il ne faut pas hésitée à consulter pour éviter de trainer des casseroles toute sa vie !!! Bon courage à ceux qui vivent et qui ont vécu la même chose… raconter votre histoire à des gens qui peuvent vous comprendre ça soulage !!!
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


251584
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages