Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Suite bâtonnier/ président de la ca

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 139 lectures | ratingStar_262072_1ratingStar_262072_2ratingStar_262072_3ratingStar_262072_4
ATTENTION, CE POST N'A PAS POUR OBJECTIF DE DENIGRER LE MONDE DE LA JUSTICE, MAIS D'INFORMER, DE COMMUNIQUER, DE CHERCHER DES REPONSES ET DES SOLUTIONS. DONC : Si vous vous demandez comment faire pour contester le travail de votre avocat, je vous encourage à lire ce qui suit. A ma connaissance, ce point n'a jamais été clairement expliqué sur ce site et une discussion objective n'a jamais été ouverte et menée à son terme. Vous verrez au travers de mon expérience, les personnes qui sont à contacter en cas de désaccord avec votre avocat et les réponses que vous êtes susceptibles de recevoir lorsque vous envoyez un dossier avec preuves à l'appui. Suite à un désaccord avec mon avocat, j'ai émis des demandes de sanctions et de dédommagement auprès du bâtonnier et du président de la cour d'appel. 1er contact : j'écris au bâtonnier afin de lui exposer les faits et émettre mes demandes détaillées. Réponse : 10 jours après : "il s'emploie à susciter des explications de son confrère ? Il ne manquera pas de revenir vers moi" . 2em contact : j'adresse au procureur général de la cour d'appel copie du dossier envoyé au bâtonnier et lui demande, devant la gravité des faitss reprochés, de bien vouloir également intervenir. Réponse : environ 15 jours plus tard : "dès que les éléments auront été portés à sa connaissance, il ne manquera pas de me répondre" . 10 jours plus tard : réponse du bâtonnier. "Il m'adresse sous ce pli la copie du courrier réponse de mon avocat qui se serait également engagé à me communiquer les dossiers pour lesquels je demande une restitution" . [Ce point n'étant mentionné nulle part dans le courrier réponse de mon avocat, je suppose donc, en toute légitimité, qu'ils se sont parlé par téléphone ! ]. Première stupeur : aucune des questions posées n'obtient de réponse, et je ne connais pas sa position. Je suppose qu'il attend une réaction de ma part à ce courrier. Je m'exécute donc, et lui réponds afin de lui faire part de mon étonnement. J'en profite pour contester le courrier de mon avocat (celui-ci va jusqu'à mentir- je transmets des pièces prouvant ces faits) , et réitère mes demandes (avec transmission, là aussi, de pièces complémentaires). 1 mois et demi s'écoule sans que personne ne se manifeste ? * j'adresse un courrier au bâtonnier afin de lui rappeler que je suis sans nouvelle, que les fautes de mon avocat sont suffisamment graves pour intervenir au plus vite, qu'il veuille bien m'informer de l'état d'avancement de mon dossier, et qu'il veuille bien traiter au plus vite mes demandes. * j'adresse en suivant au procureur la copie des courriers "réponse" (bâtonnier, avocat, et le mien). A ce jour, le bâtonnier ne m'a toujours pas répondu. Seulement 10 jours se sont écoulés ? Il me faut attendre un peu avant de me prononcer, même si je perçois très bien que je risque de recevoir (s'il y a une réponse) un courrier identique à celui de son confrère ? Le procureur m'a donc répondu. Il n'a pas tardé ? Moins d'une semaine ? Et c'est maintenant que j'attire votre attention, car voici sa réponse : "En réponse à vos courriers du ../../ et ../.., j'ai l ? Honneur de vous faire savoir que je n'envisage pas de donner suite à votre plainte contre maître X, avocat au barreau, les éléments portés à ma connaissance ne mettant en évidence aucune faute déontologique susceptible d'être reprochée à cet auxiliaire de justice ? Si vous estimez que la responsabilité civile professionnelle de maître X est susceptible d'être engagée en raison d'un préjudice que vous auriez subi, c'est à vous seul et sous votre responsabilité, qu'il incombe de l'assigner devant le tribunal de grande instance compétent. Inutile de vous dire à quel point ce courrier m'a ravi ! Le dossier était suffisamment consistant pour prouver qu'il y avait bien des fautes déontologiques de commises ; et de lire que cet individu avait "l ? Honneur" de m'annoncer une mauvaise nouvelle me révolte. Ces personnes sont suffisamment instruites pour ne pas ignorer que l'on a "l ? Honneur d'annoncer une bonne nouvelle" et le "regret d'en annoncer une mauvaise" . Bon, mais je ne vais pas me battre pour si peu. Pour le moment, je ne vais pas faire une demande auprès du tribunal de grande instance. Dans un premier temps, je vais éplucher le code déontologique des avocats et renvoyer un courrier au président de la cour d'appel prouvant que mon avocat a bien commis des fautes professionnelles et lui demander de me certifier, après lecture de mon courrier, qu'il n'y a pas de fautes. Je verrai bien s'il me répond. En passant, petit conseil : ne perdez pas votre temps dans la rédaction d'un long courrier ! Bon, je pourrais vous énumérer les griefs que j'ai contre mon avocat, et lancer une discussion (faute professionnelle ou pas ? ) ; mais il me semble plus approprié, de vous demander votre aide pour trouver le code déontologique des avocats qui m'aidera à "bâtir une défense solide" . J'ai déjà quelques liens, mais je reste à l'écoute de vos suggestions. Je sais que certains d'entre vous seront, au travers de ce post, replongés dans une situation déjà connue et reverrons leur colère (contre le système) ressurgir. Mais faites attention néanmoins à ne pas être trop virulents. Cela ne fera pas avancer le débat. De plus, je suis sûr que certains n'attendent que cela… Alors : prudence à vous si vous souhaitez réagir ? Une personne de ce site (qui se reconnaitra, car c'est la seule qui a eu la gentillesse de me donner des conseils en MP, et que j'ai tenu au courant de la suite qui avait été donnée à mes demandes) , m'a dit dernièrement que "l'union faisait la force" . Méditez cette petite phrase. Et si des professionnels du droit, qui s'insurgent contre les méthodes de certains de leurs collègues, veulent bien me donner des conseils et textes de loi pouvant m'aider, je suis preneur. Ma MP vous est ouverte. Par contre, je ne répondrai qu'aux messages "constructifs" .
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


262072
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages