Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sur consommation pompe à chaleur

Témoignage d'internaute trouvé sur droit-finances-commentcamarche - 15/01/10 | Mis en ligne le 09/05/12
Mail  
| 165 lectures | ratingStar_252596_1ratingStar_252596_2ratingStar_252596_3ratingStar_252596_4
Bonjour à tous, Je me permets d'écrire ce post pour tenter d'apporter réponses à quelques internautes et vous livrer mon expérience de PAC air/eau Atlantic (càd compresseurs Fujitsu + régul Airmat, Atlantic n'étant qu'un assembleur). Nous sommes au 29ème mois de cohabitation avec notre PAC, et au 25ème mois de tractations incessantes avec l'artisan, le grossiste (ayant assuré une soit-disant étude thermique) , la société assurant mise en route et SAV pour Atlantic, et la société Atlantic. Ces derniers 25 mois se décomposent en : 12 mois de tentatives d'accord amiable au cours desquels aucune solution n'a été trouvée, et qui nous ont valu d'être pris pour les derniers des cons par les techniciens (analyse de la consommation chauffage en JUIN 2008 pour la partie la plus correcte de leur attitude… !) ; 6 mois d'expertise d'assurance où des défauts ont été admis mais aucune proposition faite ; Et depuis juillet dernier dossier judiciaire, expertise de même nature en cours. 3ème hiver avec cette fichue machine : Le 1er nous a permis de passer les 3 semaines les + froides de l'année (-11°) SANS CHAUFFAGE, la PAC ayant claqué, et malgré cela des factures EDF que nous avons eu toutes difficultés à honorer (conso annoncée 1300 ? Pour les 200m² de la maison, seuls 90 m² habités et chauffés la première année et une note globale pour le chauffage de 2000 ?) factures auxquelles il faut ajouter l'achat de poêles à bois en urgence et le bois de chauffe ; Le 2nd nous a offert de nous geler régulièrement (donc des poêles à bois que nous avons faits tourner également régulièrement) avec toujours des factures EDF monstrueuses (les services d'EDF nous avaient d'ailleurs contactés au motif de relevés de compteurs incohérents tant les chiffres leur paraissaient démesurés). Un second hiver émaillé du changement de toutes les cartes électroniques de l'unité intérieure qui avaient claqué. En parallèle, pour tenter de comprendre OU se situent les problèmes de la machine, j'ai effectué quelque 1200 lignes de relevés de novembre 2008 à avril 2009, mentionnant jour, heure, t° extérieure, t° intérieure au niveau de la sonde, t° intérieures dans deux autres pièces, t° du ballon tampon, t° de l'eau aux départ et retour des nourrices, compteur général EDF, sous-compteurs PAC, appoint, ECS, avec calcul entre chaque des consommations, et les récapitulatifs quotidiens avec moyennes des températures et des consommations de chaque élément ; Ce 3ème hiver, rebelote pour les relevés (de 8 à 10 par 24 heures) , rebelote pour se geler et rebelote pour les factures EDF et le bois de chauffe. A charge en plus, les honoraires judiciaires. Sans parler des jours de "congés" qu'il faut prendre pour les RV, càd des jours d'annulations de RV pour mon époux qui est travailleur indépendant, donc en sus des coûts supplémentaires, du chiffre d'affaire manquant au bilan. J'ai pris tous les contacts utiles pour cette fichue machine : UFC, ingénieurs thermiques, installateurs concurrents pour avis sur notre bâtiment, sur la machine et analyse de leur part des relevés et consommations,… Et dernièrement l'ADEME. Là, PAF ! Un choc : si les "énergies renouvelables" ont été encensées par ces organismes, voici la première réponse reçue "Oubliez votre machine. Passez à un autre mode de chauffage". Ah oui mais bâh, comment je fais !!!! Coût du lot chauffage 25000 ?, expertise judiciaire en cours, et on me dit de passer à un autre mode de chauffage ? Je m'assois sur les 25 K ? ? J'ai donc appris ce jour-là que les PAC en soi ne sont pas en cause, seul notre climat l'est. Pas pour des températures excessivement basses, mais tout simplement parce que la région est trop humide pour ces machines. Voilà qu'il eût été utile de me dire quand j'avais contacté l'ADEME avant de choisir un mode de chauffage (!!!). A priori, dans la région nous sommes extrêmement nombreux à contacter cette association pour les mêmes types de problèmes. Pour ce qui concerne notre PAC, elle tourne donc très régulièrement 24h/24, mais plafonne à ne prélever que 2.6 kW EDF (pour des valeurs annoncés de 4.6 à 5.3 kW de +7° à -7°C pour fournir respectivement 16 et 12 kW). L'appoint (de 3 kW) tourne plus que la PAC elle-même, dès que nous avoisinons la t° autorisée pour son déclenchement… et il continue de tourner quand la t° extérieure remonte de + de 4° au-dessus de celle d'autorisation… Les températures intérieures chutent donc très souvent aux alentours de 17° (par t° ext de -5). La régulation est totalement inexistante : quand les poêles à bois fonctionnent, la maison est aux alentours de 21/24°, mais la PAC continue de tourner malgré une température de commande de 19. Les températures départ sont aux alentours de 30° de 0 à -10° (parfois elle descend à 23° pour une t° extérieure de -11…). Pour obtenir un petit 19 aux alentours de 0/-1, il faut pousser le thermostat à 23, le redescendre à 21 quand les t° extérieures remontent. Courage donc à ceux qui ont des soucis avec leur PAC. Un petit conseil, si je peux me le permettre : n'attendez pas trop longtemps pour agir en justice. Il m'a été reproché le temps passé à une tentative d'accord amiable : "Si vraiment vous aviez eu des problèmes depuis le début, vous n'auriez pas attendu aussi longtemps… ". Quant aux techniciens qui vous expliqueront que votre maison est mal isolée car vous avez un trou de 10 cm² dans votre mur pour une prise de courant non posée, que vous ouvrez la porte pour rentrer chez vous, que vous consommez sans doute plus que précédemment dans votre nouveau logis - sur le plan "conso lambda" -, qu'une PAC qui consomme 1000 kW en juin c'est normal, que cela peut être imputable à l'ECS,… etc etc, j'en passe et des meilleures… Rien ne vaut que de se documenter, de faire poser tous les sous-compteurs possibles afin de pouvoir leur retourner les aberrations qu'ils ne manqueront pas de vous opposer. Les sous-compteurs par élément et les relevés effectués ont été une grand appui dans la formulation de notre demande judiciaire, car dès lors on ne raisonnait plus sur un global mais sur des consommations extrêmement détaillées et qui ne peuvent être ventilées sur des "jours de froid exceptionnel" (ce fût la première tentative de dédouanement réalisée par les parties adverses). Courage donc aux "empêtrés" de la PAC et Bravo à ceux qui ont des PAC qui leur apportent confort et économie.
  Lire la suite de la discussion sur droit-finances.commentcamarche.net


252596
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages