Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tentative....

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 220 lectures | ratingStar_259471_1ratingStar_259471_2ratingStar_259471_3ratingStar_259471_4
J'ai déjà posté sur ce forum et j'ai eu des réponses qui m'ont permis de ne plus me laisser en marge de cette vie à deux qui n'en est une que parce que nous partageons le même toit. C'est triste, c'est même surréaliste de vivre à côté d'un homme qui ne soucie absolument pas d'autre chose que de son nombril. Jamais de grosses crises mais juste des silences, des non dits, beaucoup de sujets tabous et à force une profonde lassitude je l'avoue. J'ai tenu même si j'ai craqué jusqu'à vouloir tout plaquer je suis toujorus restée par remords par culpabilité et cela a tellement duré que par moment je ne me rebelle même pas, j'accepte sans broncher comme désemparée et impuissante. Mais cette inhibition est anormal donc j'essaie de réagir. Et ce matin pour enième fois j'ai tenté d'entrer en discussion en lui disant… "je me sens seule… je vois bien que si j'avais un gros problème je ne pourrais compter que sur moi même… (en évoquant d'autres personnes et en l'y intégrant pour voir si il réagirait) puis je lui ai dis que j'avais besoin que l'on s'occupe de moi, que l'on me voit et j'ai terminé en lui demandant pourquoi il ne répondait jamais, pourquoi il resté prostré, bloqué ? " et rien… donc je suis sortie, monologue terminé et je n'ai pas insisté. J'ai beaucoup de complicité avec mes collègues hommes… rien d'autre que une amitié et une réelle complicité dans le travail, beaucoup de respect aussi. Mais je me rends compte que j'ai parfois des compliments d'un collègue, et que j'en ai jamais de mon ami… il ne me voit plus du tout. Il est vrai que à un moment de ma vie (je n'en ai pas parlé sur l'autre post) j'ai fait une grosse déprime et j'ai connu un ami dont j'ai été proche. Nous partagions des fous rire, des discussions longues sur la vie, et je me confiais car j'étais je l'avoue "au fond du trou" mais je n'ai pas trompé mon compagnon… et cet ami était un homme remarquable qui a toujours été très respectueux de mon couple. Mais j'ai voulu être honnète et tout dire à mon compagnon pour ne pas lui mentir sur cette relation "importante " à mes yeux… et ça a été le coup de grâce !! Mais à cette époque déjà il y a des années je me sentais très seule, délaissée et j'en souffrais à en "crever" mais pour lui ce n'est pas vrai… c'est moi qui le croit, j'ai tout pour être heureuse, il fait tout et moi je sabote en quelque sorte… Depuis je lui demandé si il m'en voulait car tout a dégénéré un peu plus et il me dit que "non" … pourtant tout a fini de disparaître… on ne partage plus rien sur un plan intime… avant il me le reprochait quand j'avais des blocages mais depuis quelque temps il refuse d'en parler… Je me sens une merde… inutile et par moment je rentre par habitude du boulot car je sais que j'aurais un homme qui ne parle de rien d'autre que de ce qui a de l'intérêt pour lui, je ne peux plus rien partager… je n'ai pas d'enfant, nous ne sommes pas mariés et ce que je désire ne l'interpelle pas le moins du monde. Je trouve cela invraisemblable de pouvoir vivre à côté de quelqu'un qui ne vous fait pas de mal mais vous ignore complètement, refuse de dialoguer… comment s'en sortir hein dîtes moi comment ? Cela relève de l'impossible !!!! Comment peut on se comporter ainsi ? Parfois je me dis "pourquoi moi ? " et quand un ami respectif lui a sorti un jour "tu as une femme formidable." il ne répond pas… je n'existe pas. Pourtant je suis toujours là… je suis une incapable je crois. Merci infiniment de m'avoir lue… à très bientôt j'espère.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


259471
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages