Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Thalasse tahiti 6/02 - deception - thalassa

Témoignage d'internaute trouvé sur france3
Mail  
| 152 lectures | ratingStar_271448_1ratingStar_271448_2ratingStar_271448_3ratingStar_271448_4
Pour te répondre, étant donné que tu es aussi serein (voir) sereine, si t'es pas un raerae. Ecoutes, je ne sais quel âge tu as mais sans vouloir remettre en question tes griefs tout aussi légitimes. La question n'est pas de savoir qui de nous deux est plus polynésien. Hélàs pour toi je suis de Faa'a ayant grandit aussi un peu à Papara. Je peux te parler des manières de la ville, de la pauvreté de mon quartier Teriitehau au PK4,500 comme du bien être qu'apporte la campagne quand je m'ennivrai de vagues du côté de Taharuu, et du faapu de taro, il en va de soit. Mes aieux maternel sont des Tuams, Makatea et Tikehau, mes aieux paternel des Tuhaapae, de Rimatara plus exactement. Je ne sais pas si tu as un peu voyagé, mais cela aurait peut-être pu t'ouvrir un peu l'esprit avant de partir en guerre contre des moulins à vent numériques. Le problème des gens comme toi c'est qu'il croivent qu'en portant tel ou tel drapeau, du taui ou pas, du bleu blanc ou du orange, tu penses que tu peux balayer d'un seul coup de main, l'histoire et l'évolution. Heureusement pour toi, la preuve est, c'est que tu t'es mis (e) à l'heure de la mondialisation et à celle d'Internet pour cracher aux visages des gens tes blessures intérieures. Je suis à Lorient, de là où sont partis les premières expéditions françaises du comptoir français de l'Océanie. Je peux te parler du musée de Port-Louis comme celui de Brest ou encore de Saint-Malo pour comprendre pourquoi notre histoire et surement notre sang est mêlé à celui de la France. Pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient. J'ai fait le chemin inverse grâce à l'armée car issu d'une famille pas très riche de Faa'a, quand tu n'as que du riz à manger avec du soyou, t'aurais peut-être moins de haine et beaucoup denvie de vivre. Tu vois que nous avons des qualités, doux et violent à la fois car de sang guerrier. Pour te répondre, toi qui apparement lit entre les lignes. J'aime mon pays pour ne pas y avoir remis les pieds depuis 1992. A la différence de certains, je pense que l'avenir n'est plus au fenua. Il faut suivre l'exemple des chinois et des bretons qui sont partout. Le polynésien indépendiste que je suis dit que la véritable indépendance est d'aller par le monde pour construire une petite ligne sur le parchemin de la vie, alors que certains demande une souveraineté qui au bout du compte amenerait à un destin comme celui du Vanuatu (l'un des "pays" d'Océanie le plus pauvre). Je suis automiste d'orientation politique, et je défends mes idées. Je peux juger le polynésien car je sais d'où je viens. Mes critiques sont légitimes car ce serait manqué d'objectivité que d'encenser notre culture millénaire alosque nous avons des défauts. La preuve est, en parlant la même langue nous ne nous comprenons pas ni ne nous respectons. Parahi "big boss" de la "guéguére numérique", djo man paapaa te fuzzzzz ia oe. Te pneuuuuu. Tssssssssss. Va faire la guerre à toi tout seul.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


271448
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages