Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un adepte de l'extreme gauche appel au meurtre sur rmc

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 21/10/11 | Mis en ligne le 16/05/12
Mail  
| 156 lectures | ratingStar_255870_1ratingStar_255870_2ratingStar_255870_3ratingStar_255870_4
D. Drôle de conception de la loi ^^ Sache que ce débat sur la loi et l'état de droit est très ancien, le problème qui se pose aujourd'hui n'a absolument rien de nouveau et dans l'histoire récente, ce débat a été tranché, et tout le monde, sauf toi visiblement, est d'accord pour considérer que l'état de droit a une limite, cette limite c'est la justice, et donc que dans certaines circonstances, il est nécessaire de désobéir à la loi pour être du côté de la justice. Cette vision de l'état de droit humaniste commence dès la révolution française avec le devoir de résistance face à l'opression (à toutes les formes d'opression). Elle a été alimentée depuis par de nombreux évènements, comme la désobéissance civile inventée par Gandhi (tu aimeras il propose une résistance non violente, mais tu m'accorderas le fait que la grève de la faim ça ne marche plus trop de nos jours ? ). Comme les révoltes des noirs aux états unis ou en afrique du sud face à la ségrégation ou à l'appartheid (Nelson Mandela mis en prison). Elle s'est posée face à l'occupation nazie et à la problématique de la résistance (désobéissance aux lois de vichy) ou la collaboration (obéissance aux lois de vichy et lois nazis). Et elle se pose constament face à toutes les opressions. Donc tu vois, aujourd'hui, en France, tu n'as plus vraiment grande chance de convaincre les gens de ne pas se révolter en brandissant l'état de droit, cette question a largement été tranchée, et largement en défaveur de ton opinion. Comme je t'ai expliqué l'opression actuelle est certes moins brutale et beaucoup plus insidieuse, mais elle est néanmoins bien réelle et tout aussi injuste et néfaste. Si la seule chose que tu as à proposer aux gens c'est d'attendre 5 ans puis 5 ans puis 5 ans, c'est exactement comme je le disais leur demander simplement de se taire et de subir et c'est innacceptable. Donc à chaque instant la question se pose, et plus la situation se dégrade, plus cela penche en faveur de la révolte. Alors arrête avec ton histoire d'appel au meurtre, personne n'appelle personne à tuer personne, pas plus moi avec mon histoire de tête au bout d'une pique, que le monsieur à la radio, ce sont juste des expressions, il ne faut pas les prendre au premier degré, nous ne sommes pas des barbares. Ce sont juste des menaces, et normalement les menaces devraient suffir. Mais les menaces n'ont de poids que si on est résolu à les appliquer. Alors personne n'ira pendre ou décapiter quelqu'un pour mettre sa tête sur une pique (d'ailleurs où trouver une pique de nos jours ? ) mais une chose est sûre s'il ne reste plus que la violence, vu que la force est la seule chose qu'ils comprennent, il ne faudra pas hésiter à y recourir. Moi je suis militant du parti de gauche, donc j'essaie de faire tout ce que je peux pour convaincre les gens de voter pour le front de gauche et Mélenchon, mais en même temps je soutiens toutes les initiatives de grèves ou de mouvements sociaux quels qu'ils soient, parce que je comprends que certains n'aient plus d'espoir de ce côté-là. Car je vois très bien que pour 1 min de temps de parole pour Melenchon ou quelqu'un du front de gauche à côté l'UMP ou le PS disposent de 100 minutes pour faire leur propagande et lobotomiser les esprits (j'exagère à peine !) … Et encore nous au front de gauche, avec Melenchon qui est ce qu'on appelle un bon client (qui fait de l'audience) , nous ne sommes pas les plus désavantagés… Tu parles d'une démocratie. Des médias qui font la propagande d'une pensée unique, un débat public biaisé, une liberté d'expression baffouée, des lois arbitraires imposées par des pouvoirs illégitimes, ou encore une justice à deux vitesses, laxiste pour les puissants, et impitoyable pour les faibles. Je pense qu'on peut faire mieux comme démocratie ! De toute façon, le fond du problème n'est pas une histoire de meurtre, si tu réagis comme ça, si tu l'interprètes comme ça, c'est pour une raison précise ! Le fond du problème c'est que tu as juste choisit ton camp, celui de ceux qui font les lois, celui du mec qui gagne 200 fois le SMIC, celui des guerres coloniales comme en Lybie, celui du banquier qui pille la Grèce avec des taux d'intérêts usuraires, bref celui de la droite et de l'oligarchie UMPS, c'est tout… Pour toi tout va bien, nous vivons en démocratie, c'est génial, vive le monde de ouioui. Seulement des tas de gens vivent une autre réalité que la tienne ! Comme ces salariés qui voient leur patron s'augmenter alors que eux ils doivent se priver. Ce message a été modifié par jimmy45 - 21 octobre 2011 - 19:06.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


255870
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages