Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un an et demi venait de s'écouler depuis la rupture de céline et virginie.

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 03/11/10 | Mis en ligne le 13/07/12
Mail  
| 124 lectures | ratingStar_274874_1ratingStar_274874_2ratingStar_274874_3ratingStar_274874_4
Thème : Virginie revient au Mistral et confie à Céline son envie de redonner une nouvelle chance à leur couple mais Céline est plutôt contre… Un an et demi venait de s'écouler depuis la rupture de Céline et Virginie. En ce mois de septembre 2010, Céline n'a jamais été aussi épanouie. Toujours aussi heureuse d'avoir retrouvé son frère jumeau, elle envisage de tirer un trait sur vie privée définitivement, pour se consacrer entièrement qu'à Julien, une fois qu'il pourra sortir de la clinique. Ce jour-là, Céline décide de se promener sur la plage du prado, les pieds dans le sable. Sous un si beau soleil, elle s'arrêta quelques temps et s'asseya, ayant le regard tourné vers la mer. Quelques mètres plus tard, une femme brune, et un homme assez âgé, se promenèrent également. Plus ils s'approchèrent de Céline, plus cette femme eut une sensation étrange. Il s'agissait en fait de Virginie Mirbeau et de son père. Virginie venait de reconnaître Céline quand soudainement, elle s'arrêta net. Fernand : Mais pourquoi t'arrêtes-tu ? On peut continuer à marcher… Virginie (pensive) : Ecoute, tu ne vas sûrement pas apprécier ce que je vais te dire mais il y a Céline Frémont là-bas… Elle marqua un arrêt pour observer la réaction de son père sur son visage. Virginie : Je sais ce que tu penses et je sais aussi que je t'avais promis de tout faire pour l'oublier. Seulement, je ne pensais pas la revoir un jour. Papa, je l'aime toujours et je dois le lui dire. Crois-moi, si on l'a vu aujourd'hui c'est un signe. Fernand (soucieux) : Pourquoi veux-tu t'infliger ça ? Ne crois pas que je ne souhaite pas ton bonheur, mais tu vas perdre ton temps avec cette femme. Tu m'as dit que tu ferais tout pour l'oublier, tu dois tenir ta promesse. J'ai accepté que ta vie amoureuse ne puisse se faire qu'avec une femme mais ne m'impose pas une nouvelle fois, cette femme, qui n'est pas de notre monde. Virginie (en colère) : Ecoute, je sais très bien ce que tu penses d'elle… Mais seulement, si j'arrive à la convaincre de me laisser une nouvelle chance, tu devras l'accepter et même si c'est une bourgeoise !! Attends-moi dans la voiture !! Virginie ne laissa pas de temps à son père, pour réagir, et le laissa en plan au milieu de la plage, pour aller retrouver Céline, qui se trouvait à quelques mètres de là. Inquiet, Fernand dût néanmoins se résoudre à retourner à sa voiture, ne voulant pas assister aux retrouvailles de sa fille et Céline. Au fur et à mesure qu'elle approcha de Céline, Virginie sentit son coeur battre de plus en plus fort, craignant de ne pas réussir à contrôler ses émotions. Céline, elle, n'avait pas vu qui se dirigeait vers elle. Elle avait toujours le regard orienté vers l'horizon, repensant à des moments d'enfance, qu'elle avait pu partager avec Julien au bord de la mer. Soudainement, elle sentit une présence autour d'elle et tourna la tête. Elle venait de voir Virginie, ce qui l'effraya en quelque sorte, comme si elle venait de voir un fantôme. Elle se leva et recula de quelques pas. Céline : Virginie, c'est toi ? Mais qu'est-ce que tu fais ici ? Virginie (heureuse et troublée) : Ecoute, ne crois pas que je t'ai suivi. Je suis là par pur hasard. Je me promenais avec mon père, quand je t'ai aperçu. Ça me fait étrange de te revoir après tout ce temps. Mais je suis ravie que ça se soit produit… Céline ne savait pas réellement quel genre de réaction, elle devait avoir vis-à-vis d'elle. Elle avait complètement oublié Virginie mais la revoir, ne lui faisait aucun effet, à l'inverse de Virginie. La question qu'elle se posait c'était de savoir ce que Virginie lui voulait. Céline : Ah d'accord, je me promenais également, toute seule, comme tu peux le voir. Alors que deviens-tu depuis notre… ? Céline n'avait pas osé prononcer le mot "rupture" mais sa question était selon elle, plutôt banale, au fond comme si elle lui avait demandé comment ça allait. Virginie : J'ai retrouvé facilement du boulot, dans une boîte de BTP à Aix en Provence mais je vis toujours à Marseille. Je fais donc l'aller-retour tous les jours. J'ai pensé déménager là-bas mais j'ai changé d'avis. Virginie était ensuite sur le point de lui avouer qu'elle l'aimait toujours. Elle ne voulait pas se dégonfler, mais elle ignorait complètement si c'était réciproque. Elle décida de se jeter dans la gueule du loup. Virginie : Ecoute, je préfère te dire quelque chose. Depuis notre séparation, je n'ai pas été une seule épanouie. J'ai eu d'autres relations qui ont fini en échec. Céline, je n'ai pas réussi à t'oublier malgré le temps qui a passé. Je sais que c'est moi qui suis partie, suite à cette histoire avec ton père, Phénicie et la pollution de l'eau mais je regrette ce qui a pu se passer… L'aveu de Virginie surprit Céline à un degré assez important. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi Virginie venait lui dire tout cela aujourd'hui. De toute façon, pour elle, c'était trop tard, et elle comptait le dire à Virginie. Céline (confuse) : Je suis désolée, mais j'ai tiré un trait sur notre histoire. On a vécu de belles choses, tu es la plus belle chose qui me soit arrivée dans ma vie, mais moi aussi j'ai souffert quand tu es partie. Aujourd'hui, j'ai tourné la page et je ne veux plus penser à tout ça. Virginie (prenant un air triste) : Je t'ai fait dû mal et tu m'en as fait aussi Céline. Te voir défendre ton père comme ça alors qu'il était coupable, tu as pensé à ce que j'ai pu ressentir ? Céline : Et moi je n'ai pas arrêté d'affronter mon père pour qu'il accepte notre relation. Je t'ai trouvé injuste avec moi, j'en ai bavé par la suite, et toi aujourd'hui, tu reviens faire comme si de rien n'était. Je suis désolée Virginie mais moi j'ai tourné la page. Virginie (insistante) : Je t'en supplie, laisse-moi une autre chance. Céline (agacée) : N'insiste pas, toi et moi c'est fini. Tu dois m'oublier comme moi je l'ai fait. Ayant bien trop peur que Virginie continue d'insister, Céline ne voyait plus qu'une seule solution, qui allait l'enterrer dans un mensonge assez cruel. Céline : De toute façon, j'ai retrouvé quelqu'un, et je suis très heureuse comme ça. La phrase de Céline donna un coup de poignard à Virginie, qui craignait au fond d'elle, qu'une telle chose arriverait. N'étant pas aussi sentimentale que Céline peut l'être, Virginie craqua et préféra partir, plutôt que de s'infliger encore des souffrances inutilement. Voir Virginie les larmes aux yeux, fit quelque chose à Céline, qui prit alors conscience, qu'elle venait se mentir à elle-même. Oui, Céline aimait toujours Virginie, et s'en voulait de ne pas avoir compris cela des minutes plus tôt. Malheureusement, Virginie avait disparu de la plage, et Céline ne pouvait donc pas la rattraper. Aurait-elle une chance un jour de la retrouver, pour lui avouer la vérité ? Céline venait-elle de laisser passer une chance d'être à nouveau heureuse en amour ? Seul l'avenir pourrait répondre à ces deux questions…
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


274874
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages