Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un hommage au grand michael.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 163 lectures | ratingStar_264835_1ratingStar_264835_2ratingStar_264835_3ratingStar_264835_4
Salut tout le monde, Loin de moi l'idée de polémiquer. Je ne veux rien enlever à Michael Jackson, dont on dit qu'il était "le roi de la pop". Admettons. Mais un truc me saute aux yeux, aux oreilles, tout de même… Il y a quelques mois décédait Michael Brecker. Et on n'en a pas fait tout un plat. Pourtant, pour moi il n'y a aucune comparaison possible. Michael Brecker était un génie. Qui c'est, celui-là, me direz-vous. Ben oui, j'ai l'habitude. On est dans un monde comme ça : les projecteurs sont braqués sur ce qui rapporte du pognon, ce qui est commercial. Et surtout dans la musique, qui est le secteur de la vie culturelle le plus bousillé par le star system, par ce gigantesque gâchis, par cette machine à abrutir les gens. On n'en a que pour ceux qui jouent la provoc en se grattant les couilles sur scène, qui en rajoutent dans le genre sexy sulfureux, les Madonna et autres Britney Spears. Des grosses machines à pognon, avec des intérêts énormes derrière, des shows gigantesques, avec feux d'artifices et écrans géants. Bon, Michael Brecker, c'était qui ? C'était un prodige du saxophone, voilà qui c'était. Je n'ai jamais entendu personne jouer comme lui. C'était tout simplement hallucinant. Il faisait des choses impossibles, d'une virtuosité époustouflante. Mieux encore, il ne se contentait pas de jouer bien, d'improviser comme un dieu. Il composait de super morceaux, il faisait des arrangements… Il jouait avec son frère Randy Brecker, qui lui est virtuose à la trompette. Leur formation, Return of the Brecker Brothers, a joué et fait jouer les plus grands : Mike Stern (guitare) , Mike Manieri (vibraphone) , George Witty (claviers) , James Genius (Basse) , Dennis Chambers (Batterie) , des types tous excellents mais dont les noms, je suppose, vous sont inconnus, à moins que certains d'entre vous ne soient musiciens eux-mêmes. Il est mort et est-ce qu'on en a entendu parler ? Que dalle. Pas un mot, pas un seul, dans les infos à la télé, ni dans les journaux. Pas un mot. Moi, je l'ai su par des potes musicos, parce que dans le milieu musicos, bien sûr qu'on savait qui c'était, Michael Brecker, et on l'admirait. Deux poids, deux mesures. Je ne veux pas polémiquer à propos de Michael Jackson, ça ne m'intéresse pas. Peu importe qui il était et ce qu'il a fait. Mais ce qui m'attriste, c'est de voir tout le foin qu'on a fait autour de sa disparition, et le fait qu'on ait, par ailleurs, complètement ignoré la mort de Michael Brecker, sans doute le plus grand saxophoniste qu'on ait jamais eu, avec John Coltrane. C'est injuste et révoltant. Mais qui se préoccupe des musiciens, dans un monde où, de toutes façons, on ne s'intéresse qu'à celui qui se trémousse sur scène ? Et c'est valable dans tous les exemples : ceux qui vont applaudir Cabrel ou Johnny, ou France Gall, se préoccupent-ils seulement de savoir qui les accompagne ? Sait-on par exemple, que Cabrel, depuis qu'il est connu et a les moyens, se fait accompagner par Jannick Top, qui est un bassiste monstrueux et un immense compositeur ? Qui a seulement entendu parler de Jannick Top ? ? ? En général, on n'a d'yeux que pour le type ou la fille qui se la pète sur le devant de la scène. Les musicos, qui s'y intéresse ? De toutes façons, maintenant, il y a plein de types qui mixent, qui jouent des platines. Je suppose que jouer d'un instrument de musique, c'est dépassé, ça se fera de moins en moins. A force de sampler, d'avoir des musiques assistées par ordinateur, on aura de moins en moins besoin de bon musicos. En plus, pour jouer la merde qui passe d'habitude, franchement, on n'a pas vraiment besoin de ceux dont j'ai parlé. Top, chez Cabrel, est à 2 pour 100 de ses possibilités, et ça n'est pas les rengaines à Cabrel qui vont lui demander de cracher le maximum. Top est là-bas parce que là, il a ses ronds toutes les fins du mois, et Cabrel se paie Top simplement parce qu'il sait qu'il est bon, et qu'il se dit, dans son égocentrisme et sa naïveté, que sa musique mérite ce qu'il y a de mieux… Quelle déchéance pour Top, mais je comprends, la dure loi du fric : Top en a eu marre de ramer et de se retrouver fauché chaque fin de mois. Cabrel n'a en réalité absolument pas besoin de Top pour jouer les basses basiques de sa musiquette, qui seraient à la portée de n'importe quel bassiste correct. Et Top y perd son temps stupidement, pris à la gorge par des histoires de rentabilité. Ce qui ne l'empêche pas, du reste, de faire des choses intéressantes à côté. Et c'est pareil pour tout le monde. De toutes façons, la musique industrielle (l'équivalent du fast food dans la bouffe, la comparaison n'est pas fausse) a tué les musiciens. Le karaoké a mis le coup de grâce. Des milliers de bars qui accueillaient des groupes débutants se sont reconvertis dans cette merde, et adieu, les mecs, retournez jouer dans vos garages. Les talents ? On s'en branle. On ne s'intéresse qu'à ceux qui pourraient rapporter du fric et pour ça, les émissions genre star ac" suffisent amplement. Même s'ils accueillent des brêles à longueur d'année, vu le flot continu, à la sortie ils réussissent, en filtrant, à avoir du résultat à la fin. Enfin, si on considère cette soupe à touristes comme du résultat. Je n'ai rien personnellement contre Michael Jackson et c'était sans doute un type qui avait des qualités. Paix à son âme. Mais ça me révolte profondément que le système fric braque les projecteurs à fond sur ce type, et se permette d'oublier complètement la mémoire de Michael Brecker, qui a certainement bien plus contribué à la musique que tous les Jackson réunis, et même leurs cousins les plus lointains. Amen. Un dernier hommage à toi, Michael Brecker. Merci infiniment pour que ce que tu m'as apporté, à moi, et à ceux qui, n'ayant pas les oreilles trop formatées, ont été en mesure d'apprécier. Merci et moi, je ne t'oublie pas… [… ] k-wi_music. Ubik.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


264835
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages