Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vin chimique vs vin naturel

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 139 lectures | ratingStar_269608_1ratingStar_269608_2ratingStar_269608_3ratingStar_269608_4
Bonjour, En tant que vigneronne, je respecte les choix de mes collègues vignerons en bio, ou en biodynamie ou en raisonnée ou en "traditionnel". Je ne pense pas qu'il y ai un "vrai vin", de la même façon que toutes les théories qui tendent à vouloir opposer des "vrais" à des"non vrais " me gênent énormément. Je pense simplement qu'il y a des bons vins, qui sont forcément le résultat du travail d'un homme sur un terroir, et des mauvais vins, que je n'ai pas envie de boire. On ne peut pas faire de bon vin si on n'écoute pas sa vigne, c'est aussi simple que cela. En revanche, certaines informations n'ont pas été soulignées suffisamment à mon avis : les levures sont autorisées en bio et en biodynamie, et la France est le seul pays à refuser cette suppression, qui devient obligatoire dans le cadre le la nouvelle OCM vin donc en 2011, un vin pour être bio devra être issu de raisins bios et avec des levures indigènes. Une autre information est que beaucoup trop de vignerons "bios" ou "biodynamistes" ne sont que des imposteurs. Si on prend la liste des vignerons certifiés bio, c'est à dire contrôlés, du coup il y a beaucoup moins de monde, et encore plus en biodynamie. J'en connais qui disent que comme ça, ils traitent avec des produits efficaces quand il y en a besoin. Une autre information c'est que le raisin bio, ben c'est fait avec beaucoup de cuivre et de soufre, et donc sur des millésimes comme 2008 ou 2009, ben les "non bios" ils ont beaucoup beaucoup moins traité et donc laissé de produits dans le sol et sur les feuilles (dans mon cas : dernier traitement début juillet, mon voisin bio a traité tous les 8 jours jusqu'à fin août… il y en a même, des biodynamistes connus, qui ont traité en hélicoptère, méthode bien connue pour mettre beaucoup trop de produits partout sauf là où il y en a besoin…). On les reconnait au fait qu'ils ont des gros 4x4. J'ai acheté des vignes à un vigneron bio, il avait mis tellement de cuivre dans le sol que nous avions une phytotoxicité due à des concentrations dans le cuivre proche d'une mine… Après des années de réduction de traitements "chimiques" (chimiques ne veut pas dire polluant, puisqu'aujourd'hui on peut acheter des produits dont on connait les mollécules et choisir ceux qui on le plus petit impact sur l'environnement). En plus je suis allergique au soufre, donc du soufre j'en met point, sauf à la réception vendange, comme tout le monde. Ensuite je n'en met plus. On pourrait dire que je fait de la viticulture raisonnée. Je dirais simplement que je ne veux pas traiter si je n'en ai pas besoin car cela coûte cher et ne sert donc à rien. Je suis assez proche de mes vignes pour ne traiter quen cas de risque avéré. Je sais également qu'il y a des vignerons qui disent ne pas mettre de soufre mais qui en mette, je regrette juste que la journaliste n'ai pas fait les mêmes analyses avec des vins bios ou biologiques, on aurait rigolé… Sur un forum avec des vignerons naturels qui m'accusaient de mettre du soufre à qui je disais que j'en mettais peu, j'ai proposé d'aller acheter les bouteilels de tout le monde et de faire des analyses comparatives. C'est marrant, mais tout d'un coup tout le monde en mettait un peu, au moins à la réception vendange, c'est à dire comme n'importe quel vigneron qui se respecte et qui a envie de faire du bon vin ! Quant au Cancer, je doit avouer être extremement surprise que l'on n'ai pas parlé de l'ochratoxine, qui est dans des doses dangereuses dans tous les vins rouges "naturels" puisque la seule lutte qui existe contre ce champignon est chimique… l'Ochratoxine étant une mollécule cancéreuse qui a provoqué un scandale il y a quelques années dans le vin, sachant que dans le même temps, les céréales se taisaient alors que les doses d'ochratoxine dans les céréales pour enfant étaient beaucoup plus importantes que dans le vin. Je pense que le reportage était plutôt bien fait, je regrette juste que la journaliste n'ai pas fait un travail d'investigation mais plutôt d'accusation. Pour finir, sur les notes environnementales, si on continue à ce rythme d'arrachage en France, la disparition des vignes va poser des problèmes environnementaux beaucoup plus graves que ceux posés par leur exploitation aujourd'hui (incendies, pollutions des eaux, bêtes sauvages, sans parler du CO2 bien sûr) sans parler des problèmes humains… Continuons à faire ce genre d'émissions bien pensantes, à acheter des produits bio Fair Trade, tandis que nos concitoyens crèvent, les larmes aux yeux, les mains en sang.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


269608
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages