Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Visite médicale du permis de conduire pour les personnes handicapées

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 292 lectures | ratingStar_267930_1ratingStar_267930_2ratingStar_267930_3ratingStar_267930_4
Bonjour, Je vais vous faire part de mon expérience. Ma sœur jumelle souffre d’une malformation très importante, la première fois qu’elle a voulu passer son permis, elle est venue avec son dossier et les deux médecins l’ont massacré (au sens propre du terme) , ils ont lu le dossier en rapide et l’ont traité de tueuse en série ! Selon eux, impossible pour elle de conduire. Cette étape a été extrêmement traumatisante (on l’avait récupéré en arythmie sur le bord de la route tellement elle avait été choquée par l’agression des deux médecins) , elle n’a donc pas repassé le permis. Quelques années plus tard elle se décide, dans un autre département à retenter le coup. Cette fois-ci elle est venue avec la ferme intention de leur rentrer dans le lard. Ils ont commencé par dire non, puis "on ne connait pas votre cas, on ne sait pas, il faut voir un expert" . Elle a pris rendez-vous avec l’expert, a téléphoné à son cardiologue qui lui-même a téléphoné à son confrère expert. Ils ont discuté, il lui a expliqué le problème et a envoyé un compte-rendu complet. Résultat elle a été autorisée à passer son permis. Mais il ne faut pas rêver, elle ne l’a pas eu elle est tombée sur une inspectrice qui lui a dit, devant témoin, "pas la peine de monter dans la voiture, je ne donne pas le permis aux personnes handicapées" . Elle a abandonné et conduit parfaitement une voiture sans permis. Pour ma part il y a eu un problème flagrant : la méconnaissance du dossier. Ma sœur jumelle est la personne la plus âgée à avoir survécu à cette malformation (elle n’a, pour résumer, qu’un demi-cœur) en France, et elle doit être l’une des rares représentantes à l’heure actuelle car aujourd’hui, l’avortement thérapeutique est très fortement conseillé. Le problème, que l’on rencontre dans tous les aspects de sa vie et pas seulement pour le permis, c’est que seuls les cardiologues qui se sont penchés sur le dossier et la connaissent peuvent comprendre et appréhender son handicap. Par exemple, elle a fait une chute dans le rue, tibia-péroné fracturés, rien à voir avec le cœur, mais les médecins n’ont rien pu faire avant d’avoir appelé son médecin, ils n’arrivaient même pas à lire son électrocardiogramme ! Sans l’intervention de son médecin, personne ne lui aurait donné la possibilité de passer le permis… par simple méconnaissance.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


267930
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages