Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Volets et plaques à inductions

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 25/09/11 | Mis en ligne le 22/05/12
Mail  
| 137 lectures | ratingStar_258177_1ratingStar_258177_2ratingStar_258177_3ratingStar_258177_4
Bon, comme visiblement Sardineb a envie de continuer ce débat, je vais essayer de répondre à vos interventions. Je pense qu'il est possible d'exprimer exactement le point de vue inverse c'est à dire celui du locataire, et ceci en utilisant la même réflexion : Le propriétaire vous fait payer une fortune un meublé tout compris (sans compter les charges) ? N'oubliez cependant pas d'amener : plaques de cuissons, réfrigérateur, aspirateur, lave-linge, four micro-onde même s'ils sont compris dans le meublé car n'importe quelle panne vous sera imputé directement sur votre dépot de garantie un mois et demi après votre départ quand vous serez à l'autre bout de la France, sans la moindre information préalable et surtout sans la moindre preuve… La qualité du logement (et de ce qu'il le compose) c'est le locataire qu'il la paye, le propriétaire a tout intérêt à mettre quelque chose de "beau" car ça se répercute sur le loyer. Sauf que si vous faites un appartement "low cost" le loyer le sera aussi, il n'est donc pas question de "trop beau pour le locataire", le prix du loyer et des charges étant liés aussi aux équipements loués avec dans le cas d'un meublé. Je dis ça car à vous lire, le propriétaire a eu la "gentillesse" de mettre tel ou tel équipement, ah oui la générosité bien connue des propriétaires… Sauf que c'est une dégradation visible, c'est évidemment de la faute de votre fille qui a cassé la porte. Mon cas est un peu plus complexe car la plaque n'a aucune dégradation visible. A partir de combien de semaines, mois, années est-il normal qu'un appareil tombe en panne ou commence à déconner ? Ce n'est pas [un constructeur de smartphone] qui a complètement foiré le design de son [smartphone] si bien qu'en le tenant on perdait toute réception ? Ce n'est pas [un constructeur d'ordinateurs] qui a rappelé je ne sais combien d'ordinateurs portables car les batteries avaient des risques d'explosion ? Et ça ce ne sont que les cas qui ont été reconnus officiellement car liés à des grandes séries mais il y a probablement pleins de cas non reconnus où l'utilisateur final paye. Mais non les appareils neufs n'ont aucune chance de tomber en panne, j'ai encore donné un exemple qui me concerne personnellement et qu'a visiblement rencontré Marieke mais sinon ça n'arrive jamais ! Cela fait quelques pages maintenant que vous répétez ces causes qui me laissent franchement perplexe et auxquelles j'ai déjà répondu par ailleurs. Sachez qu'un système qui ne fonctionne plus dès lors que madame (ou monsieur d'ailleurs) oublie la casserole vide (surchauffe) ou pleine d'eau (débordement d'où inondation) est juste du suicide de la part du constructeur. Par ailleurs, j'ai rapidement regardé les plaques à induction vendues dans le commerce sur un site quelconque, toutes celles que j'ai vues possède un "système anti-surchauffe" et de nombreuses possèdent un "système anti-débordement", je doute franchement que ce soit juste un cadeau "en plus" de la part du constructeur là encore. Enfin, si l'eau atteint la platine électronique c'est que l'étanchéité est mal faite. Les liens : Table de cuisson induction [X] (239€ c'est pas le plus haut de gamme…). Table de cuisson induction [Y] Etc. Cliquez sur les autres si vous le souhaitez et allez dans "Fiche technique". Vous êtes propriétaire ça ne fait aucun doute mais vous pourriez aussi être un très bon vendeur. La plaque avait déjà fait défaut dans le courant des 5 mois, ça a duré un midi, le soir elle refonctionnait, je suis donc passé à autre chose et n'en ai fait part à personne donc je n'ai aucune preuve. Ensuite une dizaine de jours avant la fin du bail, la plaque n'a plus voulu s'allumer à nouveau, comme j'ai déjà eu le coup, je me suis débrouillé en espérant que ça allait repartir, comme la fois précédente. J'ai fini par contacter le propriétaire quand j'en ai eu marre c'est à dire au bout de 2-3 jours (le 22 juillet) : J'ai précisé la date sur l'EDL parce que le propriétaire m'a dit de le faire mais aussi parce que le jour où il est venu - et où on a regardé ensemble si ce n'était pas un problème d'alimentation électrique - était très proche du jour de l'état des lieux. Je suis parti le 28 juillet, le jour même de l'état des lieux et pas le 29 comme je l'ai dit précédemment. Pour expliquer cela il faut revenir au volet : Enfin il reprend un de mes messages pour ajouter : A aucun moment, et j'insiste là dessus, le propriétaire ne m'a laissé penser que je devais moi même faire effectuer les réparations. Tout ce que j'ai fait c'est contacter le propriétaire à chaque fois qu'un problème se posait. A partir du moment où il prenait en charge les réparations j'ai estimé qu'il jugeait que je n'en était pas responsable. Car dans le cas contraire j'aurai pu soit chercher à démontrer que je n'étais pas responsable, soit faire faire les réparations de mon initiative en payant de ma poche, soit enfin d'un commun accord accepter la responsabilité et le laisser s'occuper des réparations en payant la facture finale. Mais je n'ai eu aucun de ces choix. En fait, jusqu'à la lettre du 12 septembre où il prend une partie du dépôt de garantie pour payer les réparations, mon avis sur ce propriétaire était très largement positif. Mais attendre que je sois à l'autre bout de la France pour m'informer qu'il s'autorise à prendre (sans aucune preuve de ma responsabilité dans l'affaire, au contraire) dans mon dépot de garantie pour couvrir les réparations, ce n'est pas vraiment l'idée que je me fais de l'honnêteté. C'est juste, mais d'autres parties de la loi (et du contrat) exclues "vétustés, malfaçon, vice de construction, cas fortuit ou de force majeure" des réparations à la charge du preneur mais il n'est pas mentionné qui doit prouver quoi. Et de toute façon, je n'ai jamais vraiment été en position de prouver quoi que ce soit. Moi même je n'aimerai pas avoir loué un logement et retrouver un appareil en panne au bout d'un an et demi, je suis pleinement conscient qu'il soit difficile d'admettre que ce ne soit pas dû au locataire, dans ce cas, quand on est propriétaire. Je ne pense pas qu'il soit fondamentalement malhonnête (pour la plaque en tout cas) parce que c'est vraiment une situation compliquée. La véritable question est de savoir qui doit prouver le bon ou mauvais usage de l'appareil et comment ? Si c'est moi c'est fichu car je ne peux plus rien prouver, tout ayant été réparé. Si c'est lui ça peut encore se jouer devant un juge avec les éléments qu'on a c'est peut-être en ma faveur mais pas sûr… Dans tous les cas, je n'irai peut-être probablement jamais devant le juge, je pense que le trajet doit correspondre à une bonne partie de ce qu'il m'a pris pour le volet, c'est justement cette partie que je suis à peu près sûr de récupérer, les textes étant plutôt clairs là dessus. Comme je l'ai dit, j'ai tout reçu d'un bloc par le courrier du 12 sept. Il ne s'agit pas d'une réaction à un refus de ma part.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


258177
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages