Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vous ne pourriez certainement pas le taxer d'anti-israélien.

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 191 lectures | ratingStar_281436_1ratingStar_281436_2ratingStar_281436_3ratingStar_281436_4
Si vous ne considérez pas ce qui s'est passé à Gaza, et avant cela à Jenin et à Beyrouth ouest comme étant des actes de génocides, que serait alors pour vous un génocide ? É cet effet, je vous renvoie sur l'article de Michel Warschawski. Vous ne pourriez certainement pas le taxer d'anti-israélien. "Gaza brûle" , a écrit la militante française Liliane Cordova Kaczerginski, usant des mêmes mots qu'un chant fameux sur un village juif détruit par les Nazis. Comme il y a soixante ans, Gaza brûle et le monde est silencieux, attendant l'issue d'un processus de paix inexistant. "Une entité hostile" - c'est ainsi que les dirigeants israéliens ont défini, il y a quatre ans, un territoire où un million et demi de civils, de femmes, de vieillards et d'enfants essaient de survivre. En tant que tel, l'Etat d'Israël se donne le droit, en fait le devoir, de lancer une guerre d'annihilation. Il y a quelques années, feue Tanya Reinhardt utilisa le mot "génocide" pour décrire la dure répression des Palestiniens dans les Territoires Occupés par Israël. Je fus parmi ceux qui la critiquèrent pour l'emploi d'une idée aussi forte. D'où tu es maintenant, pardonne moi, Tanya, parce que tu avais raison et que tu voyais la vraie nature des plans israéliens, et j'avais tout faux : l'Etat d'Israël conduit un génocide rampant contre le peuple de Gaza, avec les armes de la quasi-famine, des coupures d'électricité, de la privation d'eau potable, provoquant des épidémies et empêchant les soins de base. Gaza est assiégé, et le criminel de guerre Ehoud Barak vient même d'ordonner de stopper l'aide humanitaire d'urgence acheminée par les Nations Unies. Je vous invite aussi à lire l'article de Ilan Pappe : On this stage, not so long ago, I claimed that Israel is conducting genocidal policies in the Gaza Strip. I hesitated a lot before using this very charged term and yet decided to adopt it. Indeed, the responses I received, including from some leading human rights activists, indicated a certain unease over the usage of such a term. I was inclined to rethink the term for a while, but came back to employing it today with even stronger conviction : it is the only appropriate way to describe what the Israeli army is doing in the Gaza Strip. Ilan Pappe : "La purification ethnique continue et Israël veut vous la faire accepter" . Emanuela Irace. "Quand naquit l'Etat (d'Israël) , personne ne lui reprocha l'épuration ethnique sur laquelle il s'était fondé, un crime contre l'humanité commis par ceux qui la planifièrent et la réalisèrent. Dès ce moment-là, l'épuration ethnique devint une idéologie, un ornement infrastructurel de l'Etat. Discours toujours valide aujourd'hui, parce que le premier objectif reste démographique : obtenir la plus grande quantité de terre avec le plus petit nombre d'arabes". Professeur Pappe, vous décrivez l'épuration ethnique comme moment constitutif, en 1948, de l'Etat d'Israël. Vous brisez de cette façon le topos de l'exode volontaire des Palestiniens. En 47-48, les Palestiniens ont été expulsés, même si l'historiographie officielle parle de pressions des leaders arabes qui les auraient persuadés de s'enfuir. L'idée de trouver un refuge pour la communauté juive, persécutée en Europe et anéantie par le nazisme, se heurta à une population autochtone qui était en phase de redéfinition. Projet colonial qui pratiqua l'épuration ethnique, en affrontant de façon anticipée le problème démographique : l'existence de 600.000 juifs contre un million de Palestiniens. Avant que les arabes ne décident en février 1948 de s'y opposer militairement, les Israéliens avaient déjà chassé plus de 300.000 autochtones. Comment se réalisa la purification ethnique et pourquoi tout le monde s'est-il tu ? Cela eut lieu en l'espace de huit mois, et ce n'est qu'en octobre 48 que les Palestiniens commencèrent vraiment à se défendre. La riposte des sionistes fut les massacres dans la province de Galilée, la confiscation des maisons, des comptes bancaires, de la terre. Les Israéliens effacèrent un peuple et sa culture. Personne ne dénonça ce qui se passait parce que la Guerre était finie depuis peu. Les Nations Unies ne pouvaient pas admettre qu'une de leurs résolutions (la 181, sur la partition de la Palestine, NDR) se conclut avec une épuration ethnique. La Croix-Rouge avait déjà été accusée de n'avoir pas rapporté avec objectivité ce qui se passait dans les camps de concentration nazis, et les principaux médias ne voulaient pas avoir d'affrontement avec les juifs. Les résistants palestiniens utilisent les armes que possèdent une population occupée. Mettre une bombe dans un autobus est bien moins répréhensible que bombarder un quartier aux bombes à phosphore et au napalm. Le Hamas pourrait attaquer les soldats israéliens s'il avait les mêmes capacités matérielles qu'eux. Vous semblez monter les soldats en héros. Oui, je suis d'accord avec vous. Ils sont des héros. Des héros dans le massacre de femmes, d'enfants, de vieillards et d'une population sans armes et confinée à une mort lente par un blocus et un étouffement total. Il n'y a aucun mérite à triompher face à une population de civils privée de tout. *** Maintenant renversons la vapeur. Mettons l'arsenal militaire mis à la disposition de l'armée israélienne par les complices US et occidentaux en général entre les mains des palestiniens, et nous verrons alors comment les braves soldats israéliens se terreront. Le palestinien attaquera en désespoir de cause, tandis qu'une armée aussi puissante attaque par lâcheté et par manque total d'humanité. Ce message a été modifié par Zak B. - 19 août 2009 - 04:54.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


281436
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages