Histoire vécue Poids - Régime > Régimes réussis      (498 témoignages)

Préc.

Suiv.

Régime: quelques soucis mais maintenant je suis mince.

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2964 lectures | ratingStar_138840_1ratingStar_138840_2ratingStar_138840_3ratingStar_138840_4

J'ai 30 ans, et on peut dire que j'ai été grosse environ… 30 ans !

J'etais un beau bébé, puis une petite fille dodue, puis une ado en surpoids, puis obèse.

Il m'aura fallu 29 ans pour décider de me prendre en main car je ne me supportais plus et je ne me suis jamais assumée en tant que grosse.

Bref, un 28 janvier 2002, je me suis lancée dans un régime hypocalorique, seule, c'est a dire sans accompagnement d'un dieteticien, mais en ayant pris soin de me documenter enormément avant, histoire de ne pas mettre ma santé en danger et d'optimiser mes chances de réussite !

Donc chaque jour, à chaque repas, je comptais mes calories, pesais mes aliments, faisais très attention à manger très varié, pour ne manquer de rien, veillais à une bonne répartition proteines/glucides/lipides, m'accordais quelque dérapages très controlés quand l'envie etait trop forte (un chocolat apr ci par là, un dessert au restau…). Je me suis beaucoup aidée d'un site de santé, doctissimo.fr qui a une rubrique nutrition très complète ou tu peux composer tes menus de façon très equilibrée.

Parallèlement, je me suis au sport, activité bannie depuis des années, depuis que je n'etais plus obligée d'en faire à l'ecole, enn fait. J'ai pas commencé par le simple : le jogging ! Au debut, j'ai evidemment eu enormément de mal mais j'ai persisté et c devenu facile, puis agréable, puis carrément indispensable !

Les kilos se sont envolés à un rythme très regulier pdt un an, car j'ai toujours été assez rigoureuse et même si je craquais régulièrement, c toujours des petits craquages qui ne remettaient pas en cause tous mes efforts ni ma motivation.

Ayant commencé à 98kg pour 1m56, je suis arrivée à 52kg 1 an après, soit 46kg en moins !

A ce moment-là, j'ai cherché à me stabiliser mais c là que j'ai réalisé que ct presque facile de perdre du poids que d'arreter d'en perdre quand on a adopté une nouvelle hygiène de vie.

J'adore cuisiner et d'ailleurs ça a été un gros avantage lors d emon régime car je prenais plaisir à concocter des petits plats très diététiques et pourtant delicieux. J'ai donc pris de nouveaux reflexes alimentaires : cuisiner avec très peu de matières grasses, privilegier les legumes, les viandes maigres, le poisson etc… je fais des repas très équilibrés, tant et si bien que maintenant, alors que je dois absorber de calories pour pouvoir arreter de maigrir, j'ai du mal à remanger des choses plus riches, d'une part parce que je n'en vois pas l'interet (chez moi, je me regale avec mes gratins de legumes, alors pkoi manger de la tartiflette si je n'en ai pas envie ? ) et d'autre part, parce que j'ai toujours la hantise de retomber dans la spirale de la mauvaise bouffe en reprenant d'anciennes habitudes (charcuteries, plats en sauces, gateaux…).

Du coup, je me suis achetée le bouquin d'apfeldorfer "maigrir c dans la tête", car je realise que je dois mieux ecouter mes sensations et mes emotions : manger de tout, mais pas tout, manger quand j'ai faim et m'arreter quand je n'ai plus faim, prendre au moins 20 min pour manger, bien faire la difference entre la fringale psychologique et le besoin reel de manger.

Alors, depuis environ 1 mois, j'ai appris à reconnaitre ces sensations, petit à petit et chaque jour désormais est marqué par une nouvelle avancée dans ma relation avec la nourriture qui avait fini par devenir conflictuelle.

Désormais, je mange un plat de raviolis au restau sans compter les calories dans ma tête ni culpabiliser, je mange un muffin pour mon gouter parce que j'ai vraiment faim et en prenant mon temps pour être rassasiée et pas tentée d'en manger un 2eme etc…

Actuellement, je pèse 47kg et c vrai que reprendre quelque kilos me ferait du bien. Il faut aussi dire que j'etais dans la tourmente d'une rupture amoureuse il y a quelque semaines, et le stress m'a fait perdre 2/3 kg d'un coup !

Alors, maintenant, je mange diététique, très souvent, calorique quand j'ai envie (mais toujours de façon raisonnable) , copieux si j'ai très faim, et légèrement si ce n'est pas le cas.

On peut dire qu'en prenant conscience de mes sensations alimentaires, du coup, je mangeais un peu moins, laissant de coté mon dessert, ou le reste de ma salade si je me sentais calée, alors c pour ça que je continue à perdre un peu de poids. Donc maintenant, il suffit que je me permette de manger un peu riche quand j'en ai envie pour redresser la barre et là on pourra dire que j'aurai trouvé le juste équilibre.

Ma vie a changé du tout au tout en 1 an, sur tous les niveaux ; je ne vis pas une renaissance, mais une naissance, tout simplement. Je suis celle que j'aurais toujours du être : une mince dans la tête et dans le corps, avec de l'assurance, des envies et la rage d'y arriver.

Ceci dit, apprivoiser sa nouvelle silhouette et sa nouvelle personnalité, car les 2 vont de pair, n'est pas chose aisée ! Je pense y être arrivée maintenant et je sais que je ne regrette rien, que si ct à refaire, je le referai, sans hesitation ; et je ne perds jamais de vue ce que j'etais et ce que je ne veux plus jamais être : une fille obèse, très malheureuse dans un corps qui ne lui correspondait pas.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


138840
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

J'ai atteint le poids que je voulais

image

Oui, moi aussi il m'est arrivé de stagner et même par moments de reprendre un peu de poids sans avoir fait d'excès!! Je suis arrivée depuis maintenant fin août à mon poids souhaitable et je me souviens que çà avançait par paliers. Je restais...Lire la suite

Chrononutrition : j'ai perdu 9 kg à 50 ans

image

Moi aussi, âgée de 50 ans, je suis en hypothyroïdie depuis une dizaine d'année avec des problèmes de poids. J'ai suivi pas mal de régimes sous contrôle médical et était suivie par une diététicienne pendant plus d'un an. Actuellement,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages