Histoire vécue Poids - Régime > Végétariens      (230 témoignages)

Préc.

Suiv.

Manger de la viande et les problèmes éthiques

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 354 lectures | ratingStar_65250_1ratingStar_65250_2ratingStar_65250_3ratingStar_65250_4

On mélange un peu trop les problèmes. Le fait de manger ou non de la viande ET les conditions dans lesquelles les animaux sont élevés, menés à l'abattoir et finalement supprimés.

En ce qui concerne le fait de manger de la viande, j'ai déjà dit et je répète que j'ai le plus grand respect pour ceux et celles qui ont fait le choix du végétarisme. Mais j'ai beaucoup plus de mal à accepter les arguments et surtout les attaques à l'égard de ceux et celles qui n'ont pas fait le même choix. Je regrette, mais l'homme est omnivore, et s'il ne l'avait pas été dès l'origine, peu d'entre nous serions en train de débattre sur l'opportunité de manger ou non de la viande. L'homme de cro-magnon chassait les animaux et les mangeait pour survivre et ne faisait certainement pas mijoter ses petits légumes variés et son tofu dans un joli faitout. Dieu merci, on a évolué depuis ce temps-là et introduit beaucoup d'autres éléments dans notre alimentation, la manière de la conserver et de la préparer. Les besoins en viande (ou poisson) varient aussi avec l'âge. Perso, j'en mange de moins en moins, mais pas question d'en priver mon fils en pleine croissance, même si je ne lui en sers pas tous les jours. La seule raison qui me ferait changer d'avis serait qu'il décide de devenir végétarien, ce que j'accepterais volontiers.

L'autre débat, c'est sur la viande bio/non bio, les conditions d'élevage des animaux, les conditions de transport, les conditions d'abattage. Et là, franchement, ce qui se passe actuellement me révolte. Sous de vils prétextes financiers on traite encore plus mal les animaux que de simples objets.

Pour la viande bio, il y a "normalement" un label avec contrôle. Dans quelle mesure ceux-ci sont rigoureux ? On n'en sait rien d'autre que ce qu'on nous en dit. A moins d'aller soi-même sur place vérifier ce qui se passe, on ne peut que faire confiance à ce qui se dit…

En ce qui me concerne, j'ai acheté d'occase un gros congélateur et sous prétexte de ballades en famille, j'achète directement ma viande et mes volailles chez les éleveurs. Je sais comment les animaux sont élevés (de manière traditionnelle, en plein air) , avec quoi ils sont nourrris et qu'on ne les entasse pas dans des camions par tous les temps pour aller les abattre on ne sait trop où…

La viande est un peu plus chère, et donc on en mange moins, mais elle est bonne et saine.

Mais inutile de fustiger les gens qui ne sont pas végétariens, ce n'est pas pour autant qu'ils veulent que les animaux souffrent. Ces tentatives de culpabilisation à outrance finissent par desservir davantage la noble cause des végétariens que l'inverse…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


65250
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Perdre 10kg sans trop se priver les filles!!! - dietetique et regimes

image

Moi aussi je suis végétarienne tclk. Super pour le vélo elliptique. J'ai supprimer ce matin la compote et le fromage blanc du gouter. Ce midi : 220 gramme de coeur de palmier avec de la vinaigrette allégé maison + 1 steack de soja. Pas de...Lire la suite

Vegeta*isme et hospitalisation - vegetariens, vegetaliens...

image

C'est pourtant ainsi … J'ai été hospitalisée plusieurs fois, dont deux fois dans l'hôpital de ma ville (une fois chez les ados pendant 2 mois & demi. J'avais 14 ans. Je n'étais pas végétarienne à l'époque, mais au bord de l'anorexie : vu...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Témoignage d'une végétarienne
Sur le même thème
Ratatouille pour végétariens
Cuisine végétarienne Rouleaux d'aubergine
Voir tous les  autres témoignages