Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Agoraphobie      (378 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai honte de mon agoraphobie

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 600 lectures | ratingStar_63075_1ratingStar_63075_2ratingStar_63075_3ratingStar_63075_4

C'est ce qui me terrorise et malgré tout ce temps que je passe en thérapie à m'éparpiller sur mon histoire, je ne parviens pas à trouver le moyen de couper ce cordon et d'accepter de prendre ma vie en mains une bonne fois pour toutes ; mon compagnon est "ma deuxième maman", c'est farfelu ça encore mais c'est ça hélas, et… voilà, j'ai demandé à ma psy il y a peu "mais quel est le mode d'emploi pour le couper ce cordon ? ", j'étais à bout, j'en avais marre de me creuser la tête à ressasser mon histoire, à essayer de rassembler les pièces du puzzle pour le rendre enfin cohérent et y trouver une issue, et elle m'a répondu "… continuer la thérapie ! "

Alors moi je veux bien, car de toutes façons sans ma psy je suis paumée complet, à l'ouest total, et bien sur je me remets entièrement à elle comme à une mère (ben voyons ! Question d'habitude, j'ai grande confiance en elle car sa manière d'analyser m'a permis de faire de nombreuses prises de conscience que je ne parvenais pas à faire toute seule… mais bon, c'est incroyablement long, et je stagne sur cette éternelle question "comment ont fait les autres pour le couper ce cordon ? Pourquoi moi j'ai pas pu ? Pourquoi les autres parviennent à vivre en étant responsables, autonomes, et pourquoi moi non ? " ; moi je ne travaille pas actuellement mais je n'ai jamais eu que des petits jobs de courte durée, je n'ai pas d'enfants (ce qui est logique puisque j'en suis moi-même encore une psychiquement parlant) et ces deux choses qui font qu'on est "adulte" (s'assumer financièrement et transmettre la vie en devenant parent) me terrorisent grave rien que d'y penser ; aussitôt j'étouffe, je me sens vidée de toute énergie, épuisée, j'ai chaud, il me faut sortir, prendre l'air, le froid, me retrouver seule et recréer mon univers-cocon, ma bulle de sécurité, un ventre maternel familier dans lequel je me sens à l'abri, en sécurité, dans lequel je peux recommencer à rêver, à créer d'après mes émotions, et aussi dans lequel il n'est pas question de se contraindre à quoi que ce soit pour se faire vivre (gagner son pain) et encore moins à avoir un bébé… puisque c'est moi, le bébé !!

Tout ceci est très personnel, mais c'est mon problème à moi, car bien sur je désire être "comme tout le monde", devenir adulte et responsable (ma raison le veut, mes sentiments non) et ne plus vivre dans la honte et la souffrance ; honte de ne pas travailler et d'être perçue par la société comme un "parasite", honte d'être toujours un "bébé" affectivement parlant… et souffrir, souffrir toujours la peur, l'angoisse, d'innombrables manifestations somatiques, et l'agoraphobie qui me limite tellement, et les attaques de panique qui sont pires que tout, qui te projettent au fin fond de l'enfer… et l'incompréhension des autres, les malentendus, trop de distance et de différence pour être compris, trop de solitude…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


63075
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plusieurs phobies, comment s'en sortir? - angoisse et phobie

image

Bonsoir, Voici plusieurs années que je souffre de plusieurs phobies. Je suis agoraphobe mais je fais des efforts, quand il y a pas trop de monde ça peut aller, mais dès qu'il y a foule, je ne me sens pas bien du tout, à en faire pratiquement des...Lire la suite

Angoisses, agoraphobie a l'etranger - phobies

image

Je peux vous apporter le mien. J'ignore s'il vous sera bénéfique mais partager mon expérience peut néanmoins vous prouver qu'il est possible de s'en sortir. J'ai eu de 2002 à 2007 ce que je croyais être de l'agoraphobie mais qui était en fait...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages