Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Agoraphobie      (378 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes phobies et moi

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes
Mail  
| 282 lectures | ratingStar_266308_1ratingStar_266308_2ratingStar_266308_3ratingStar_266308_4
Bonjour les filles ! Aujourd'hui, ça ne va pas très fort… Pour vous faire découvrir le tableau, j'ai une vie sociale un peu "chaotique". Je m'explique : Tout a commencé en 6ème, moi qui adorait l'école primaire, je détestais cordialement le collège mais j'étais comme des millions d'enfants, j'allais apprendre et c'est tout. En 5ème, j'ai fait un séjour en cure d'amaigrissement pendant 4 mois à environ 150 kms de chez moi. J'y étais mal, surtout au début, je pleurais constamment. Au bout des 4 mois, ne tenant plus, j'ai fait un genre de mini depression : je ne mangeais plus, je ne dormais plus, j'avais l'impression que je ne maitrisais plus mon corps. Dès qu'elle a vu la mesure de mon mal être, ma mère est revenue me chercher. Même si j'étais plus qu'heureuse de retourner à la maison, c'était la première fois que je n'allais pas au bout de quelque chose. L'année de 5ème s'est terminée comme la 6ème : dans mon ancien collège où je me rendais comme tous les collégiens. En 4ème, les absences au collège se sont faites plus nombreuses : je ne me sentais pas à ma place mais le pire fut en 3ème, j'étais très souvent absente. En 2nde, je suis restée 15 jours au lycée, tous les soirs, je rentrais, je pleurais la soirée, allait me coucher d'épuisement, ma mère venait me réveiller et je faisais tout pour ne pas aller au lycée. Finalement, au bout des 15 jours, je suis allée voir une psychiatre qui a diagnostiqué une phobie scolaire. S'en est suivi 3 ans de thérapie sans réels résultats. J'ai continué mes études par correspondance sans trop d'écueils jusqu'au bac. Le bac en poche, je voulais continuer mes études et je me suis donc très logiquement inscrite à la fac mais mes vieux démons sont ressortis et j'ai du quitter la fac. Encore une fois, j'ai continué mes études en BTS par correspondance. Durant ces deux ans, j'ai été agoraphobe au point que je ne sortais même plus chercher le courrier. Je m'en suis sortie grâce à mon médecin traitant qui a pris le temps de m'écouter et de me lancer des défis quotidiens. Je lui dois ma vie car grâce à lui, je vis enfin ma vie normalement. Après le BTS, j'ai essayé de retourner à la fac pour faire ma licence et encore un échec. Aujourd'hui, je suis en troisième année de licence par correspondance, j'ai fait de gros progrès par rapport à mon agoraphobie, je vais vers les autres, j'ai un travail à côté de mes études et je m'entends à merveille avec mes collègues, les gens me voient comme quelqu'un d'agréable mais il y a un problème… Dans le cadre de mon travail, je dois faire une formation. Je me suis donc inscrite et le premier jour, c'était hier. Quand j'y suis allée, je n'étais pas stressée, pas angoissée, je me suis plutôt amusée et ai fait des connaissances avec lesquelles je me suis plutôt bien entendue. Mais pendant le stage, j'ai eu les larmes qui me sont montées aux yeux et dès que j'étais dans la voiture, j'ai fondu en larmes. Je n'ai fait que pleurer pendant 2 heures et j'ai eu l'impression de retourner 8 ans en arrière, quand j'ai du quitter le lycée. J'ai aussi l'impression d'avoir fait des efforts pendant toutes ces années pour rien et que je suis une incapable, que ce problème m'empêchera d'avancer et de faire ce qui me plait. Je suis incapable d'y retourner même si j'en aurais envie et je ne connaîs pas la raison de cette incapacité. J'ai aussi déçu mon zhom et hier, il m'a dit que ce problème pourrait nuire à notre couple, pas tout de suite mais à terme, qu'il fallait que je me fasse soigner. Je suis tout à fait d'accord avec lui même si je n'avais pas besoin qu'on me rajoute une couche. Je suis donc dans un état d'esprit pas super. J'ai pris la décision d'aller voir un psychiatre pour enfin me guérir de mes anciens démons qui ressortent constamment et me pourrissent la vie, pour mon zhom, pour ma famille et surtout pour moi. D'un autre côté, j'ai peur de ne pas trouver un professionnel qui pourra me soigner et de perdre mon temps comme je l'ai fait il y a quelques années. Avez vous quelques conseils ? Je vous remercie d'avoir lu le pavé (pour ceux qui ont eu le courage de le faire). Bonne soirée. Petitedel.
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


266308
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plusieurs phobies, comment s'en sortir? - angoisse et phobie

image

Bonsoir, Voici plusieurs années que je souffre de plusieurs phobies. Je suis agoraphobe mais je fais des efforts, quand il y a pas trop de monde ça peut aller, mais dès qu'il y a foule, je ne me sens pas bien du tout, à en faire pratiquement des...Lire la suite

Angoisses, agoraphobie a l'etranger - phobies

image

Je peux vous apporter le mien. J'ignore s'il vous sera bénéfique mais partager mon expérience peut néanmoins vous prouver qu'il est possible de s'en sortir. J'ai eu de 2002 à 2007 ce que je croyais être de l'agoraphobie mais qui était en fait...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages