Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Agoraphobie      (378 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ondes électromagnétiques antennes relais

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 257 lectures | ratingStar_263281_1ratingStar_263281_2ratingStar_263281_3ratingStar_263281_4
Bonjour Monsieur Duquesne, J'apprécie vos émissions et j'attendais votre reportage sur les champs électromagnétiques des antennes relais de téléphonie mobile avec d'autant plus d'intérêt que j'avais été interrogée longuement il y a quelque temps par l'une de vos collaboratrice, S. L. Pour cette émission. Quelle déception ! L'information a été complètement tronquée ! Nous avons vu du Sensationnel, avec les deux malheureuses femmes hypersensibles, le professeur Belpomme qui a dû vous dire trop de choses intéressantes sans doute et pas suffisamment sensationnelles, a fait une apparition éclair au profit de M. Aurengo à qui le temps de parole a été généreusement octroyé, (pour quelles raisons) en fin d'émission comme si vous lui aviez donné le pouvoir de balayer tout ce qu'on avait vu. Et ce qu'il a fait, car ce monsieur semble champion des mensonges et contre vérités, nie tout, même ce qu'il ne connaît pas, c'est tellement plus rassurant pour la population ! Dans quel sens souhaitiez vous orienter votre émission ? Censurer une partie de ce qui vous a été dit, et laisser dire à l'antenne par M. Aurengo que les pathologies dont souffrent les habitants proches d'antennes relais sont comme celles dont souffrent les agoraphobiques, et sont donc psychosomatiques, est arbitraire et scandaleux. … lui laisser dire que les hypersensibles ne font pas la distinction entre téléphones mobiles allumés ou éteints alors que j'en ai fait moi-même l'expérience, l'est tout autant. Laisser M. Picolini affirmer que les mesures des champs électromagnétiques qu'il a prises dans l'école située près des antennes relais, sont 50 fois inférieures à la réglementation et donc sans risque pour les enfants, se veut rassurant pour les parents sans doute, mais n'est pas juste. Pourquoi ne pas avoir fait appel à des scientifiques du Criirem (laboratoire scientifique indépendant reconnu) pour la prise de mesure ? Ils auraient tenu un autre langage, peut-être plus alarmant et dérangeant mais vrai. Ils auraient rappelé (cela avait pourtant été dit à votre collaboratrice) que la valeur limite qui garantit l'innocuité sanitaire pour les effets à long terme est de 1 Volt par mètre alors que la réglementation en France la fixe à 41 volts par mètre ! Il fallait dire aussi que les valeurs supérieures à 3 volts par mètre créent des dysfonctionnements sur les implants médicaux, les stimulateurs cardiaques, les appareils auditifs etc .. Les explications concernant la réglementation en France si laxiste dans ce domaine par rapport aux pays voisins pays, n'ont pas été données. Votre équipe avait entre les mains toutes les informations et documentations nécessaires. Qu'avez-vous apporté dans votre émission par rapport à d'autres chaines de TV qui se sont déjà penchées sur ce sujet, à part du sensationnel et des propos rassurants pour les télespectateurs ?
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


263281
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Plusieurs phobies, comment s'en sortir? - angoisse et phobie

image

Bonsoir, Voici plusieurs années que je souffre de plusieurs phobies. Je suis agoraphobe mais je fais des efforts, quand il y a pas trop de monde ça peut aller, mais dès qu'il y a foule, je ne me sens pas bien du tout, à en faire pratiquement des...Lire la suite

Angoisses, agoraphobie a l'etranger - phobies

image

Je peux vous apporter le mien. J'ignore s'il vous sera bénéfique mais partager mon expérience peut néanmoins vous prouver qu'il est possible de s'en sortir. J'ai eu de 2002 à 2007 ce que je croyais être de l'agoraphobie mais qui était en fait...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages