Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Autres      (2008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bientôt son anniversaire ! je suis mal ....

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 261 lectures | ratingStar_264704_1ratingStar_264704_2ratingStar_264704_3ratingStar_264704_4
Bonjour Reine, Excuse moi je ne voulais ni t'importuner, ni te rabaisser, seulement te donner des pistes de reflexions. Le texte qui suit le lien que je t'ai copié-collé n'est pas de moi, mais tiré de ce site, j'ai oublié de le noter. Je suis une femme. On ne peut pas changer l'autre, on peut par contre se pencher sur soi et sur ce que les comportements de l'autre provoquent en soi et le "travailler"le conscientiser, ainsi on devient plus claire avec nos demandes et cela permet a l'autre de ne pas se sentir sous pression notamment, car il nous comprend mieux, puisqu'on se comprend mieux soi même et qu'on l'exprime mieux. D'ou la phrase de Michèle Larivey (je crois que c'est elle qui en parle dans le texte) :Une fois ses besoins plus clairs, elle saurait aussi ce qu'elle doit exprimer, plutôt que de mettre toute son énergie à faire exprimer l'autre. On cherche tous par moment a faire exprimer l'autre, plutot que soi même, exprimer peut-être verbal mais aussi comportemental. Dans ce texte elle parle de personnes anxieuses voir angoissées, car la plupart du temps quand on veut "changer"l'autre, c'est qu'il y a une angoisse, ou une anxiété tapie en arrière fond en soi : angoisse d'abandon, angoisse de ne pas être reconnu a notre juste valeur, angoisse de ne pas être aimé comme on le souhaiterait, angoisse de ne rien valoir aux yeux de l'autre, angoisse de ne pas exister autant qu'on aimerait, etc etc… Ce qui nous donne envie de lutter, de fuir, de blesser l'autre, de battailler, d'en donner encore plus, nos réponses a cela peuvent être multiples… et pas toujours positives (même si ça peut avoir l'air positif>ourtant je suis si généreux (se) par ex. Elle parle de travailler sur cette angoisse-anxiété la personnelle, en soi, afin de se retrouver et de pouvoir ensuite exprimer notre besoin clairement, sans le poids de notre histoire. Ton ami, comme dans la plupart des relations ne fait surement pas les choses CONTRE toi, il se protège, il protège une souffrance, un besoin, un désir, il le fait POUR lui et a trouvé ces attitudes la, attitudes qui te blessent… à ton tour. Chacun est responsable de sa blessure, de ses besoins, de ses désirs. Je comprends ta demande de te sentir respectée, que la personne face a toi aie des attentions etc etc, eh oui c'est aussi légitime mais si cela ne se fait pas naturellement, c'est qu'il y a travail possible. Il faut souvent commencer par soi même pour que l'autre s'éveille. Vouloir changer l'autre sans en passer par soi, demande une énergie colossale qui souvent n'est pas récompensée, l'autre se bute, se renferme, se révolte, se défend… se protège et protège ses repères, ses croyances, sa construction intérieure. Il ne peut-veut pas en changer… On lutte alors contre quelque chose sans fin et sans y parvenir. Quand on se penche sur soi même, on apprend a se connaitre, a se reconnaitre, a se dévoiler, a se clarifier, ensuite on peut mieux en parler. L'autre alors comprend que ce n'est pas contre lui, mais pour soi, cette fois la. Cela change les données. Il se sent respecté dans son individualité et peut reconnaitre la notre. Souvent il réagi positivement, mais parfois il ne peut pas quand même, car sa voie va ailleurs, il est temps alors de prendre des décisions pour soi. Je ne sais pas si c'est plus clair ainsi, moins "blessant"? Je ne cherche pas a te faire"du mal"je te donne juste quelques reflexions que j'ai du moi même faire a un moment donné de ma vie. Bonne journée.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


264704
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Phobies d'impulsion , voix dans ma tete - phobies

image

Bonjour a tous, je viens sur ce forum pour vous racontez mon histoire. Lorsque j'était petit j'ai subie un traumatise. Ma mère sait fais assassiner pendant mon sommeil. J'avais 9 ans lorsque sa c'est passé. Elle a était tuer suite de coup et...Lire la suite

Crises d'angoises frequentes ,comment m'en sortir.. - angoisse et phobie

image

Bonjour, j'ai 28 ans et voilà plusieurs Annes ou je faits des crises d'angoisses a répétition ! Au début j'angoisser a l'idée de ne pas m'en dormir le soir, palpitations, crises d'angoises avec sensation de " vapeur " et aucun contrôle de moi...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages