Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Autres      (2008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cette personne est bienveillante et pleine d'empathie.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 16/04/10 | Mis en ligne le 13/07/12
Mail  
| 426 lectures | ratingStar_274689_1ratingStar_274689_2ratingStar_274689_3ratingStar_274689_4
Kalinka. Cette personne est bienveillante et pleine d'empathie. Ce n'est pas une psy, elle ne prend aucune note et ne prétend pas soigner. Elle écoute, et c'est déjà bien. E. Citation : T bien oui justement. Une personne qui écoute, qui a un réel pouvoir d'empathie . Qui ne propose pas une potion magique mais qui est positive : c'est déjà un pas vers un grand mieux, si ce n'est une guérison totale ! . Parce que justement tu peux lui parler de ton mal être de ta mélancolie et de tes angoisses. Elle ne te jugera pas, mais pourra peut être te donner des pistes pour aller mieux… Je ne sais pas pour l'instant ce que ça donnera mais je serais très intéressée de savoir ce que tu ressens… Quand je viens de parler avec cette infirmière, qui m'accueille gentiment, qui m'écoute attentivement, qui, bien que ne prenant aucune note, se souvient toujours de ce que je lui ai dit la fois d'avant, qui réagit à mes propos, pointe mes incohérences, mes paradoxes, mais sans aucun jugement, je me sens un peu mieux, un peu apaisée. Comme ce n'est pas une amie, elle est neutre et impartiale ; son regard n'est pas faussé par une quelconque affection envers moi ; du coup, son absence de jugement, sa bienveillance, son empathie me font me sentir "normale" (tout le contraire d'une chieuse qui ne fait que se plaindre… " ; en souffrance, mais normale. Quelqu'un m'a écoutée, quelqu'un m'a entendue… Non, elle ne propose pas de solutions miracle ; elle dit même que peut-être il n'y en a aucune. C'est différent de ce que je peux ressentir en parlant avec mes proches, car eux, je les soupçonne toujours un peu d'être trop tolérants et d'abonder dans mon sens pour ne pas me faire de peine. Je ne sais pas si je m'explique bien. En tout cas, pour l'instant, j'ai infiniment plus de bénéfice à discuter avec cette dame qu'avec les 3 psy professionnels, bac + 10… que j'ai croisés jusqu'à maintenant. C'est un peu comme avec ma doc, que j'ai vue ce matin. Une gentille jeune femme qui me connaît depuis au moins 15 ans, qui est très à l'écoute, respectueuse, bienveillante, douce et calme. Oui, il existe encore de bons médecins et des gens pleins d'humanité. Je me sens redevable envers eux et j'espère aller mieux un jour, pour moi d'abord, pour mon entourage, mais aussi pour eux. Citation : Celà m'interpelle toujours d'entendre parler de tristesse permanente Caliope. Je suis très angoissée moi aussi, et je vois les pires scénarios quand j'ai l'impression qu'un de mes enfants est en danger… (et je pourrai faire un film d'horreur avec certains de mes cauchemards sans problème…). Je disais hier combien j'ai peur pour eux, en permanence, peur qu'il leur arrive quelque chose, peur de les perdre, peur que ce merveilleux cadeau que la vie m'a fait me soit repris, comme si je ne le méritais pas. Citation : Mais j'ai gardé une partie d'optimisme qui m'aide souvent à faire face a toutes ces angoisses. Le jardinage, la nature m'aident souvent a ne pas sombrer (sans compter ma petite chienne qui est une compagne fidèle quand je suis seule). Je me demande si tu as essayé de trouver des hobbys, ou des distractions qui pourraient t'apporter une certaine sérénité… (je ne te connais pas vraiment, mais j'ai l'impression que ça pourrait être le cas). Moi, j'ai deux chats. La nature, je l'aime aussi mais j'ai du mal à la regarder, à la voir. Je reprends un peu à mon compte une réflexion de Beppie : on dirait que la beauté me blesse… Je n'ai pas de hobby, sauf si on considère comme tel le fait de lire, d'aller régulièrement au ciné, d'aimer écrire et composer un peu de poésie. Citation : Parfois les solutions ou les thérapie dorment en nous. Et c'est a nous de les découvrir en recherchant dans le plus profond de nous même … En sortant de l'enfançe nous abandonnons aussi l'insouciance… Ce qui nous a porté autrefois… Et ce n'est as de notre faute . La vie nous oblige à penser a tellement de choses, dites "plus importantes " Je ne sais pas Kalinka ; je n'ai jamais connu l'insouciance, jamais. Ni la sérénité, ni la sécurité. A très bientôt. Bon week-end avec le fiston.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274689
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Phobies d'impulsion , voix dans ma tete - phobies

image

Bonjour a tous, je viens sur ce forum pour vous racontez mon histoire. Lorsque j'était petit j'ai subie un traumatise. Ma mère sait fais assassiner pendant mon sommeil. J'avais 9 ans lorsque sa c'est passé. Elle a était tuer suite de coup et...Lire la suite

Crises d'angoises frequentes ,comment m'en sortir.. - angoisse et phobie

image

Bonjour, j'ai 28 ans et voilà plusieurs Annes ou je faits des crises d'angoisses a répétition ! Au début j'angoisser a l'idée de ne pas m'en dormir le soir, palpitations, crises d'angoises avec sensation de " vapeur " et aucun contrôle de moi...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages