Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Autres      (2008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Eviter d'interpréter négativement le comportement de quelqu'un

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1350 lectures | ratingStar_69149_1ratingStar_69149_2ratingStar_69149_3ratingStar_69149_4

"La principale difficulté au début, quand on parvient "à se sortir des griffes" d'un tel individu, c'est d'éviter une sorte de "paranoïa", c'est à dire une interprétation trop facilement négative du comportement de quelqu'un. Le bon dosage entre cette tendance et la tendance inverse (en gros, être toujours dans la compréhension, voire le pardon) est super difficile à trouver"

J'ignore si cela peut-être utile à qui que ce soit, mais personnellement j'ai réussi à surmonter cette difficulté en m'interdisant de juger les gens et en cherchant à faire preuve de compassion même avec mon ex-compagne. Ce n'est jamais évident à réaliser et plus facile à dire qu'à faire mais avec un peu de pratique, plus on y parvient et mieux on se porte.

Au-delà de cet aspect là, si je me suis permis d'intervenir à nouveau, c'est que j'ai le sentiment que "4ème D" a mis l'accent sur un problème crucial en parlant "d'entraide" et "d'empathie" .

Si j'ai émis un doute quant à l'aptitude d'un PN qui a la faculté de lire en nous "comme à livre ouvert" , c'est aussi pour essayer d'amener la discussion de la manipulation sur ce détail précis. Car il ne fait aucun doute pour moi (5 procédures judiciaires avec mon ex-, 1 gagné mais ce n'est que partie remise et 4 en court) que c'est cette "capacité" qui permet à un PN de retourner la situation à son avantage lors de confrontation avec des tiers (notaires, juges, polices, avocats, psys, enquêtrices sociales etc.). Je précise au passage que tous ces exemples sont des cas réellement vécus, il serait donc difficile pour quelqu'un de parvenir à me démontrer le contraire, d'autant plus que ce ne sont pas là des cas uniques. Mon ex- les mets "tous" dans sa poche. Pas un n'y résiste.

Cette "capacité" que l'on pourrait désigner par "l'instinct de prédation" et qui revêt diverses terminologies, est très mal étudiée voire éludée ou en tout cas trop rapidement décrites dans tous les ouvrages de spécialistes traitant de la question.

C'est cependant un problème fondamental parce que si des gens, que l'on pourrait croire au dessus de ce genre de manoeuvre, sont aussi facilement "bernable" , alors nul n'est à l'abri d'être un jour la "proie" d'un PN. Et ce constat relativise carrément tous les présupposés concernant les "victimes" de telles agressions.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


69149
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Phobies d'impulsion , voix dans ma tete - phobies

image

Bonjour a tous, je viens sur ce forum pour vous racontez mon histoire. Lorsque j'était petit j'ai subie un traumatise. Ma mère sait fais assassiner pendant mon sommeil. J'avais 9 ans lorsque sa c'est passé. Elle a était tuer suite de coup et...Lire la suite

Crises d'angoises frequentes ,comment m'en sortir.. - angoisse et phobie

image

Bonjour, j'ai 28 ans et voilà plusieurs Annes ou je faits des crises d'angoisses a répétition ! Au début j'angoisser a l'idée de ne pas m'en dormir le soir, palpitations, crises d'angoises avec sensation de " vapeur " et aucun contrôle de moi...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages