Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Autres      (2008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma santé bousillée

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 278 lectures | ratingStar_265939_1ratingStar_265939_2ratingStar_265939_3ratingStar_265939_4
Citation : Je savais pas que la thérapie, ça bousille autant la santé. Mais quelle thérapie fais -tu exactement ? Peut-être pourrais -tu lire "les mots pour le dire" de Marie Cardinale" elle y décrit sa thérapie avec des symptômes très spectaculaires. Ce que tu décris me semble être de fortes angoisses. L' angoisse n'est pas à priori une maladie, c'est une rencontre difficile avec le monde, le réel… Cependant chez toi c'est bien plus fort que chez d'autres. Je t'ai écrit "cacher" tout simplement parce que ça m'est venu à l'esprit, aussi bien il n'y a là aucun sens "caché" … Mais ces mots cachets / cacher, cachetons /cache-t-on " pourquoi ici, ne pas les faire sonner ensemble ? J'ai commencé aussi à faire une analyse en prenant un peu de tranquillisants. Cependant l'analyse m'a permis d'arrêter les prises régulières, c'es devenu très occasionnel. La plus part du temps je n'en ressens absolument pas le beson, au contraire je trouve que ces produits nous privent, nous séparent d'une part importante de nous mêmes. Ils viennent combler quelque chose alors que c'est du manque que part le désir, donc ils nous privent de notre part désirante ou l'émoussent du moins. Mes rêves en rapport avec ces produits ont plutôt été de l'idée de voir le monde à travers une paroi, dans un flacon. Donc protection (de l'angoisse) mais perte de contact. C'est pourquoi aussi je dis (cacher /cachet) n s'y cache aussi. Ces produits, en tant que béquilles, cachent aussi d'une certaine manière la séparation, la "castration" on a à portée de main comme un "sein" ou un "phallus" rassurant, au choix, quelque chose qui contrairement à l'exposition au manque et à l'angoisse, quelque chose donc de solide, qui ne manque pas.. L'ennui c'est que quand même le réel pousse par derrière. Tu évoques l'augmentation des doses. Le but de la thérapie est de cerner, symboliser ce réel, de l'apprivoiser, de le mettre à distance. Les cachets ne font pas ça, ils ne font qu'agir biologiquement sur l'angoisse qui surgit faute d'une capacité symbolique suffisante à l'élaborer, à la tenir à distance. Voilà Juju mon explication basée sur mon expérience, il y en a d'autres. Bon courage.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


265939
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Phobies d'impulsion , voix dans ma tete - phobies

image

Bonjour a tous, je viens sur ce forum pour vous racontez mon histoire. Lorsque j'était petit j'ai subie un traumatise. Ma mère sait fais assassiner pendant mon sommeil. J'avais 9 ans lorsque sa c'est passé. Elle a était tuer suite de coup et...Lire la suite

Crises d'angoises frequentes ,comment m'en sortir.. - angoisse et phobie

image

Bonjour, j'ai 28 ans et voilà plusieurs Annes ou je faits des crises d'angoisses a répétition ! Au début j'angoisser a l'idée de ne pas m'en dormir le soir, palpitations, crises d'angoises avec sensation de " vapeur " et aucun contrôle de moi...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages