Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Autres      (2008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mais je trouve que c'est un problème différent.

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes - 30/03/11 | Mis en ligne le 14/07/12
Mail  
| 262 lectures | ratingStar_275344_1ratingStar_275344_2ratingStar_275344_3ratingStar_275344_4
Si tu as m'a lu quelques fois, tu peux savoir que je suis une maman qui est plutôt adepte d'une éducation douce et tranquille. Mes enfants n'ont jamais eu de fessée et ils n'ont pas eu de punition non plus. Ils ont eu des mises à l'écart quelques minutes quand ils étaient plus grands que la tienne en expliquant toujours pourquoi. Mais je trouve que c'est un problème différent. Je peux témoigner puisque mon fils a souffert de tocs et de phobies et qu'il n'en a plus aucune trace aujourd'hui. Si tu as bien lu je n'ai pas dit à mon fils du jour au lendemain, je te laisse dormir tout seul, basta. Cela a été fait progressivement et expliquant, en comprenant que mes peurs avaient créé les siennes. Les tocs, les phobies se mettent en place pour calmer l'angoisse. De ne pas affronter ses tocs les renforcent malheureusement et j'avais l'exemple de ma belle-soeur qui n'arrive toujours pas à vivre de manière indépendante à 45 ans. C'est un travail sur moi-même et une attitude libérante envers mon fils accompagné de thérapie comportementale qui a donné ses fruits. Encore une fois chaque enfant est différent et la projection du parent en chaque enfant est différente. Mon ainé n'a jamais souffert ni de tocs, ni de phobies. Je suis très cool avec mes enfants et comme caline on m'a prédit bien du malheur à l'adolescence et pourtant non ils sont vraiment super bien dans leur peau et très agréables tout en prenant leur indépendance physique et mentale. Je sais que mon fils n'aurait pas pu se libérer si je ne lui avais pas montré par mon exemple que rien de dangereux ne pouvait lui arriver réellement. Quand on répond à un toc, on calme momentanément l'angoisse donc on se dit bon ben pouquoi changer dans le fond ? Le problème s'est qu'on renforce le pourquoi de l'angoisse. Un truc tout bête qu'il a fallu apprendre avec beaucoup de difficultés pourtant c'est qu'on ne meurt pas d'une crise d'angoisse, on est très très mal, mais à un moment donné l'angoisse redescend et de l'affronter sans tocs est tout à fait possible dans un environnement adéquat. Pourquoi ne pas aller voir une pédopsychiatre pour parler de tout cela ? Tous les efforts que j'ai entrepris pour me libérer de mon passé et des vieilles angoisses ont été entrepris car au départ je voulais absolument cesser de transmettre ses choses à mes enfants et quel bien être cela m'a amené et par conséquent à toute la famille. Tu as demandé des avis, peut-être n'es-tu pas prête à les entendre pour le moment mais garde cela dans un coin de ta tête. Pour moi mettre des limites à ana comme à tous les enfants est une chose (après chacun sa manière de mettre ses limites) mais lui transmettre tes peurs et tes angoisses sont 2 choses différentes. En soi dormir avec un enfant de 8 mois n'est absolument pas un problème, par contre tu connais ton passé sur le sujet et c'est une situation différente dans ce cas-là. Je n'ai jamais dormi avec mes parents et pourtant j'ai eu des gros troubles du sommeil, cela a été terrible, mais dans le fond pas plus que tes troubles du sommeil à toi. Et pour finir je voulais dire que tu n'es pas obligée de "disputer" ana en haussant la voix. Personnellement je ne l'ai pas fait et la fermeté avec gentillesse marche très bien aussi. Ce qu'il faut surtout c'est être convaincue de ce que l'on fait. Pour laisser dormir son enfant seul également et tant que je n'étais pas prête je transmettais le faux message à mon enfant. C'est dans ce sens là que c'est important de faire un réel travail sur soi car à un enfant on ne ment pas. Si tu lui dis, tu peux dormir tout seul, il n'y a rien de grave qui t'attend et qu'au fond de toi, tu angoisses à l'idée qu'elle fasse un cauchemar ou une terreur nocturne cela ne marchera pas. Tu as l'air d'être quelqu'un d'intelligent qui réfléchit beaucoup. Je te souhaite le meilleur pour ton avenir et celui de ta fille.
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


275344
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Phobies d'impulsion , voix dans ma tete - phobies

image

Bonjour a tous, je viens sur ce forum pour vous racontez mon histoire. Lorsque j'était petit j'ai subie un traumatise. Ma mère sait fais assassiner pendant mon sommeil. J'avais 9 ans lorsque sa c'est passé. Elle a était tuer suite de coup et...Lire la suite

Crises d'angoises frequentes ,comment m'en sortir.. - angoisse et phobie

image

Bonjour, j'ai 28 ans et voilà plusieurs Annes ou je faits des crises d'angoisses a répétition ! Au début j'angoisser a l'idée de ne pas m'en dormir le soir, palpitations, crises d'angoises avec sensation de " vapeur " et aucun contrôle de moi...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages