Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Autres      (2008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une solution à mes crises d'angoisse ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 19645 lectures | ratingStar_10385_1ratingStar_10385_2ratingStar_10385_3ratingStar_10385_4

J'ai 23 ans, je suis (au départ) une fille super dymnamique, passionnée de musique et plus que tout d'écriture, amoureuse des contacts humains et une àme passionnée par la musique, les gens, mon travail…

Mais depuis 2 ans, rien ne va plus…

J'ai fait ma première crise d'angoisse sans savoir qu'on appelait ce genre de malaise + vomissement + impression de mourrir sur le champs + être dans le gaz…

Bref j'ai vu un généraliste qui m'a dirigé vers un neurologue qui a vu une forte anxiété à l'hancéphallograme en observant une très forte contraction des muscles de mon cerveau.

DIAGNOSTIC => Crise d'angoisse.

TRAITEMENT => Xanax + diriger vers un psychologue/psychiatre.

LE PSY => Je n'ai pas du tout accroché avec lui il partait sur des histoires scolaires et ne ciblait pas mon problèmes qui à l'époque était mon couple, ma jalousie maladive et ma possessivité abusive, je savais que mes angoisses et mon anxiété perpétuelle venaient de là…

Au bout de trois scéances me paraissant stériles, j'ai décidé d'arrêter de le voir car il s'éloignait de mon vrai problème : l'affectif en général (amis, famille, collègues, mon chéri de l'époque et ma possessivité envers tous les gens que j'aime).

Quelques semaines sous Xanax et étonnemment, progressivement, tout allait mieux…

J'ai changé de région il y a 9 mois pour revenir à mes racines, trouvé un super emploi, vécu 6 mois dans ma famille dans le bonheur le plus complet entourée de mes soeurs, mon beauf et mes niièces et neveux, trouvé appart super au bout de 6 mois, un deuxième mi-.temps pour être mieux financièrement, bref tout pour aller au mieux.

Nous sommes le 14 Juillet et depuis le 1er Mai je revis l'Enfer pourtant rien ne s'est passé de négatif au contraire je me sens bien dans mon petit chez moi qui me ressemble et que j'ai customiser à mon image, et étant une grande solitaire-entourée donc je me retrouve au calme avec moi meme et d'un coup je part délirer avec mes amis… Bref le top !!!

J'ai refait une énorme crise d'angoisse un matin a 7h00, j'ai cru mourrir, je ne savais meme plus a quoi cela ressemblait j'avais oublié…

J'ai appelé S.O.S Médecins qui m'a donné un anxialitique qui m'a fait tomber de sommeil…

Je suis allé chez un Ethiopathe qui m'a expliqué que cela venait d'une partie du cerveau qui gardait des choses pour elle et qui tirait la sonnette d'alarme en passant par le corps.

DIAGNOSTIC => Anxiété Généraliséee.

TRAITEMENT => Déblocage de pleins de point (craquement de la nuque, la machoire etc…).

Quelques jours après rebelotte, j'ai eu très très peur, dhiarrée, frissons, tremblements incontrolables, fourmillements sur tout le visage, oreilles bouchées, engourdissement des membres.

Je suis donc allée aux urgences a l'hopital à 3h30 du matin.

DIAGNOSTIC => Crise d'angoisse.

TRAITEMENT => Idem il m'a donné un Atarax et m'a gentiment conseillé de rentrer chez moi dormir car en tant qu'urgentiste il ne pouvait rien faire pour moi… Il fallait que je soit suivie par un généraliste et envisager avec lui une thérapie…

Lendemain rendez-vous chez le généraliste :

DIAGNOSTIC : Spasmophilie combinée à de la tétanie (me provoquant de l'apnée nocturne) dues à l'anxiété.

TRAITEMENT : Lysanxia et Calcibronate (Calcium).

Ca m'a un peu calmé au bout de 10 jours, soit la durée du traitement, et de nouveau quelques jours après rebelotte.

J'ai pris sur moi je me suis dit non c'est psychologique arrete tu délires, mais non…

Je vais à la plage entre amies, super après-midi, d'un coup, sensation subite de rentrer immédiatement chez moi, incofort total de mon corps, sensation de malaise, les oreilles qui se bouchent, les fourmis de partout, la nausée et ce sentiment d'irréalité, vue troubleé, l'impression d'être ivre sans avoir bu…

Une virée entre amis un soir => idem !!! J'ai planté tout le monde sans vraiemnt m'en rendre compte t je suis rentrée dormir…

J'ai tenu une semaine comme ça jusqu'a ce qu'en plein travail (je fais du télémarketing ce qui me plait énormément) , grosse crise d'angoisse, tremblements incontrolables, encore les oreilles qui se bouchent et l'impression que j'allai tomber la tout de suite etc, etc…

J'i vu dans les yeux de ma responsable de l'étonnement et limite de la peur… elle m'a gentiment dit de rentrer…

Je cours chez mon médecin en pleurs en lui disant "J'en ai marre, tout va bien dans ma vie, on vient de me proposer un poste de directrice dont je rêvais tant, j'ai retrouvé l'homme de ma vie que j'avais laissé il y a 8 mois, j'ai plein de concerts de mon idole en perspective, je suis des plus heureuses, c'est mon corps que je ne contrôle plus et c'est mon corps qui me rend malheureuse ! Je ne suis pas en dépression, je reçois de l'amour comme je le souhaite, mon travail ce passe bien, je n'ai pas d'ennui d'argent, c'est cet incorfort dans mon corps qui me donne l'envie de ne plus me réveiller le matin.Je vis en PERMANENCE avec les oreilles complètement bouchées, des fourmis de partout, l'impression de planer, être ailleurs ce qui commence à nuire énorément par contre à ma vie affective, à ma concentration dans mon travail, au fait que je n'ai même plus envie de sortir de chez moi, par peur : JE CRAQUE !!! "

Il regarde mes oreilles, m'osculte me questionne un peu…

DIAGNOSTIC => Spasmophilie.

TRAITEMENT ; Lysanxia, Calcibronate et Atarax en cas de crises…

C'était il y a environ 15 jours et je n'ai plus d'Atarax, j'ai bientot fini ma boite de Lysanxia et au moment ou j'écriss ce message j'ai les oreilles bouchées, le sentiment d'être ailleurs, des fourmis dans tout le corps et notamment sur le visage et sur la langue, des douleurs intercostales…

J'ai envie d'aller voir le feu d'articifice mais non tout le monde y va sans moi car "Je me sens pas d'y aller" tout le monde me motive "Allez viens, rester enfermée n'est pas une solution" Mais non, j'ai déjà tenté au bout de 30 minutes j'ai l'envie subite de claquer des doigts et me retrouver chez moi, mais immédiatement et si je suis loin je stresse tout le long su trajet car je veux y être tout de suite et après… je dors… Je ne pense qu'à ça, me caler devant ma TV et dormir… Et au reveil c'est direct l'angoisse, je snes encore mes oreilles bouchées et je n'ai même plus envie d'affronter ma journée, pourtant Dieu sait si j'aime ma ville, mon appart, les 2 emplois que je cumule (bon surtout le 1er qui me passionne et dans lequel je vais évouluer sous peu) , les gens avec qui je travaille, l'ambiance… Ma vie me plait…

Pour une fille dynamique, sociable pleine d'humour (on m'appelle le boucan ici, la gaité en personne) et ambitieuse, je suis passé à une loque, hermite qui ne supporte plus son corps et qui préfère dormir pour ne plus y penser… Pourtant j'essaye de me surpasser à mon travail je ne laisse rien voir, je prends sur moi inimaginablement bien, toujours le sourire, de l'humour en veux tu en voila…

J'ai l'enterrement de vie de jeune fille d'une collègue que j'adore samedi prochain : Je meurs d'envie d'y aller car je sais que c'est ambiance assurée avec plein de gens que j'adore et la soirée de prévu est vraiment dans mon délire, mais je ne me sens pas d'y aller…

Mon chéri vient en vacances dans 12 jours pour 1 mois de vacances, j'ai pas envie de l'accueillir dans cet état…

J'ai étét promu à un poste a forte responsabilité pour l'automne et je n'ai PAS LE DROIT d'être comme ça car je vais devoir être responsable d'une équipe et j'ai besoin de ma concentration et de mon ETEAT NORMAL tant regretté…

Désolé de ce long roman, mais comme ça vous savez toute l'évolution de cette anxiété généralisé dans les moindre détails, et si quelqu'un se sent capable de m'aider, si quelqu'un à la moindre solution, si quelqu'un pense pouvoir me dirigerm vers un spoécialiste compétent dans le Var, si quelqu'un a vécu une situation similaire et souhaite me contacter via mon e.mail c'est bien volontier que je prendrai celà…

Et pour celui ou celle qui aura tout simplement lu mon message jusqu'à la fin, excuse moi pour la longueur mais je te remercie du fond du coeur d'avoir pris quelques minutes de ton temps pour me lire…

MERCI…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


10385
b
Moi aussi !
100 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par jacques1000 | le 25/12/10 à 17:43

Stop, vos crises d'angoisse sons des crises de panique.
Je lis qu'un médecin vous a prescrit de l'ATARAX...c'est un médic pour les grattages compulsifs entre autre.
Ne consulter pas un généraliste mais un psychiatre...les crises d'angoisse se soigne avec un protocole clair et précis. Je constate de plus en plus que l'on consulte par urgence n'importe comment. En urgence se sont des médecins assistants qui vous prennent en charge. Soyez clairvoyante, l'on s'adresse chez le coordonnier le plus spécialisé et pas n'importe comment

Par Khero | le 07/04/13 à 21:13

Bonjour,j espère que vs allez mieux,en lisant votre roman tt g pu ressentir tt ces symptôme,je vis exactement la Mem chose mon neuro dis que g les artères dilatée mais je pense le contraire,g failli pleurer en lisant...car j en ai marre...g été à Paris pour des étude de finance g laisser Tom b a cause de cet je ne c pas koi...et la je ss en Grande Bretagne pour apprendre anglais et voulais que ça réapparaît tjrs au mauvais mom...g pas envi d laisser Tom b cette fois si,je vous prie de m contacter Mem s il le fait envoyer moi votre num (kiroustyle@hotmail.com),imaginer que ce qui vs ai arriver est entrain d arriver à votre petit frère...j croi que vs comprenez puisk vs l avez vécu,g 21 ans et j me balade dans d forum de neuro...SVP contactez moi

Par shokirishima | le 08/07/15 à 02:03

j'espere que je ne suis pas arrvié trop tard, si tu es la je peux peut etre t aider...

Histoires vécues sur le même thème

Phobies d'impulsion , voix dans ma tete - phobies

image

Bonjour a tous, je viens sur ce forum pour vous racontez mon histoire. Lorsque j'était petit j'ai subie un traumatise. Ma mère sait fais assassiner pendant mon sommeil. J'avais 9 ans lorsque sa c'est passé. Elle a était tuer suite de coup et...Lire la suite

Crises d'angoises frequentes ,comment m'en sortir.. - angoisse et phobie

image

Bonjour, j'ai 28 ans et voilà plusieurs Annes ou je faits des crises d'angoisses a répétition ! Au début j'angoisser a l'idée de ne pas m'en dormir le soir, palpitations, crises d'angoises avec sensation de " vapeur " et aucun contrôle de moi...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages