Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Autres      (2008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une thérapie d'avenir//traumas/angoisses/phobies

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 08/10/11 | Mis en ligne le 02/04/12
Mail  
| 294 lectures | ratingStar_235892_1ratingStar_235892_2ratingStar_235892_3ratingStar_235892_4
Bonsoir, J'espère que mon histoire pourra donner des elements de réponse à certains… : ça risque d'être un tout p'tit peu long… mais si mon expérience/conclusions pouvaient aider : Suite à un évenement qui m'a véritablement traumatisée, suite auquel j'ai connu les pires ressentis d'angoisse pour la première fois de ma vie, j'ai essayé de, à la fois comprendre ce qui m'arrivait, et de trouver une solution… : j'ai essayé la thérapie analytique mais cela ne calmait pas du tout mes très fortes angoisses très difficiles, faites de terreurs et d'anxiété quasi permanente… j'ai aussi fait de la sophrologie qui, en soi, je pense, peut être une aide pour apprendre à se calmer sur l'instant de l'angoisse, mais, dans mon cas, ça ne me convenait pas car cela ne résolvait pas le problème en lui même… (cad, 2 minutes après m'être calmée, je pouvais refaire une crise d'angoisse…). J'ai fini par comprendre à force d'observer mes symptomes que toutes mes phobies avaient pour point commun le même sentiment que celui qui m'a térrorisé le jour J de mon traumatisme : un sentiment mêlé d'impuissance (car je ne pouvais pas arrêter/controler la situation) et de terreur… = je me suis retrouvée bloquée dans une situation terrifiante de plusieurs heures… Ceci étant le coeur de ma problématique, maintenant, cette même panique se déclenche dans toute situation bloquée = ascenceurs, avion, train, etc etc… J'ai enfin lu des choses qui "expliquaient" logiquement ce que je ressentais quand j'ai commencé à lire des choses sur l'Etat de Stress Post traumatique, qui, contrairement à ce que je croyais auparavant, englobe beaucoup plus que "assister à un attentat" ou "être en danger de mort" : d'ailleurs, les critères qui sont maintenant retenus pour diagnostiquer cet état de PTSD sont : - une detresse/peur intense. - ajouté à un sentiment d'impuissance. Ces 2 composantes pouvant créer une sorte d'association inconsciente qui ancre l'angoisse, qui ensuite reste en soi et se répète à chaque fois qu'une situation va rappeller, de près ou de loin, ce moment traumatisant… Bon, dans mon cas, c'est vraisemblablement ce qui s'est passé puisque je ressens la même chose à chaque fois… que je me sens bloquée… Et je comprends maintenant pourquoi beaucoup de témoignages de personnes angoissées commencaient par "j'ai d'abord eu une grose crise d'angoisse et depuis…" s'nsuit souvent… la peur de la peur, de la prochaine crise, etc… cela devient chronique et s'installe… Mais on ne comprend pas pourquoi X situation (dont on sait consciemment qu'elle représente aucun danger) nous panique au point d'éviter par la suite de s'y confronter et l'on en devient phobique… Le lien avec/ ce qui rappelle la situation traumatisante (lorsqu'une phobie/des angoisses se développent à la suite d'un traumatisme) peut être parfois si loin du jour J que l'on ne peut lui donner de signification, on se croit alors fou, et cela génère encore plus d'anxiété… La bonne nouvelle étant que biensûr, on n'est pas fou et on ne va pas le devenir !! Puisque c'est une réaction normale, et répandue, après un gros choc, d'avoir de telles angoisses : c'est une réaction de défense au départ (la peur, c'est à la base quelque chose de sain, une réaction de survie…) qui peut devenir ensuite inapropriée… Le problème étant, comment faire cesser cette réaction trop forte… Donc, moi, après des années, ayant enfin compris à peu près le mécanisme qui liait toutes mes peurs à ma 1ère grosse terreur, en cherchant des infos sur le stress Post traumatique et les solutions possibles, je suis tombée sur le livre de Peter Levine, qui est une approche dont la théorie repose sur les nouvelles découvertes quant à l'impact des chocs emotionnels sur le cerveau… pour faire rapide : Quand un stress est trop intense, il s'inscrit dans le corps, y laissant une trace/ s'y enregistre, c'est comme "en mémoire", car il n'est pas "déchargé" naturellement (comme on le fait naturellement après un gros stress où on se met à trembler par exemple…) sauf que là, le choc, trop intense, "sature" en quelque sorte notre capacité de gérer correctement, et reste donc inscrit en nous… Voici un extrait : Les symptômes traumatiques ne sont pas causés par lévènement lui-même. Ils apparaissent lorsque lénergie mobilisée pour faire face à un danger extrême, ou qui met en péril la vie dune personne, na pas été complètement déchargée et assimilée par le corps. Ces symptômes sont la conséquence dune réponse biologique réflexe (déclenchée par une menace) qui na pu atteindre son terme et reste figée dans le temps. En permettant à cette réaction immobilisée de se libérer et de sachever dans le présent, elle peut ainsi être dépassée et le traumatisme peut être guéri. -Peter Levine, auteur de Réveiller le tigre, créateur de la Somatic Experiencing. C'est le 1er livre (après une 20aine !! ) qui décrit aussi bien ce que je ressens, et ça tient debout ! La technique qu'il propose pour se libérer de cette "empreinte" s'appelle la "Somatic Experiencing"… Je viens donc d'essayer et cela m'a confirmee la précision du livre… qui expliquait parfaitement mon ressenti, car en effet, rien qu'avec les sensations corporelles (= en se concentrant dessus) on fait remonter le jour J (ma 1ère grosse crise) , mais heureusement, à toute petite dose… **cela m'a donc confirmé que le traumatisme, pour être aussi présent 10 ans après, est bien inscrit dans le corps -que mes symptômes d'angoisses sont liés à cette "trace"… ou "mémoire" du corps… Le principe : Aller *tout en douceur* dans le traumatisme, c'est à dire à toute petite dose (autrement, j'aurais pas supporté…) et, dès que ça commence à pas aller, en nous faisant nous concentrer sur telle ou telle chose, on nous refait passer à un état de bien-être… ( (Et là, j'insiste sur le fait que : 1. On n'a pas le temps de ressentir "l'horreur" du jour J. 2.Les techniques pour nous faire "sortir" de cette sensation à cet instant sont instantanées (j'étais en effet bleuffée de pouvoir aussi vite "aller" dans cette sensation comme "d'en ressortir") -- Moi qui avait très peur de "toucher" au sensations de mon traumatisme, j'ai été alors rassurée et confiante pour la suite…) ). Et donc, ce sont ces aller-retours successifs entre **traumatisme//bien être** qui permettent de faire retrouver son équilibre au système nerveux… en déchargeant petit à petit cette energie accumulée… afin de retrouver sa résilience naturelle… Je viens de commencer et je sens que l'intensité de ma terreur d'origine s'affaiblit… J'avais entendu parler de thérapies où l'on faisait revivre le traumatisme mais cela ne m'interresse pas car je sais que pour moi, ça me retraumatiserait de revivre une deuxième fois le jour J ; Or là, j'ai trouvé un très bon compromis car dès que j'ai comencé à me ressentir comme le jour J, j'ai pas eu le temps d'avoir peur que de suite, je ne sais trop comment, la thérapeute a su me ramener à l'instant présent, au bien être du moment présent… ouf… donc, pas de souci de ce coté là ; Voilà donc où j'en suis… Je prends pas de calmants, je ne veux pas car je veux récuperer le contrÖle par moi-même car je suis sûre que c'est possible ; Je pense avoir trouvé là une thérapie qui propose une vraie solution et je voulais faire part de mon expérience… Les recherches et découvertes en Stress Post Traumatique étant relativement récentes, cette thérapie est peu connue en France, je ne trouve partiquement rien sur le sujet… ni de forums francais ou on en parle… Alors si des personnes connaissent ou voudraient en discuter, voici mon email : Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce sujet : En anglais : En francais :
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


235892
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Phobies d'impulsion , voix dans ma tete - phobies

image

Bonjour a tous, je viens sur ce forum pour vous racontez mon histoire. Lorsque j'était petit j'ai subie un traumatise. Ma mère sait fais assassiner pendant mon sommeil. J'avais 9 ans lorsque sa c'est passé. Elle a était tuer suite de coup et...Lire la suite

Crises d'angoises frequentes ,comment m'en sortir.. - angoisse et phobie

image

Bonjour, j'ai 28 ans et voilà plusieurs Annes ou je faits des crises d'angoisses a répétition ! Au début j'angoisser a l'idée de ne pas m'en dormir le soir, palpitations, crises d'angoises avec sensation de " vapeur " et aucun contrôle de moi...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages