Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

3 ans de névrose d'angoisse, cela fait du bien d'en parler

Témoignage d'internaute trouvé sur teemix
Mail  
| 1347 lectures | ratingStar_219137_1ratingStar_219137_2ratingStar_219137_3ratingStar_219137_4

Voilà, la névrose d'angoisse regroupe différents symptômes très difficiles à supporter (et je sais de quoi je parlePersonnellement ça fait 3ans que j'en fait (depuis que j'ai arrêté le shit et la fête en général) je suis anxieuse dès le réveil, mais pas tous les jours dumoins maintenant ; quand je suis dans un magasin ou avec qqu'1 qui m'agace ou tout simplement quand je me tracasse trop, je sens une bouffée de chaleur ou un étouffement, alors comme je panique de pas savoir pourquoi ça m'arrive, d'autres symptôme arrivent rapidement je fait une grosse crise de tacchycardie et j'ai l'impression que je vais mourir. En permanence g l'estomac qui bouge d'ailleurs ça me vaut d'être soignée pour une hernie hyatale… Moi pour que la crise se calme il faut que je me cache, que je pleure (ça enlève la pression, faut pas hésiter à se forcer à pleurer même si c'est pas dans tes habitudes…) et je prend un demi lexomil. L'important c'est d'avoir une respiration ventrale. La névose d'angoisse c'est simplement ton inconcient qui ne veut pas admettre une frustration ou une culpabilité, du coup tu as un manque de confiance en toi qui te fait honte. Enfin moi j'ai remarqué ça. De mon côté c'est parceque j'ai festoyé toute mon adolescence et ce que j'ingurgitais me donnait beaucoup de confiance en moi, quand j'ai voulu arrêter, j'ai commencé à avoir ces crises. Au début comme tu ne comprends pas ce qui t'arrives tu flippes carrément et tu te renfermes sur toi. Mais c surtout pas le truc à faire… si tu veux en guérir ne te désociabilise SURTOUT pas et n'hésite pas à en parler à tes proches. Si j'en fais encore c parceque g fait la… de m'éloigner du monde et de ne pas affronter l'angoisse. J'ai trouver aujourd'hui ce qui ne va pas dans ma tête, en fait c'est un mélange de plein de trucs mais je ne m'étais pas aperçue que depuis l'enfance j'était en conflit avec ma mère et que je n'avais jamais osé lui dire ses 4vérités de peur de la blésser, puis d'autres petits soucis d'ordre amoureux etc… Dans la vie il ne faut pas retenir ses émotions car c'est ce qui amène la névrose, puis l'angoisse, l'anxiété, c'est qu'on a toujours tendance à prendre sue sois. N'hésite pas a rejeter les fautes sur les autres de tps en tps CA FAIT DU BIEN ! ! !On peut s'en sortir rapidement si tu ne fais pas comme moi, moi je n'ai jamais voulu voir de psy du coup g mis de tps à comprendre mais n'oublie pas de toujours relativiser : il ne peut rien t'arriver, si tu es sûre de toi ce n'est pas une tare ok ? Maintenant c'est rare quand je suis mal mais quand ça vient je relativise et je me calme sans cacheton…
  Lire la suite de la discussion sur teemix


219137
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages