Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Avec l'arrêt de l'alcool, je suis dans un état d'angoisse hallucinant

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 2327 lectures | ratingStar_106171_1ratingStar_106171_2ratingStar_106171_3ratingStar_106171_4

Voilà plusieurs années que je me sais très angoissé. Tout a commencé à 18 ans (j'en ai 37) quand j'ai senti pour la première fois ma première crise d'angoisse avec sensation physique (gêne dans la gorge) comme si j'avais attrapé une petite angine. J'ai mis du temps avant de comprendre qu'il s'agissait d'angoisse.

Je n'ai jamais consulté de psy durant toute ces années ou mon stress a pu s'exprimer à loisir, j'ai pris sur moi, lutter en me disant que ça irait mieux demain, manger tous les ongles et peau de mes mains (peau qui est devenu de la carne d'ailleurs tellement c'est allé loin) et… l'angoisse a toujours été là finalement. Je viens de rompre avec mon ex (cela fait 6 mois) , la situation m'était devenu insupportable et j'en étais arrivé même à boire 4 à 5 bières assez fortes tous les soirs pour faire passer mon angoisse (je me disais que ce n'était que de la bière finalement).

Voici bientôt un mois et demi que je ne bois plus une goutte d'alcool et je suis, mais alors… , extrêmement angoissé. L'effet anxiolytique de l'alcool, jamais je ne l'aurais imaginé aussi puissant sur moi… j'ai arrêté car j'étais crevé (pardon le bon terme est "défoncé" le matin, impossible de rester concentré au bureau (cerveau à 20% de ses capacités) et complètement out le soir au retour à la maison. Il fallait que j'en prenne une petite pour retrouver de la vigueur.

Je vous dis tout cela maintenant car j'ai pris du recul mais si j'avais su… j'aurais attaqué au Xanax depuis bien longtemps !!!!

Avec l'alcool et le stress, mon sommeil est devenu complètement pourri (court réveil 3 fois par nuit mais qui je le sens, pollue ma récupération, terreur nocturne) , fatigue énorme le matin au levé.

L'arrêt de l'alcool me rend plus alerte au bureau, dans la vie en général mais je suis dans un état d'angoisse hallucinant… comme si il me manquait quelque chose !!!

Mon médecin m'a prescrit du Xanax pour un mois, j'avoue flipper un peu car j'ai entendu parler des effets "addictifs" de ce type de médoc (benzodiazépine je crois) qui agissent directement sur le système nerveux central… mais bon est ce pire que l'éthanol (alcool) ?… je ne le pense pas.

En parallèle, j'a repris une activité sportive, alimentation saine, avec un petit bonbon (0,25 mg) le soir avant de se coucher, + une consultation régulière d'une psychiatre (qui ne me plait pas du tout…).

Je ne sais dire si je suis en dépression… mon état s'est dégradé d'années en années, je le sens, les envies sont moins là, je fais les choses un peu mécaniquement.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


106171
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages