Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Crise de panique soudaine.

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 754 lectures | ratingStar_262101_1ratingStar_262101_2ratingStar_262101_3ratingStar_262101_4
Bonjour, J'ai ce même souci de phobie sociale, essentiellement lorsque je me retrouve dans un environnement inconfortable (bruyant, trop chaud, trop serré) avec beaucoup de personnes connues et inconnues, avec lesquelles je ne suis pas forcément à l'aise. L'exemple typique est la cantine où il arrive que je ne puisse boire mon eau car ma main tremble lorque j'approche le verre de mon visage, et ma tête se met à trembler lorsque j'essaie de boire. J'arrive parfois à surmonter ces tremblements en expirant longument au moment où mes lèvres touchent l'eau. Pas pratique certes mais parfois efficace. L'autre situation catastrophique est lorsque je me retrouve en tête-à-tête avec une personne (homme ou femme d'ailleurs, mais plutôt avec les hommes quand même) et que je dois boire mon verre ou mon café. Si je ne suis pas à l'aise ou que soudainement je me rends compte que je suis le centre d'attention de mon interlocuteur, d'une part j'ai du mal à supporter son regard et les traits de mon visage tremblent, je dois donc alors maintenir ma tête avec ma main pour ma stabiliser. D'autre part, je ne peux plus boire tant que la personne me regarde. C'est arrivé il y a peu et je n'ai pas touché à mon café. J'étais prise comme d'un accès de panique (intériorisé pour ne rien montrer) et j'ai prétexté que je ne pouvais pas boire le café parce qu'il était infect. Bref, c'est un comportement qui s'est déclenché vers l'âge de 18 ans, j'en ai aujourd'hui 32, et qui est ponctuel et qui s'accentue lorsque mon état général n'est pas terrible : périodes de fatigue, de manque de confiance en moi, impression de ne pas être soutenue comme il faut par mon partenaire. C'est assez usant sur le coup. Ce sont aussi des périodes où j'ai beaucoup de mal à choisir des vêtements à mettre le matin… un lien ? Je ne sais pas comment guérir de ça, et j'ai le sentiment que ces petites paniques sont de plus en plus difficiles à gérer, tout en restant ponctuelles, heureusement. Si mon témoignage peut aider quelqu'un ou bien si l'un d'entre vous a su guérir par lui-même d'une telle gêne, je suis preneuse !!! Merci ! Delphine.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


262101
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages