Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Crises de panique en voiture

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 3316 lectures | ratingStar_84211_1ratingStar_84211_2ratingStar_84211_3ratingStar_84211_4

Il y a un an et demi sans aucune raison, j'ai eu une grosse attaque de panique au volant alors que je me rendais à mon travail. J'ai été obligé de m'arrêter sur le côté de la route car je croyais perdre complètement pieds ! Sensation d'étouffer, de devenir folle, de perdre le contact avec la réalité, tremblements, frissons, palpitations et l'impression d'une mort imminente. Des gens se sont arrêtés et là tout s'est calmé. Pendant 6 mois, j'ai vécu l'horreur avec la crainte de prendre ma voiture de peur que ça ne recommence… et ça a recommencé ! Je suis allée voir une psy qui m'a prescrit des antidépresseurs (spécialement adapté pour les phobies, les angoisses). Il y a eu un léger mieux puis pendant 5 mois plus de phobie, aucune peur. Je n'y pensais même plus. Alors qu'à une période si je devais aller faire des courses ma fille venait avec moi (quand elle le pouvait). Et puis en octobre, sans facteur déclenchant, réapparition des attaques de panique ! Je me lève le matin en appréhendant le fait que je vais devoir prendre la voiture (ces attaques de panique surviennent quasiment toujours au même endroit sur une 4 voies que j'emprunte pour aller au travail). Ceci ne se produit pas quand je suis passagère ou quand je suis accompagnée. J'en ai reparlé avec un médecin avec qui je travaille (je bosse au SAMU) qui m'a conseillé de voir un psychanalyste pour trouver la cause de cette phobie. C'est une chose difficile à gérer au quotidien surtout quand tout va bien. Je ne souffre pas de dépression, je suis bien dans ma peau… enfin je ne comprends pas pourquoi cette phobie a tant pris de place dans ma vie. MOn mari le sait mais j'évite de lui en parler… Par contre j'ai trouvé récemment un truc qui m'empêche ces crises : dès que j'aborde cette 4 voies je téléphone à un ami, une amie et le fait de discuter avec quelqu'un de chose et d'autres font que mes pensées sont focalisées sur autre chose que ma peur. Bien sur mes amis ne savent pas pourquoi je les appelle mais c'est une bonne parade que j'ai trouvé… pour l'instant.Je voulais juste te préciser que ces angoisses sont pour moi aussi plus importantes quand il fait nuit.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


84211
b
Moi aussi !
17 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages