Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

En cas extrême je prends de l'euphitose

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 7256 lectures | ratingStar_61255_1ratingStar_61255_2ratingStar_61255_3ratingStar_61255_4

Depuis des années.

Il faut que tu essaye de traiter ton problème dans la durée.

Je m'explique. Il y a des moments où, comme toi, je me réveille toutes les nuits avec des angoisses sans pouvoir me rendormir.

A d'autres périodes, cela va mieux, et si je me réveille, j'arrive quand même à me rendormir.

Je n'ai jamais vraiment pris de somnifères, mais j'ai eu une période sous deroxat (anti-dépresseur) avec aussi du bromazépam (anxiolitique).

Cette période passée (6 mois environ) , j'ai gardé mes comprimés de bromazépam (qui me faisaient dormir) sous la main.

Je n'en utilisais un qu'en dernier recours. Lorsqu'après deux heures d'insomnie, je sentais que ça empirait et que la boule au creux de mon estomac ne passerait pas toute seule. Mais vraiment, je ne réservais ça qu'aux nuits de désespoir. Le fait de savoir que j'avais ce médicament sous la main au cas où m'a beaucoup aidé (je n'en ai réellement pris que 5 ou 6 fois…).

Maintenant, je vis avec ça et j'adopte le mêm comportement, sauf qu'au lieu du bromazepam (qui est quand même un médicament chimique donc assez fort) , j'utilise de l'euphitose (à base de plantes) ou de la teinture mère homéopathique d'escholitzia californica (pavot…).

Tout ça est en vente libre à la pharmacie, et si tu gères bien tes crises d'angoisse, c'est vraiment une aide précieuse. Il y a des périodes où j'en prends toutes les nuits (et là, ça finit par moins bien marcher…) et des périodes où je n'en prends qu'épisodiquement (alors là ça marche super bien ! ).

On ne s'en sort jamais vraiment, je pense, mais il y a des périodes de récession…

Ceci dit, je te comprends, quand on est dans une mauvaise passe, les journées sont très dures après les nuits d'angoisse.

Quant au médecin, trouves en un qui te redonnes confiance en toi : homéopathe, psy, généraliste, peu importe du moment que tu as confiance en lui.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


61255
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages