Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai des crises d'angoisse depuis j'ai suivi mon homme à l'étranger

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 395 lectures | ratingStar_225147_1ratingStar_225147_2ratingStar_225147_3ratingStar_225147_4
J'ai rencontré l'homme que j'ai attendu toute ma vie il y a à peu près un an... nous sommes tombés amoureux en même temps et une très grande sérénité et apaisement s'est installé entre nous nous avions enfin trouvé ce que nous cherchions, et plus besoin de chercher l'âme soeur, on s'était retrouvés beaucoup d'amour, de complicité et de bonheur puis, au bout de 6 mois, il déménage à l'étranger pour des raisons professionnelles... sans hésiter une seule seconde il faut dire qu'honnêtement il n'avait pas le choix on se promet de patienter pour la période d'éssai (6 mois), à la fin de laquelle je promet de le rejoindre en demandant moi-même une mutation le problème, c'est que la seule possibilité pour moi de travailler là bas, c'est de devenir "home-based", donc de travailler du domicile... je commence à le faire pendant ses 6 mois, de temps en temps, et je commence à ressentir un sentiment d'angoisse très fort, d'isolement total il faut dire que je suis quelqun de très sociable et j'ai besoin de rencontrer du monde, au bout de 2 jours bloquée à la maison en général je déprime! bref, cette angoisse monte jusqu'à exploser en crises de paniques (qui m'empêchent de manger, dormir, travailler) au moment où il est confirmé dans son boulot, c'est à dire au moment où je suis censée demander ma mutation je prends alors des antidepresseurs pendant 2 mois, que j'interrompt quand j'ai l'impression de reprendre le dessus de la situation je n'ai toujours pas compris ce qu'il se passe... avec lui tout va bien, mais la distance n'aide pas à communiquer, il est très introverti puis l'idée d'avoir un enfant ensemble... c'était une vraie bataille essayer de le convaincre, il ne voulait pas tant qu'on n'est pas mariés, ou du moins qu'on vit ensemble puis rebelote, il change d'avis... il doit vraiment tenir à moi et alors c'est moi qui replonge dans l'angoisse... depuis 6 mois je suis très instable, toutes les 24-48 heures je passe du calme à l'angoisse totale ou à la dépression c'est quelque chose qui me prend "aux trippes" et que je ne maitrise nullement, il n'y a rien qui m'aide à me distraire j'ai juste appris à faire semblant que tout va bien, je suis bien obligée à le faire dans mon travail j'ai l'impression de vivre dans un cauchemar, dans le brouillard total, je ne sais plus où j'en suis je ne peux rester avec lui, ni sans lui je suis une psycothérapie depuis 4 ans et demie, et les "pistes" de réfléxions évoquées sont: que je me retrouve avec ce que j'ai attendu toute ma vie mais absolument pas dans la forme que j'avais imaginé; que je n'ai pas résolu mon complexe d'oedipe, et que je cherche en mon copain une partie de mon père; que j'ai la trouille totale de l'engagement. J'ai du mal à savoir quelle est la piste à creuser, je pense qu'il y a à creuser un peu les 3, mais ce que je ne comprend pas c'est que j'ai toujours pensé être quelqu'un de serein, des fois des coups de blues mais globalement une fille heureuse, et surtout solide aujourd'hui je ne suis plus rien de tout ça... une décision se presse, il ne va pas m'attendre éternellement merci à tout ceux/celles qui voudront bien répondre à ce message!
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


225147
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages