Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

La maladie de mon père m'a angoissée

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 509 lectures | ratingStar_222642_1ratingStar_222642_2ratingStar_222642_3ratingStar_222642_4
Papa est malade depuis 6 ans : 3 cancers et une rupture d'anevrisme ; depuis a peu pres un an, des que j'allais me coucher, j'attrapais des douleurs au coeur, dans les bras, une sensation de crise cardiaque? j'avais l'impression de mourir tous les soirs? puis, un jour, il y a environ 6 mois j'ai attraper ce malaise au volant en allant le conduire au centre de cancereux, sur l'autoroute je me suis fais force pour ne pas arreter sur la bande d'arret d'urgence. En arrivant a l'hopital, je me suis fais prendre ma tension par une des infirmiere, j'avais a peine 10 je lui est parlée de mes petits desagrements elle m'a dit d'aller voir mon medecin traitant, que cela correspondait a des crises d'angoisses et de paniques et qu'il ne fallait pas rester comme cela .J'ai encore attendue avant de consulter, jusqu'au jour ou je ne pouvais plus parler a quelqu'un de papa sans attraper des crises de larmes avec toujours cette sensation de mourrir? j'ai donc consultée mon medecin il y a 1 mois1/2 elle m'a posée beaucoup de questions, j'etais en larmes cette peur ne me quittais plus papa est malade et se bat tous les jours, et c'est moi qui est peur de mourrir? apres discution elle m'a dit quelle me donnait un traitement, qu'il ne fallait pas le stopper et que minimum ça serait pour 6 mois?La premiere semaine, je me sentais encore plus mal j'avais toujours envie de dormir et comme je travaille j'avais du mal a assumer le boulot, la maison, les enfants, et les allez retour pour donner les soins a papa j'ai donc rappelée le medecin pour lui die, elle m'a dit de ne pas l'arreter surtout, mais de le continuer que tout aller rentrer dans l'ordre tres vite ; j'ai continuée? 3 jours apres, le miracle s'est produit je peu aller me coucher sans avoir peur de mourrir je ne passe plus par mes crises de larmes et je peut reprendre ma voiture sans cette boule d'angoisse qui ne me quittez plus. J'en suis a mon 2éme mois de traitement, et franchement malgres que l'etat de papa ce degrade de jour en jour, cela me permet de l'accompagner au fil des jours dans ce parcours sans issue? voila vous savez tout (j'ai oubliée de vous dire que le traitement est un anti depresseur il s'agit de : 1 cachet de seropram le matin).Sincerement j'ai toujours etais contre ce genre de traitement mais là j'etais au bout du roulot, il ne faut jamais dire jamais
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


222642
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages