Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le Lexomil, ma seule remède

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 7 ans
Mail  
| 1914 lectures | ratingStar_114130_1ratingStar_114130_2ratingStar_114130_3ratingStar_114130_4

Je souffre de ce mal chronique qu'est l'attaque de panique depuis l'age de 13 ans. J'en ai 34 aujourd'hui. Ce mal pervers sommeille en vous lorsque vous prenez des anti-depresseurs (utiles quand on ne peut plus lutter soi-meme) mais ressurgit irrémédiablement lorque le stress lié au travail, à la vie familliale revient de manière cyclique. Aujourd'hui je lutte pour ne pas reprendre du Deroxat (effets secondaires importants pendant les 2 premières semaines du traitement). Ma seule bouée en cas de crise reste cette boite verte que tout le monde connait : je veux parler du Lexomil. Aujourd'hui, les pulsations de mon coeur m'accompagnent toute la journée avec l'éternelle crainte de voir ce coeur s'accélérer subitement pour finalement s'arréter faute de force. Je redoute comme tout le monde les endroits où la fuite devient difficile (transports en commun, périphérique, routes encombrées par les embouteillages…) Voilà comment je me porte aujourd'hui. Comme je l'ai souvent dit : mieux vaut se fracturer une jambe que d'être atteint de crises de panique.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


114130
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages