Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes problèmes quotidiens me provoquent des crises d'angoisses

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 23/01/11 | Mis en ligne le 29/07/11
Mail  
| 513 lectures | ratingStar_217702_1ratingStar_217702_2ratingStar_217702_3ratingStar_217702_4

L'année dernière, j'ai fait une bouffée délirante aigue. Cela a commencé lentement : je croyais qu'une personne de mon entourage faisait de la magie noire sur moi, mais j'arrivais à dissimuler mes peurs et les recherches que je faisais pour me "protéger". Puis j'ai fait des crises d'angoisses, cru que des membres de ma famille allaient mourir, que d'autres me persécutaient, que c'était bientôt la fin du monde et que j'avais acquis des pouvoirs spéciaux pour survivre, que ma cousine était ma soeur, que l'univers s'adressait à moi par l'intermédiaire des affiches, des e-mails de spam etc… J'ai fait une semaine d'hôpital psychiatrique pendant laquelle j'ai fait semblant de prendre les médicaments (car je ne me croyais pas malade) , puis je les ai pris après une énième crise d'angoisse car même si j'adhérais à mes idées, j'en avais marre, je me rendais compte que je n'allais pas bien. Je croyais qu'il y avait un fantôme chez moi aussi car j'entendais des voix et je sentais un courant froid, ce qui m'a poussée à déménager ! Bref, pendant toute cette période (plus de 6 mois) , j'ai réussis à travailler tant bien que mal, à vivre malgré les angoisses que j'avais et l'impossibilité de me confier, car je me rendais compte qu'on ne me croirait pas. Après être retombée sur terre, j'ai déprimé pendant un mois, à pleurer tout le temps. Et depuis 5 mois je récupère petit à petit mon énergie, j'arrive à faire de plus en plus de choses, heureusement je bosse en free-lance, donc je peux augmenter petit à petit mes activités sans que mes clients réguliers ne sachent ce qu'il s'est passé. Entre temps, mes rapports avec ma famille ont changé : je me suis rapprochée de mes parents. J'en ai assez des conflits avec tout le monde (proprio, boulot, etc…) mais malheureusement on ne peut pas toujours y échapper. Je fais attention cependant car ces dernières années j'ai beaucoup lutté seule, et je pense que cela fait partie des choses qui m'ont poussée à craquer. Je voulais partager cette expérience avec des personnes l'ayant vécue : c'est très fatigant tout cette période passée à "contenir" le délire. C'est vraiment épuisant mentalement, je n'avais jamais rien vécu de si dur. Et j'ai dû faire preuve de courage, même si mes craintes étaient imaginaires. J'ai l'impression à la fois de mieux me connaître, mais de m'être aussi un peu perdue, car beaucoup de choses ont changé autour de moi, je ne vois plus la vie de la même façon. J'essaie d'éviter le stress au maximum mais ça n'est pas possible… Y'a t-il ici des personnes ayant vécu ce genre de problème il y a quelques années et qui pourraient en parler avec plus de recul ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


217702
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages