Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Paternité suivie d'angoisses: mon mari va maintenant mieux.

Témoignage d'internaute trouvé sur famili 36 ans
Mail  
| 882 lectures | ratingStar_138929_1ratingStar_138929_2ratingStar_138929_3ratingStar_138929_4

Mon mari a toujours paniqué, sur tout… un rhume, c'était forcement une pneumonie etc… il disait toujours : "il est pas normal notre fils : il est toujours malade ! "

Ce qui était faux bien sur !!! A part les otites et rhinos à toutes les sauces COMME TOUS LES BEBES !!!  

Ne te tracasses pas de ne pas être "présent" pour le bébé : il n'a besoin que de sa mère, et sa mère a besoin de… calme !

Et des copines !

Mon mari a fini par aller consulter un psy au bout de quelques mois car c'était devenu invivable pour tout le monde : les angoises finissent par engendrer de l'agréssivité, et comme toi, il "pétait des cables" si le petit faisait trop de bruit la nuit. Surtout parce que cela le torturait de ne pas savoir et contrôler !

Un être en souffrance… ce n'est pas de ton fils dont tu parles, mais de toi ! C'est toi qui souffre actuellement ! Et au lieu de demander à ton fils de "faire bonne figure " pour que tu ailles mieux, cherches toi un espace de parole qui te permette de comprendre ce qui se passe dans ta vie, dans ta tête et dans ton histoire !!!

Mon mari va mieux depuis quelques temps. Il n'a pas fondamentalement changé, mais ne fait plus trop porté à notre fils. Et puis le bébé a 6 ans maintenant, et il connait son père !

Le moment le plus difficile pour mon mari c'était de constater que notre fils n'osait pas lui dire quand il faisait de la fièvre pour pas le stresser et qu'il attendait jusqu'au soir que je rentre pour me dire "Maman, j'suis pas bien… "

Sans la thérapie, on en serait encore là et sans doute avec une certaine agressivité en plus car mon mari ne supportait pas ce manque de confiance de la part de son fils !

La culpabilité engendre l'agressivité et surtout, elle t'enferme dans ta propre histoire plutôt que te projeter dans l'avenir !

La paternité est un tremblement de terre ! C'est peut être l'occasion de "dépoussierer" tes vieux démons et aller de l'avant !
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


138929
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages