Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Crise d'angoisse      (510 témoignages)

Préc.

Suiv.

Phobie scolaire - phobies

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 18/10/13 | Mis en ligne le 04/06/14
Mail  
| 358 lectures | ratingStar_530187_1ratingStar_530187_2ratingStar_530187_3ratingStar_530187_4
Salut à tous, Je m'appelle XXXX'ai 21 ans. J'aimerais vous faire part de mon expérience et avoir vos avis la-dessus. Voila tout a commencé à mes 18 ans pendant mon année de terminale, j'étais dans une école privée élitiste et j'avais vraiment du mal à supporter ce système la mais pourtant je tenais malgré tout. Puis au mois de mars j'ai craqué, j'étais dans l'impossibilité d'aller en cours, j'ai sombré petit à petit dans une dépression suivie de TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs). J'ai donc été déscolarisée pendant deux mois, je prenais des antidepresseurs et anxyolitiques. Petit à petit, je sentais un petit mieux du coup je me suis forcée à retourner en cours, j'étais tellement anesthésiée par les médicaments que je ne voyais pas l'utilité de me rendre en cours mais pourtant j'ai tenu jusqu'au bac. J'ai donc passé mon bac et malheureusement je ne l'ai pas pas eu. S'en ait suivi une autre année de terminale qui m'a permis de l'obtenir. J'étais alors soulagé d'un poids, avec l'intime conviction d'avoir tourné la page définitivement. L'année suivante j'ai été en fac d'histoire et au bout de quelques mois j'ai décroché car je me suis rendue compte que ça ne m'intéressais pas. J'ai donc passé un concours pour rentrer dans une école de commerce j'ai été accepté, j'étais alors aux anges puisque c'était une très bonne école. J'ai donc intégré cette école en septembre et c'est là que la catastrophe arriva. Petit à petit, je déclenchais des crises d'angoisse, de panique, je vomissais sur le trajet, je ne savais pas ce qui m'arrivait puisque c'était arrivé du jour au lendemain. Et une après-midi, désemparée, j'ai ingurgité une bonne dose de médicaments… mon père m'a découvert à moitié inconsciente et m'a donc fait vomir pour que tout sorte. J'ai mis une journée à m'en remettre puis la décision a été prise. Je ne retournerais pas là-bas. Cela a été mon deuxième échec après le bac et je l'ai plutôt mal vécu puisque j'ai été déscolarisé ensuite pendant 6 mois. J'ai pu intégré à la suite de ces 6 mois une autre école de commerce ou à mon grand étonnement tout s'est très bien déroulé. Malheureusement, à la fin de l'année, j'apprends que je dois redoubler, étant la seule dans ce cas cela m'a un peu peiné puisque je savais que j'allais ne plus être avec ceux que je connaissais déjà. Nous nous retrouvons maintenant en septembre, il y a donc un mois ou j'ai intégré ma nouvelle promotion. Tout s'est bien déroulé au début mais petit à petit je me sentais de plus en plus angoissée en cours, le ventre noué, la bouche sèche, mal à la tête, envie de vomir bref des symptômes insoutenables. Pourtant, j'arrivais encore à aller en cours mais plus le temps passait plus je me voyais dans l'obligation de quitter les cours de plus en plus tôt et dès lors que je passais le portail de l'école, toute mon angoisse disparaissait. C'était comme si je m'autorisais enfin à être moi-même, à pouvoir enfin respirer et relâcher toute cette pression accumulée dans la journée. J'ai tenu pendant 3 semaines et un jour en rentrant j'ai craqué, j'étais épuisée, éreintée, tout cela me fatiguait nerveusement. Le lendemain, je me suis levée, je me suis forcée à m'y rendre mais j'ai craqué sur le chemin, une crise de larmes incontrôlable. Je suis donc rentrée chez moi et les jours qui ont suivi ont été bien pires. Je vomissais, faisais de crises de panique et de larmes, accumulant simultanément une fatigue des plus importantes. Voila maintenant ça fait plus d'une semaine que je ne suis pas retournée en cours et j'en souffre énormément. J'ai cette volonté d'y aller mais j'ai comme un blocage, j'en ai parlé à ma psy et celle-ci m'a diagnostiqué une phobie scolaire. Le problème c'est que je ne peux pas renoncé à cette école, puisque je suis déjà agée et en première année, et j'aurais l'impression de renoncer aux études à cause de cette foutue phobie ! Foutue phobie car je suis désarmée face à elle et je ne sais que faire pour m'en débarrasser. Voila j'espère récolter de bons conseils notamment de personnes souffrant de la même pathologie, et surtout être comprise.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


530187
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Methode edmr pour vaincre les phobies et traumatismes - angoisse et phobie

image

Bonsoir , Je suis super impressionnée par tes réflexions alors je voulais juste te donner un petit tuyau si ta psy ne te l'a pas déjà dit : Juste pour te dire qu'en fait la peur de la mort c'est tout simplement la peur de l'abandon. Est-ce que...Lire la suite

Temoignage : mon sevrage au prozac - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Bonjour, Je voudrais témoigner de mon sevrage au Prozac, pour celles et ceux que ça pourrait aider. J'ai pris des AD et surtout du Prozac à différentes périodes de ma vie depuis l'âge de 25 ans. J'ai aujourd'hui 36 ans et je prenais du prozac...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages