Histoire vécue Psychologie > Angoisses - Phobies > Hypocondrie      (202 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai des angoisses au quotidien

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 731 lectures | ratingStar_37661_1ratingStar_37661_2ratingStar_37661_3ratingStar_37661_4

Je suis devenue je pense hypocondriaque tout allait bien jusqu'à il y a quelques mois.

Je ne dis pas que l'idée de la maladie ou de la mort me laissait alors tranquille, mais je ne focalisais pas dessus.

Autant le dire de suite, je sais que la vie est trop courte etc mais je ne contrôle pas mes idées noires du genre "on est pas grand chose, on peut mourir en une seconde, comme ça, disparaître".

J'ai peur de quitter tout ce que j'aime, de ne plus voir les gens que j'aime, même si je sais que dans la mort il n'y a surement plus de conscience.

Rien que d'écrire ce que je ressens j'angoisse…

Mes angoisses se sont manifestées lors de la contraction d'une sorte d'infection au doigt, j'ai eu le malheur d'aller voir sur Internet et là : le flip total au vu des résultats.

Cela ajouté à la découverte des risques d'acouphènes j'ai couru m'acheter des bouchons d'oreille et je suis devenue totalement chiante sur le bruit (j'en ai même laissé tomber mon mp3).

Ça a été le début de l'engrenage, avec le début d'une grosse fatigue : de nombreuses visites chez le médecin qui m'a toujours prescrit du magnésium, et m'a fait un électro cardiogramme pour me rassurer sur mes douleurs intercostales (mes nouvelles amies) et il y a peu sur mes douleurs au cou et à la base du crâne (des névralgies dûes à l'angoisse).

Depuis, j'ai souvent des migraines, et le cou rigide, et encore de temps en temps des douleurs intercostales. J'essaie de me raisonner mais le doute n'est jamais bien loin…

La vision d'émissions interdites aux hypocondriaques comme les sujets traitant des dangers des ondes ou de la pollution n'ont fait qu'aggraver ces angoisses.

Depuis ça n'arrête pas, pas un jour sans que je pense aux accidents de la vie ou à la maladie, et ce à n'importe quel moment de la journée… heureusement je ne fais pas de crise de spasmo et je ne manque pas d'air mais je n'ai pas envie de plonger là dedans alors qu'il y a encore deux mois je me sentais totalement à l'aide avec moi-même.

Je regarde les gens autour de moi et me dis qu'ils sont chanceux d'être insouciants et de profiter de la vie, contrairement à moi qui me la gâche un petit peu chaque jour avec ces pensées nocives.

Mon entourage ne comprendrait pas au vu de mon caractère de fille forte et mon fiançé en a marre de mes jérémiades.

Je pense me tourner vers l'homéopathie qui prend en compte la dimension psychologique du patient pour le traiter, on ne m'en dit que du bien…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


37661
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Angoissent qui reprennent de plus belle - angoisse et phobie

image

Bonjour. Après des galères personnelles dans lesquelles je suis encore, mes angoissent viennent se rajouter. J'avais réussi à plus ou moins les mettre de coté mais elles me rattrapent. Je suis hypocondriaque. Je ne vais presque jamais voir le...Lire la suite

A tous ceux qui ont des crises d'angoisse - angoisse et phobie

image

Bonjour à tous, Afin de poursuivre notre discussion concernant le lien qu'il peut y avoir entre tabac et crises d'angoisse, j'aimerais apporter mon témoignage. Avant tout, je tiens à préciser que certaines personnes sont par nature plus sujettes...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages